LEFURET Y EST PASSE - CHAMPIONNAT PLANETE GPL 2008-2009 - LE RECIT DES COURSES - PARTIE 2 - COURSES 7 A 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHAMPIONNAT PLANETE GPL 2008-2009

LEFURET Y EST PASSE - LE RECIT DES COURSES

DEUXIEME PARTIE - COURSES 7 A 12

 

 

Retour sur la première partie :  

 

 

Vous n'y étiez pas. Ou bien, vous l'avez vu passer ici ou là, en quête d'un p'tit centième ou d'une bonne place. C'est le petit rongeur reporter. Il vous raconte ici ses courses de l'intérieur, comme il les a vécu. A lire comme si on y était.

 

 

 

MANCHE 7 - JAMAICA - COURSE DU 15.02.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 2.03.2009

Retour sur la 7e manche du championnat, qui pourra, même avec du retard, peut-être éclairer les performances des pilotes qui se sont affrontés hier lors de la 8e manche à Buenos Aires en Argentine.


Sur le tout nouveau et très moderne circuit d'Amérique Centrale, les pré-qualifications avaient vu Tristan Bot comme net favoris devant Thierry Douet suivis comme son ombre par Philippe Renaud (de ROR aussi) son lieutenant, en mesure de prendre le lead sur cette course, ainsi que Patrick Cornu. Non loin derrière, se plaçait Benjamin « Bengui » Pecquet auteur lui aussi d'une grosse Performance sur ce tracé dédié, compact et technique, parfait, sécure avec ses murets et ses glissières, bon contre-pied au tracé de Mexico (et ses terribles pneus d'un autre temps!).


16 pilotes au départ des essais. Tous les temps tombent dans les derniers tours. Tristan confirme sa pôle. Mais c'est Philippe Renaud qui impressionne: au dernier moment, il s'empare de la première ligne pour 0,1s sur Camille Spada et pour 0,3s sur son chef de fil Thierry!
Quelle progression, même si le niveau était déjà solide il y a quelques mois!
Bengui et Warm Up suivent en ayant beaucoup amélioré leurs temps. Le grand perdant, à 1s de son temps est Patrick Cornu, 9e derrière Hervé Nicolas et moi (qui avons tous deux bien progressé).
Alain Maurice et Eric Libourel (10 et 11e) sont dans les mêmes temps que Patrick.


Le départ. Eric Libourel (11e) et moi-même (7e) sommes un peu mous. Du coup, les 2 Eagles, derrières nous, de François Jeanmougin et Patrick Cornu décident de tenter l'exter de la grille pour éviter le tamponnage...
Forcément, qui dit ligne droite très large qui aboutit à un virage fermant rapide, dit qu'il n'y aura pas de place pour tous. Si devant le passage est assez bien négocié, dans le peloton, c'est plus confus.
François est dans l'herbe à gauche, tandis que ça frotte gentiment entre Alain, Patrick et moi.
Tous passent le cap néanmoins sauf Gianni qui est éjecté de la trajo par le taq de Yann à l'épingle du V2.
Devant, le 1er tour est propre et le tortillard se met en place. Tristan est la locomotive. Il est suivi par Philippe, Camille et Thierry, puis par Warm Up qui est déjà attaqué par le très gourmand Bengui. A l'affût dans le wagon restaurant, il y a Hervé Nicolas, Patrick Cornu et Alain Maurice.


A mi-T2, Bengui remet ça sur WU et l'envoie bouler. Wu repars sans dégâts apparents mais avec 6 places en moins. A mi-T3, dans l'arsouille à 6 (Bengui, Hervé, Patrick, Alain, Lefuret, Eric) c'est Patrick qui craque le premier et suppote Hervé qui repart avec 3 places en plus (tout comme Patrick !). WU recolle le groupe, toujours à la 11e place...
Devant, l'attaque sabre au clair est aussi au programme entre Philippe, Camille et Thierry. Mais, là pas de happy end. Camille suppote Philippe et celui-ci abandonne sur le toit. Thierry récupère la 2e place et Camille repart 5e, car Alain et Eric parviennent à se glisser (et moi non !). Je fais le jambon tandis que Hervé patiente... Une grosse déception pour Philippe le 1er Pilote ROR, en bonne voie pour s'imposer ici devant son leader.


4e tour, Eric me met une grosse pression pour les points. A la fin du 5e tour, Hervé voit la mort dans l'âme le moteur de sa Lotus exploser sur la ligne, loin donc de l'accès des stands, donc sans réparations possibles, c'est l'abandon. Il enjambe prestement la glissière tandis que des fans lui jettent des petits bouquets d'herbe (pour le thé ?), en effet, pas de fleurs en pleine hivers pour la populace autochtone !


Les positions sont alors: Tristan en tête, Titi second, Bengui complète le podium provisoire. Dans les points, il y a Alain qui, parti 10e, est déjà au pied du podium puis Camille est 5e et je prends le dernier point talonné par Eric. Wu et Patrick sont 8 et 9e. Yann est 10e, R4E, 11e. Dans le wagon de queue Michel Fournié et Gianni Alvaro sont 12e et 13e. François s'occupe des aiguillages et ferme la marche.


Jusqu'au 10e tour, la folie se poursuit dans ce début de course. Chassé-croisé entre Alain et Camille puis entre Camille et moi pour le bénéfice des 4e et 5e places. 7e tour, Patrick prend la 8e place à WU. Quant à Gianni, il passe 11e aux dépends de R4E et michel Fournié.


13e tour, Abandon de François Jeanmougin, pas assez préparé à de telles luttes de chiffonniers !
Quant à moi, ma course s'achève, moteur explosé, lorsque je percute Camille qui spinne devant moi après avoir accroché l'herbe (spécialité locale !). C'en est trop pour le pilote déjà éprouvé par son accident avec Philippe. Il range sa Lotus et se retire de la compétition. Il rejoint promptement sa victime en train de déguster des coktails locaux. Moi, je rejoins la tribune VIP pour surveiller le bon déroulement de la course, pour préparer mon futur papier.


