MOSPORT RAIN - 01.01.2016

 

 MOSPORT RAIN - 01.01.2016 

 

UN PEU D'HISTOIRE

Mosport accueille pour la première fois le championnat du monde de Formule 1 en 1967 et c'est sous la pluie qu'à lieu ce premier rendez-vous. Un fait qui justifie donc pleinement l'existence de cette nouvelle version du circuit pour GPL, qui remplace elle-même la version "Mosport Wet". Par la suite le circuit sera utilisé par la F1 presque chaque année jusqu'en 1977 avant d'être remplacé par le circuit Gilles Villeneuve à Montréal à partir de 1978. Aujourd'hui le circuit sert encore à d'autres séries automobile, mais GPL nous permet d'y rouler en toute sécurité malgré les risques que rajoutent la pluie à un circuit déjà dangereux sur le sec.

 

 

 

 

Le circuit 1961- (Illustration : Racingcircuits.info)

 

 

 

En août 1967 c'est près d'une vingtaine de pilotes qui dispute la 8è course de la saison. Jim Clark obtient la pole en 1'22"4, devançant son coéquipier Hill de 3 dixièmes. Après l'abandon de Clark c'est Jack Brabham qui boucle les 90 tours en tête en 2H40 et devance son coéquipier Hulme de plus d'une minute. Voyons