Début du 16e tour, Il reste 11 pilotes en piste: Tristan mène suivi par Titi à 8s , puis Alain à 17s qui vient de récupérer le podium après la sortie de Bengui (à 3s). A la 5e place, c'est Patrick à 4s, talonné par Eric (à 3s) et Wu (7e, à 11s). Yann est à vue 8e, puis Gianni est 9e à 35s, avec R4E dans ses rétros.
T17, après les lappages, R4E suit Gianni comme son ombre (balaise !) et attend la faute de son guide. V1 du 19e tour, alain loupe complètement son point de freinage (mini Freeze ?) et il poursuit derrière Bengui (3e) après avoir nettoyé tout le muret du virage.


T20. Après plusieurs tours de lutte et une touchette, Yann perd patience, loupe un freinage et expédie WU dans le décor. Trois virages plus loin, Il perd le contrôle et finot en vrac au milieu du V8. Mais au moment où il repart, WU survient et c'est le crash! Yann et Warm up repartent et il reprend sa 7e place. pendant ce temps, les 2 Lotus de Bengui et Alain sont en pleine bagarre.


Première tentative au V1 du T23. Deuxième tentative au lappage de R4E et devant la foule, Alain prend une meilleure accélération et passe Bengui sur la ligne mais le freinage à l'inter du V1 est bien trop délicat pour la Lotus: Bengui repasse chassé de nouveau par Alain. La foule éteint ses cigarettes aux effluves lourdes!
26e tour, Alain loupe le V1 et nettoit lui aussi le muret entièrement (désormais il étincelle au soleil!). Alain repart 5e derrière Patrick.


Début de la fin: au 30e tour, Tristan mène devant Titi puis Bengui et Patrick qui est talonné par Alain. Mais soudain, Patrick heurte pour quelques centimètre le muret au V10!
Alain refait le coup qu'il avait tenté contre Bengui au T23 et contre l'Eagle La Lotus triomphe cette fois. Sur ces entrefaites, Eric a recollé et sa Brabham menace le duel Lotus-Eagle.


T31, nouvelle sortie d'Alain dans un muret. Patrick passe, mais pas Eric...
T33, nouveau rebondissement pour le gain de la 4e place. Au freinage du V5, l'Eagle de Patrick se dérobe et heurte le muret. Alain est de nouveau 4e!
T35, sors pour observer une autre parcelle, toujours à la recherche du coin propice aux herbes typiques. Tandis qu'Eric met la pression à Patrick, la brabby étant vraiment plus à l'aise sur ce tracé.
A l'avant, Bengui (3e) qui tourne comme le Leader Tristan (à 30 s devant) arrive en visu sur Titi, après les quelques erreurs de celui-ci.


36e tour, la fatigue des hommes et des machines est évidente: De plus, une lourde odeur (de poudre ?) plane sur le site... Alain part en taq et a apparemment trouvé enfin un bon coin puisqu'il s'attarde dans la haute et dense végétation. Patrick et Eric en profitent pour s'éclipser.
Mais Michel Fournié (à 3 tours) avait dû déjà explorer le gisement qu'Alain a découvert...
Alors que Patrick approche suivi d'Eric, la Brabby rétive de Michel se faufile devant le museau de l'eagle et c'est le tampon. Eric n'en croit pas ses alvéoles et aspire le bon air de la 4e place goulûment. Patrick repart 6e derrière Alain.


T37, public et staff commencent à penser que cette 4e place a été maraboutée!
A l'avant, les effluves d'herbe fraîchement coupée commencent à égarer certains esprits. Thierry a un coup de barre. Mais une fois Bengui identifié dans ces rétros, le pilote hausse le rythme. Un peu trop, car au V1, il sort trop large. Du coup, la Lotus a les échappements de la Brabham sous le nez.
Si à 2 tours du drapeau la 1ère place de Tristan à 30s est acquise, tout est à refaire pour les 2e et 4e places. Bengui tente sa chance au freinage de V5 et Titi abdique au droit suivant pour éviter le carton. Mais il remet tout de suite la pression au jeune pilote des « Flying Snails ».


Au début du dernier tour, Titi tente le tout pour le tout et sort au V1 après être passé. Il fait la même erreur qu'Alain à mi-course (en off, on murmure dans le paddock que c'est le coup du toréador, la botte non secrète parfaitement maîtrisée par le prodige aux 3 pieds). Titi fait un 720 ° (un double 360°, mais sans oignons !), tape le mur et repart sans bobos.
Bengui a le champ libre pour empocher son meilleur classement: 2e.
Mais la course est longue encore: il reste au moins 3 000 m! Juste le temps pour gamberger:
Stupeur, 2 virages plus loin, débarrassé de toute pression, ou distrait par les jeunes métis qui commencent à jeter leurs sous-vêtement sur la piste, Bengui tourbillonne à sont tour.
Le vieux briscard du Off Line (Titi) ne se fait pas prier, et rive son clou au jeune paltoquet qui a failli lui prendre son bien.
Tout penaud, Bengui se console bien vite en repartant 3e, gravir son tout premier podium.


Et derrière, que se passe-t-il pour le gain de la 4e place?
Après 3 tours d'arsouille sauvage, Alain dopé par l'herbe magique, met la pression à Eric, il se loupe au V5 du dernier tour. C'est le suppo. Patrick passe comme une fleur après le choc violent entre les 2 pilotes. Alain laisse repartir Eric 5e et prend la 6e place des points.
Après une course bien difficile et en solitaire, Warm Up termine à un tour et prend l'amertume de la 7e place.


Les autres finisseurs sont : Yann Ribe et à 2 tours Gianni Alvaro et Rookie 4ever, Michel Fournié voit son premier drapeau à Damier à 3 tours.


Au classement général, après un début de saison chaotique, Tristan « Magic Arsoouille » Bot (20 pts) fait figure d'épouvantail avec sa deuxième victoire d'affilée. Avec sa deuxième place, Thierry Douet (33 pts) écarte le Leader d'automne du Championnat : Warm Up (24 pts), d'autant plus que celui-ci enchaîne les mauvais coups depuis sa 2e place de Schottenring (manche 4).
Mauvais week-end aussi pour Camille Spada qui est 3e ex-aequo avec Patrick Cornu (20 pts, comme Tristan). A n'en pas douter, le championnat se jouera maintenant entre ces 5 pilotes.


Par équipe, Les « Raimbow Planet » de Bot (22 pts, 4e) continuent de se replacer. Les « Sim Racing Corner » de Cornu (20 pts, 5e) sont encore là pour le podium.
Les « Flying Snails » (28 pts, 3e) de Spada sont réguliers et briguent encore le titre, mais ils auront fort à faire aux « Rookie Online Racing » de Douet qui s'envolent (38 pts, 1er) alors que les « Planète Rouge » de Warm Up marquent le pas après de très bon débuts (31 pts, 2e).


Rendez-vous bientôt pour la chronique de la 8e manche qui vient de se courir à Buenos Aires.

 

 

 

 

 

MANCHE 8 - BUENOS AIRES - COURSE DU 1.03.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 30.03.2009

8è Manche du championnat, en Argentine, avant le retour sur le continent européen pour la fin du championnat. A l'issue de Jamaica, Thierry Douet mène les débats et les « Rookie Online Racing » sont en tête suivis par les « Planète Rouge » attaqués par les « Sim Racing Corner ».
Les préquals voient 3 pilotes qui se tiennent en 0,3s pour la victoire: Tristan Bot (en 1m24'8), Thierry Douet et Patrick Cornu. Derrière à 1 s, 3 pilotes sont en 1m25'8 tout pile : C. Lefuret, Camille Spada et Philippe Renaud.


Les essais chamboulent les pré-quals: Thierry prend la pôle à Tristan pour 0,15 s. L'invité surprise est Alain Maurice qui claque un chrono à 0,5 s de la 1ère ligne. Il est suivi par Philippe Renaud, Warm Up, Patrick qui est le grand perdant de cette séance avec C Lefuret. Les 2 gagnants (à part Alain) sont Philippe et Warm Up qui améliorent bien leur Meilleur Temps.


Jean-Luc Vidal ne trouve pas le chemin de la grille de départ. Sinon, le départ est calme au V1 mais dès le V2, Thierry heurte Bot après qu'il ait pris un meilleur départ.
Alain spin à l'épingle d'« Entrata » et perd sa 3è place pour embrasser la 10è. Frédéric Simian, Yann Ribe et Michel Fournié perdent 1 à 2 places durant ce 1er tour.


Au 2è tour, Tristan mène devant Philippe mais Patrick (3è) lance une attaque contre lui et Philippe sort au V1. Il passe de la 2è à la 9è place. Tristan, WU, Camille, Thierry, Hervé Nicolas, C Lefuret, David Rainier, Philippe, Alain, Fred, Yann, Rookie, Gianni Alvaro, Michel Fournié et Michèle Bonnard, tel est le cortège qui s'élance à l'assaut de ce Grand Prix de 40 tours.


3e tour, Hervé sort tout seul et quitte la 6è pour la 10è position. 4è tour, Camille ne lutte pas outre mesure pour défendre sa 4è place face à Thierry. Puis au tour suivant, Camille bloque ses roues au freinage de « Horquilla » et passe de la 5è à la 11è place. A l'avant, Tristan fait une petite erreur sans gravité mais à l'arrière très grosse confusion dans le peloton puisque 6 pilotes luttent furieusement dans tous les sens jusqu'au T7 pour les places 8 à 13.


T7 : Abandon de Michèle Bonnard. Les positions sont : Tristan en tête avec 3 s d'avance sur Patrick qui a 2 s sur Wu. Thierry est 4è à 2 s suivi par Lefuret à 5 s et Philippe à 2 s. David suit à 9 s, Fred est à 2 s talonné par Yann. R4E est 10è à 6 s, Alain est à 1 s talonné par Camille. Hervé, Michel et Gianni ferment la marche. Du 6è au 11è tour, il y a un chassé-croisé permanent entre Alain et Fred.
9è tour, Thierry fait un demi-taq, puis au T10 c'est Wu qui manque un freinage. Les 2 pilotes sont en pleine arsouille !


12e tour : Alors que Yann est à l'attaque de David, Camille met la pression. A l'accélération après l'épingle d'« Entrata », Yann glisse et Camille se faufile pour chiper la 8è place.
A l'avant, c'est la surprise : Tristan bloque ses roues au V2 et part faucher les marguerites ! Patrick ne se fait pas prier pour prendre le lead. Du coup, Thierry et Wu en pleine bagarre reviennent en visuel ! Le tour suivant, Thierry trouve le chemin de la 3è place en sortant mieux de « Numero uno », dernier virage avant la ligne d'arrivée. Camille trouve lui aussi la faille ici et prend la 7è place à David.


15è tour : Tristan pique Patrick au freinage d'« Ombru » dans une magnifique manoeuvre, rendue aussi possible par la correction de Patrick. Fred sort large à « Entrata » ce qui laisse assez de place à Hervé. 16è tour : Cette fois, c'est Tristan qui loupe le « S » de « Horquilla » et Patrick qui prend le meilleur à l'inter de la sortie d'« Ombru ». Superbe duel !
Yann passe David sur la ligne.


18è tour : Patrick glisse un chouilla à « Entrata » et cela suffit à un Tristan à l'affût pour s'immiscer à la corde. Patrick est contraint d'ouvrir la porte et Tristan récupère le commandement. La foule argentine est debout pour applaudir le Tandem !
19è tour : David passe Yann lorsqu'il sort. Hervé passe aussi pour la 9è place.
20è tour : Comme je vais ravitailler, je laisse passer Philippe qui me ravit la 5è place. Giani passe 13è devant Michel.
T21, je repars devant Michel (à 1 tour), mais Camille qui suivait, se fait pressant et finit par passer sur la ligne du T22. Fréd semble avoir des soucis de réparation et abandonne dans son box.


25è tour : Rebondissement lorsque le moteur de l'Eagle de Patrick explose dans la montée de « Horquilla ». Ainsi, Thierry prend la 2è place !
Au 26è tour, les positions se stabilisent tout à fait et les écarts évoluent doucement. Tristan est en tête suivi non loin par Thierry et Wu. Dans les points, il y a Philippe, C Lefuret et Camille. En embuscade viennent David, Hervé, Yann puis plus loin R4E, Gianni et Michel.


32è tour, rebondissement en tête : alors que Tristan arrive, Yann (à 1 tour) spinne à « Entrata ». Les 2 pilotes sortent à la corde et se gènent. Tristan repart in-extremis devant Thierry qui est un peu tassé, il y a même contact mais sans gravité. Ca c'est une place âprement défendue !
Au 35è tour, Tristan possède 3 s sur Thierry puis Wu est à 18 s talonné par Philippe à 3 s. Suivent dans les points : Lefuret à 33 s, Camille à 14 s. David et Hervé sont aussi roues dans roues à 14 s (à presqu'1 tour du leader). Yann, Gianni sont à 1 tour et Michel clôture le plateau.


38è tour : Hervé qui est à l'attaque de David sort dans l'herbe de « Numero uno ».
T39 : même punition pour la Brabham de Philippe (4è) que Patrick (Eagle), 14 tours avant. Encore la poisse qui gâche les efforts de ce pilote en pleine progression.


Au final : Tristan l'emporte devant Thierry à 3 s puis Wu à 23 s. C Lefuret est 4è talonné (4 s) par Camille. Parti 12e, David Rainier cueille encore le point de la 6e place, à 1 tour. Les autres finisseurs sont Hervé, Yann, Philippe (classé à 2 tour), puis R4E, Gianni et Michel (12è).


3è victoire consécutive de Tristan, toutefois un peu moins facile sur cette piste. Tristan contraint Thierry à engranger sa 5è « deuxième position ». Au général, Tristan (29 pts) souffle d'1 point à Warm Up la deuxième place. Thierry Douet mène avec une confortable avance de 10 longueurs.
Par équipe ce sont les ROR de Douet (44 pts) qui mènent, suivis par les « Planète Rouge » (38 pts) de Warm up qui s'accrochent avec enfin à nouveau un bon résultat (doublé dans les points). Les « Raimbow Planet » (32 pts) de Bot chipent la 3e place des « Flying Snails » de Spada pour 2 points.


Rendez-vous dans la capitale hongroise pour le dernier tiers du Championnat et la 9è manche à Varosliget.

 

 

 

 

MANCHE 9 - VAROSLIGET - COURSE DU 29.03.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 20.04.2009

Retour sur le continent européen pour la dernière partie de ce championnat. 9è manche en Hongrie à Varosliget. Les 2 Ténors du championnat ont fini par trouver leurs marques. Thierry Douet mène confortablement devant Tristan Bot qui se place juste devant Warm Up.
Les pré-qualifications sont pourtant remportées par Philippe Renaud le « 1er Pilote » des « Rookies Online Racing » du jamais vu ici ! Il partage le même centième que le « Team leader » des « Sim Racing Corner » de Patrick Cornu. Warm Up est 3è, Thierry et Tristan 4 et 5è.


Les essais sont totalement surprenant. C'est en effet Alain Maurice (Spirit Racing Organisation) décidément très en forme, qui arrache la pôle largement à Tristan Bot. Thierry est 3e pour 0,1s juste devant Philippe Renaud. Warm Up et Patrick sont sur la 3e ligne. Quant à moi, après des problèmes de calibration, je décroche dans la douleur et le dernier tour la 7è place dans le même temps que Frédéric Simian et Camille Spada. La course s'annonce très ouverte...


Le départ.
Le pôleman Alain Maurice loupe son départ et perd rapidement 4 places. Cependant, grâce à la largeur de la piste, chacun arrive à trouver sa place plus ou moins proprement. Le V1 est digéré avec quelques écarts et places perdues mais sans accident. Seul Patrick Cornu et Benjamin Pecquet sortent large et ce dernier tutoie la paille. A la fin du 1er tour, les positions sont : 1er Tristan Bot, 2è Thierry Douet, 3e Warm Up, 5e Philippe Renaud est en dure lutte avec Warm Up pendant ½ tour puis une touchette lui fait abdiquer contre Alain qui reprend une place (4è). En 6è position Patrick Cornu suivi par Eric Libourel passé de la 10è à la 7è place. Je suis 8è suivi par Frédéric Simian et Bengui (Benjamin Pecquet). Camille Spada est 11è suivi par Giani Alvaro, Michel Fournié, David Rainier. Le wagon de queue est composé de Rookie 4ever, Michel Bonnard et Jean-Luc Vidal.


A la fin du 2è tour, Philippe en Brabham spinne au débouché vers la ligne et perd 4 places pour embrasser la 9è. Même erreur à mi-tour pour Bengui en Lotus qui perd, lui, 6 places (de la 10è à la 16è). Mais, si 5 pilotes passent, Jean-Luc ne peut éviter le crash quand Bengui revient en piste.
Le choc est violent et sa roue avant droite est arrachée. Mais rien n'est perdu, Jean-luc parvient à regagner les stands à petite vitesse. Il parvient à ne gêner personne. Ses mécanos font un petit miracle et lorsqu'il déboule dans les stands l'ensemble avant droit est prêt a être monté. A presque 2 tours du leader, Jean-Luc reprend sa course car tout est encore à faire, et tout peut arriver !
Nouvellement arrivé sur le « Planète Circus », tout est bon pour engranger de l'expérience et mieux préparer la saison prochaine !


4è tour à l'accélération du V1, Patrick (en Eagle) spinne et perd 5 places (de la 5è à la 10è). Du coup, Eric, Lefuret, Philippe, Frédéric qui a laissé passer Philippe et Camille gagnent une place.

T5 : Eric glisse au V1, je passe et Eric parvient à ressortir de la paille. A l'arrière, les 3 Ferrari de Michel, Rookie et David sont à la lutte. Michel glisse, tape une barrière, spinne et repart mais les 2 compères passent. Au 6è tour, Michel trouve l'ouverture et prendra la 12è place.
A l'avant, Thierry fait une petite erreur et tape la paille. Il repart très prudemment et laisse Warm Up et Alain passer. Je glisse au même endroit que Thierry (une plaque d'huile ?) mais ma voiture est abîmée. Je répare au stand à la fin du tour et perds 5 places. A mi-tour, Philippe fait l'intérieur à Eric qui laisse faire. Philippe passe 5è.


10è tour, David pique Gianni au freinage après une grosse lutte. T12, Alors qu'Alain tente sa chance contre Warm Up depuis le départ, il loupe un freinage à mi-tour et glisse. Il heurte l'arrière de la Ferrari et elle se retourne sur la paille. Alain s'éjecte en 2s pour porter secours à Warm Up. Il l'aide à sortir et celui-ci est indemne. Alors, l'incroyable se produit devant la foule au souffle coupé : Les 2 pilotes entreprennent de redresser la voiture ! A la troisième tentative ils y parviennent ! Les deux hommes au sang de glace reprennent place promptement et repartent ! Les machines n'ont en plus pas trop souffert ! Dans l'accident, les 2 hommes ne perdent qu'une trentaine de secondes et quelques places : 2 pour Warm Up (4e) et 5 pour Alain (8e), très prudent au retour en course.
Le plus beau moment de ce championnat assurément. Un épisode qui fera date dans l'histoire du Planète Circus !


15è tour, à mi-course les positions sont : Tristan en tête suivi par Thierry à 8s puis Philippe à 18s. Warm Up est à 4s de Philippe, suivi par Eric à seulement 2s et Frédéric à encore 3s, talonné par Alain 7è à 1s. Mais Camille et Patrick suivent 8è et 9è à 2 et 5s d'Alain. 10è à 40s, je m'arrête pour ravitailler et réparer à nouveaux après une touchette dans la paille. David est 11è suivi par Bengui, Giani qui passe R4E en ravitaillement aux stand, puis Michel est 15è et Jean-Luc à presque 3 tours suite à ces déboires de début de course. Miche B est 17è car les commissaires se sont aperçus qu'elle a bénéficié d'une assistance hors des stands au 14è tour.


17è tour, Alain pique Frédéric au freinage du V1 et le contraint à renoncer au point de la 6è place après 4 tours de lutte. A mi-tour, je glisse encore dans la paille et la voiture est touchée. David me passe et devient 10è. 18e tour, peu après une violente sortie dans une glissière, Camille Spada abandonne.


Sur la ligne du 22è tour, Eric abdique face à Alain pour la 5è place. Moi je peux passer Danid qui glisse à mi-tour. Mais ! David retente immédiatement l'intérieur aux virages suivants et glisse à nouveau. Il tire droit et je parviens à entrevoir un missile (à gauche dans mes rétros). Je pile et tiens l'exter et ça passe. Mais pour lui c'est barrière et roue arrière droite arrachée.
A la fin tour : Tristan est en tête avec 10s sur Thierry et 27s sur Philippe. Mais Warm Up suit à 4s, Alain à 10s et Eric à 3s. Patrick est 7è à 10s, ainsi que Frédéric. A 1 tour, il y a Bengui et moi car je viens encore de détruire ma voiture puis Gianni et R4E. Michel est à 2 tours et Jean-luc à 3.


Tout était encore possible pour certaines places, même dans les points, car les écarts étaient faibles, mais jusqu'à la fin les pilotes tiennent leur rang.


Au championnat Pilote, Tristan Bot (38 pts) se rapproche de Thierry Douet (45 pts) et s'éloigne de Warm Up (31 pts) victime encore de malchance. Le trio distance Camille Pada (22 pts) et Patrick Cornu (20 pts) pour lesquels la situation se complique. Le rôle du classement « finisseur » va probablement être important pour le classement final.

Par équipe, « The Flying Snails » (30 pts, 4è) de Spada doivent faire un exploit pour rester dans la course au titre. Les performances du Leader de « Raimbow Planet » (Bot) permettent l'égalité (41 pts) avec les « Planète Rouge » de Warm Up. Les « Rookie Online Racing » de Douet mènent largement.

Au classement « Finisseur / Fair-play » Warm Up et Rookie 4ever sont à égalité en tête avec 29 pts sur 31,5 possibles. Gianni Alvaro complète le podium avec 28 pts.

Le début de la fin, c'est le prochain grand prix sur le sol Français, sur le mythique tracé Du Mans pour une épreuve de nuit.

 

 

 

 

MANCHE 10 - LE MANS NIGHT - COURSE DU 26.04.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 23.05.2009

Après une "grasse matinée", retour sur la 10è épreuve du championnat qui s'est tenue au Mans de nuit. Tristan Bot, favori malmené du championnat, tue la pôle en Eagle dès le 3è tour en améliorant son meilleur temps des pré-qual de 0,3 s.
La concurrence est bien loin en la personne d'Alain Maurice en Lotus, à près de 2 s. Thierry Douet en Brabham partage la 2è ligne à 2 millièmes devant l'Eagle de Patrick Cornu. A noter la performance de Michel Fournié qui a bien amélioré son chrono et prend la 8è place.


Le départ. Très bon envol des Ferrari alors que Patrick Cornu et Camille Spada sont un peu mous. Warm up gagne 2 places (de la 6è à la 4è). Pas d'accrochage jusqu'aux hunaudières où Jean-Luc Vidal est victime d'un problème technique qui l'accapare alors que Rookie4ever le dépasse à la courbe. L'accident est spectaculaire ! Jean-luc heurte un arbre et finit sur le toit. Rookie peut repartir sans trop de bobos, c'est miraculeux après le "soleil" réalisé par sa Ferrari.
Ensuite le plateau affronte le premier freinage de "Mulsanne" et l'ambiance monte. Patrick, Hervé Nicolas, Fred Simian et Gianni Alvaro sont un peu gourmand et Philippe Renaud en pâtit. Rookie fait du hors piste mais peut poursuivre. Entre "Mulsanne" et "Indianapolis" Alain Maurice a un problème moteur et s'arrête. Pour autant, il sera vu rapidement au passage de la ligne par les commissaires de piste.


Au début du second tour, Tristan mène devant Titi et WU. Je suis 4è devant Patrick et Eric Libourel. Viennent ensuite Camille, David Rainier, Michel et Hervé. Philippe, Rookie et Gianni ferment la marche. Stupeur entre "Indianapolis" et "Arnage" : L'Eagle de Tristan dérape et se retrouve bloquée sur un talus. Les rares témoins de la glissade sont interloqués par la nature de la glissade. Pendant un moment, les rumeurs apparaissent, jusqu'aux déclarations du leader des "Rainbow Planet" qui calme les esprits. Il faut dire que l'endroit est piègeux, puisqu'un tour avant Frédéric Simian a abandonné aussi sur un talus proche.
A "Arnage", chassé-croisé entre Patrick et moi pour la 3è place. Patrick se détache sur la ligne du T3.
Au début du 3è tour, Thierry a pris la tête devant WU et Patrick. Je suis 4è avec Eric et Camille non loin. David, Hervé, Michel et Philippe cravachent pour revenir chercher les points. Rookie et Gianni sont déjà distancés.
Camille passe Eric dans les "Hunaudières". David part en taq au "Tertre Rouge" et perd 3 places au profit d'Hervé, d'Alain (qui est bizarrement en course après son problème moteur du 1er tour) et de Michel.


4e tour, Camille me mange à "Dunlop". Il est 4è pour la chasse au podium. Dans les "Hunaudières", Alain passe Hervé et David passe Michel. Mais à "Mulsanne", Hervé tente un freinage tardif et un inter sur Alain, et c'est la touchette. Hervé est fautif et attend le retour d'Alain. Les 2 pilotes perdent 3 places et 20 s. Michel glisse à "Indianapolis" comme l'a fait Tristan, mais il est heurté par Alain. Michel parvient à glisser du talus meurtrier et finit par reprendre son chemin. Après un taq, Alain repart aussi. Michel ira réparer ses dégâts aux stands.


5è tour, Patrick passe WU à l'aspiration dans les Hunaudières, pour le gain de la 2è place. Après "Mulsanne", Camille a un gros problème moteur. Il parvient néanmoins à rejoindre les stands. Bilan réparation accomplie mais 6 places perdues pour la 9è place retrouvée, mais la course continue. Début du 6è tour, les positions sont : 1er Thierry avec 8s d'avance sur Patrick qui en a 3 sur Warm up. Je suis 4è, 11s derrière avec 3s sur Eric et 12s sur David. Philippe est à 4s talonné par Hervé à 2s et Alain à 6s. Camille est 10è suivi par R4E et Gianni.
Thierry fait un 360° presque contrôlé à "Indianapolis" mais tient sa place face à Patrick.


7è tour, Camille fait 2 sorties à "Indianapolis" et à "Arnage" et R4E passe.
8è tour, Patrick est en pleine bagarre avec Thierry. Il prend sa chance et l'Eagle surclasse la Brabham dans les "Hunaudières".
T10, Camille repasse R4E sur la ligne en début de tour. Quant à WU, la mort dans l'âme, il voit son moteur exploser à la fin des "Hunaudières", trop sollicité par ce début de course.
Je poursuis en espérant tenir un bon résultat pour l'équipe.
Les Lotus d'Hervé et d'Alain mangent la Brabham de Philippe successivement aux "Hunaudières" puis à "Arnage".
A mi-course, Patrick à 4s devant Thierry, je suis à 22s, Eric est à 7s. David est 5è à 6s, quand il s'arrête pour ravitailler, Hervé est à 5s talonné par Alain à 1s et Philippe à 2s. Camille est 9è à 20s, suivi à 5s par R4E qui ravitaille. Gianni est 11è et Michel 12è.


Pourtant une rumeur gagne bientôt la direction de course. Les commissaires de pistes suspectent l'arrêt d'Alain Maurice au 1er tour. Pour l'heure, la course se poursuit pour le pilote.


12è tour, Camille glisse un peu trop à "Arnage" et se retourne, bloqué sur le talus et abandonne.
16è tour, les positions sont stables. Patrick en tête, Thierry est à 10s, je suis à 27s. A 10s Eric est 4è, puis à 5s Hervé et tout juste à 1s, Alain. Philippe est 7è à 7s, puis David à 21s, R4E à 38s et clôturant les rescapés : Gianni Alvaro à 50s.
A "Mulsanne", Eric tire tout droit et repart 6e derrière Hervé et Alain.
Au 17è tour, Michel glisse sur un talus à "Arnage" mais il parvient à repartir à nouveau. 18è tour, nouvelle glissade, fatale cette fois, c'est l'abandon.


Finalement, Patrick gagne sans forcer avec 12s sur Thierry et 46s sur moi. Hervé, 4è, n'est pas loin à 7s, talonné par Alain à 1s. Eric est à 12s, suivi par Philippe à 7s. David est 7e à 21s suivi par R4E à 1min et Gianni termine à 1 min supplémentaire.
L'enquête sur l'arrêt d'Alain Maurice est conclue : Il a été assisté lors de son arrêt du 1er tour. Il est déclassé par la direction de course. Du coup, Eric gagne une place et Philippe est classé dans les points.


Au classement Pilotes, l'avance de Thierry Douet (51 pts) est très importante sur Tristan Bot (38 pts) qui devra défendre sa 2è place. Les perdants du jour sont Warm Up et Camille Spada. Warm Up (31 pts) est directement menacé par Patrick (29 pts) grâce à sa victoire. Pour Camille, il sera difficile d'aller chercher le podium final.
Dans la catégorie "1er Pilote", la lutte fait rage entre C Lefuret (14 pts), Eric Libourel (12 pts) et Philippe Renaud (10 pts). Tout se jouera avec le classement "finisseur".


Par équipe, les "ROR" de Douet (54 pts), confortent leur avance sur les "Planète Rouge" (45 pts) qui entretiennent l'illusion de la 2è place face aux "Rainbow Planet" (41 pts).
Au classement finisseur, Rookie4ever (32,5 pts) devance Gianni Alvaro (31,5 pts) et C Lefuret (31 pts). Warm up, Thierry Douet et Eric Libourel sont au contact et dans les points.

 

 

 

 

MANCHE 11 - BAVARIA - COURSE DU 31.05.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 19.06.2009

Si les pré-qual avaient été remportées par Tristan Bot, c'est Thierry Douet qui prend la pôle du circuit Bavarois de... Et bien, Bavaria !
Ensuite, 5 autres pilotes se tiennent en moins de 0,6s de celle-ci : Camille Spada, Warm Up, Philippe Renaud, C Lefuret et Patrick Cornu.

 

Malgré le "mouvement contestataire et revendicatif des commissaires de pistes" dont nous avons assez parlé, le départ n'est pas perturbé et il est calme et propre. Camille ne peut toutefois rejoindre la grille (déco). A la fin du 1er tour, WU est lui aussi victime d'une déco. Quant à Thierry, il ne parvient pas à tenir la grosse pression impulsée par Tristan et sort au "S de von Thrips" puis à "Porsche" et dégringole à la 7è place, mais il peut poursuivre.

 

T2, Philippe est donc 2è derrière Tristan. Mais à "Stommelen" il est un peu large et va tâter le sable. Patrick passe alors 2è, et je suis, 3è. Philippe repart à la 10è position. Les choses vont très vite et le début de course est débridé ! Jean-Luc Vidal sort après "Porsche" et s'accroche presque avec Miche B et Rookie 4ever. Ce dernier est contraint à tâter la qualité de la paille, mais sans trop de bobos.

 

T3, Alors qu'Eric Libourel est 4è, Dave Rainier est 5è et Thierry déjà 6è après avoir passé Gianni Alvaro. Mais Eric sort à "Winkelhock" et repart entre Dave et Thierry. 4è tour, grâce à ma stratégie à 1 arrêt, je commence à mettre la pression pour la 2è place sur Patrick qui a le plein.
Philippe a, lui, pris la 8è place à Michel Fournié, il prendra la 7è à Gianni au tour suivant.

 

Au 7è tour, c'est Thierry qui prend la 5è place à Eric à "Stommelen" alors en bagarre avec Dave. Au T8, Dave est bousculé par Thierry au freinage de "Winkelhock" et perd 3 places (pour embrasser la 7è) après un passage dans les graviers. T10, abandon pour Miche B. T13, c'est au tour de Michel de raccrocher le volant en perdant une roue dans le sable après le freinage de "Stommelen".

 

14è tour, sous ma pression, Patrick sort large au "S de von Thrips" et repart talonné par Titi. T15, victime d'un accrochage avec un Jean-Luc au milieu du terrain de jeu, Patrick abandonne, roue arrachée. Thierry sort aussi et glisse violemment sur la glissière. R4E passe 9è devant jean-Luc.

 

22è tour, Sous la pression de Thierry, après mon ravito au T22, j'essaie de résister et sort bêtement à "Rosemeyer" et Thierry passe. Je retourne aux stands pour réparer une suspension amochée et repars à la 6è place derrière Dave. 1 tour plus tard, R4E passe gianni pour la 7è place à 1 tour.

 

Après 23 tours, Tristan est en tête sur Thierry de 23s alors qu'Eric est à 7s talonné par Philippe à l'attaque à 1s. Philippe passe au cours du tour à "Stommelen" quand Eric sort dans le sable. Dave est 5è à 26s et je suis à 5s. Gianni est 7è à 1 tour suivi par R4E qui a ravitaillé et Jean-Luc à 4 tour après ses gros problèmes pour rejoindre les stands en début de course.

 

Au 28è tour, je parviens enfin à passer Dave pour la 5è place, quand il se loupe à "Porsche" mais continue heureusement. La course ronronne jusqu'au T33 où Thierry sort à "haustack" et tape le rail à "Stommelen" pour lui aussi faire des châteaux de sables. Il repart, mais Philippe est à 11s seulement.

 

36è tour, frayeur pour Thierry à nouveau quand Dave à 1 tour traverse la piste de part en part à "Carraciola". Philippe est à 8s.

 

39è tour, nouveau rebondissement, alors que Tristan caracole en tête. Philippe s'empare de la 2è place lorsque Thierry sort à "Winkelhock" d'abord, et surtout avant "Belhof". La Braby est touchée à coup sûr. Mais alors se produit l'incroyable : Le team ROR a tout d'un très grand et avec du métier ! Dernier tour, Philippe se range à "Winkelhock" au profit de son leader Thierry et lui laisse le bénéfice des 6 points de la 2è place pour le titre pilote.
"Gentleman Driver" avez vous dit ? Chapeau bas, car c'est peut-être le titre de meilleur "1er pilote" qui s'échappe alors pour Philippe.

 

Victoire au championnat "Pilote" pour Thierry Douet. Quant aux "Rookie Online Racing" ils ont aussi remporté le titre par équipe, une course avant la fin.

 

Tout est encore possible pour les « 1er et 2e pilotes » grâce aux bénéfices du classement Finisseur-Fair-play : 1er R4E (36 pts), 2e Gianni Alvaro (35 pts) et 3e C Lefuret (34,5 pts).

 

Le suspens s'achèvera à l'Ile de Man lors de la dernière manche du championnat.

 

 

 

 

MANCHE 12 - ILE DE MAN - COURSE DU 28.06.09

LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 23.07.2009

Des pré-quals remportées d'un souffle par Patrick Cornu face à Thierry Douet. Mais le vainqueur du champ' met tout le monde au pas en signant un 8m13''3 de haute volée. Belle performance de Warm Up 2è, et Tristan Bot (en Cooper) 3è. Kram Ortisseur, nouvel engagé souffle la 4è place à Patrick.

 

Le départ est calme, sauf pour Tristan qui met d'entrée la pression sur les épaules de WU. Celui-ci va promptement tâter si les murs sont solides, mais il peut repartir sans plus de dommages à la 5è place.

 

A mi-tour, KO repasse 5è en laissant passer Patrick puis WU. Frédéric Simian est 6è et je le talonne. Michel Fournié, Camille Spada et Eric Libourel ont déjà abandonné sur sortie de route. Hervé Nicolas, Rookie4Ever et Michèle Bonnard suivent. Un peu après, KO part en taq dans les haies et se retrouve 7è derrière Fred et moi. Mais il peut repartir et repasse avant la fin du tour... A ce moment, Fred part en taq dans le dernier virage avant la fin du tour. Il va perdre plusieurs places, qu'il parvient à regagner en partie, face à R4E.

Titi est alors 1er devant Tristan (à 12s), Pat (à 18s), Wu (à 5s), KO (à 7s) et Moi (à 11s). Les suivants sont : Hervé (à 16s), Fred (à 7s) et R4E (à 8s). Miche B va abandonner après avoir bénéficié de l'assistance du public (elle devra être ainsi déclassée...).

 

Au premier quart du T3, Tristan commet une touchette et part en taq. Patrick passe dans un trou de souris, mais WU survient et ne peut éviter d'effleurer Tristan qui finit sur le toit. WU poursuit sans encombre alors que KO se faufile entre les deux. A la fin du tour, après l'abandon de Patrick sur accident à la mi-tour, et alors que pourtant Titi a déjà signé un 8m16''8, il ravitaille (il a fait une cabriole au cours du tour...) mais il est victime de ses mécanos et doit rentrer la voiture dans le box.

Abandon pour le leader !

 

Au début du T4, KO est talonné par WU. Je suis 4è à 50s car je ravitaille et Fred me prend le podium provisoire. Hervé est 5è à 20s et R4E est à 25s pour fermer la marche. Quelle rude course ! Plus que 6 pilotes en piste avant même la mi-course...

 

4è tour, après la mi-tour, Fred se loupe à une épingle et perd une roue arrière sur un muret. Je prends la 3è place. Hervé est 4è et R4E 5è. T5, WU est 2è à 2s de KO. La bataille fait rage pendant tout le tour et jamais à plus de 5s, WU talonne KO au début du T6. Je suis à 1 min, Nicolas est à 32s et R4E à 1 min.

 

T6. Au V1, la Ferrari de KO part en biberine et grimpe sur le talus dans un coup de folie. Mais la maîtrise de son pilote fait la différence et lui permet d'éviter les dégâts, ce qui n'était pas une mince affaire d'après les spectateurs !

WU est impérial et parvient à éviter le pire face à son adversaire en perdition, mais il ne passe pas. Quant à moi, j'ai abîmé ma voiture et vais réparer à la fin du 5è tour. Hervé Nicolas passe alors.

Peu après, je loupe un freinage et abandonne coincé dans une clôture. A l'avant, KO ne tient plus le rythme d'enfer et WU passe en tête à la chicane du 1er secteur. Mais à l'amorce de la montagne WU, relaisse la politesse à KO ne tenant pas en estime le rôle du lièvre.

 

Début du dernier tour, nouvelle boulette de KO au freinage du V et même fin heureuse. A l'approche de la montagne, même erreur pour WU que pour Fred mais pas de roue arrachée cette fois. La Ferrari reprend sa route à quelques secondes derrière KO. Hervé est 3è et Rookie 4è.

 

Carton plein pour le team "Planète Rouge" : 2è, 4è et 5è. Vainqueur d'un indépendant, pour sa première participation le désormais sémillant Kram Ortisseur peut s'enorgueillir de la performance réalisée. Déboires pour Tristan lors de cette ultime manche qui permettent aux "Rouge" de prendre la 2è place derrière les ROR.

 

Au classement Finisseurs, bouleversement avec Razzia pour les Rouges encore, aux 3 premières places : Rookie4Ever, C Lefuret, Warm Up. Viennent ensuite 2 ROR avec Gianni Alvaro, très pénalisé par son absence forcée puis Titi, son leader, victime de son ravitaillement, il perd le podium. Enfin, Eric, le survivant des "Vaillantes" empoche le point bonus de la 6e place.

 

Chez les "2è pilotes", le podium est R4E, Benjamin Pecquet et Gianni Alvaro. Chez les "1er pilotes", je l'emporte devant Eric Libourel et Philippe Renaud. Enfin, chez les "Teams Leaders", comme au général, Thierry Douet gagne devant Tristan et Warm Up qui a distancé son concurrent direct, Patrick Cornu, lors de l'ultime épreuve.

 

Quant au leader des TFS, Camille Spada, une vilaine série de déboires en fin de saison l'empèche de participer à la lutte pour les places d'honneur.

 

Rendez-vous pour la saison 2 !

 

 

 

 

A suivre...

 

 

Sauvegarder en PDF



04/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres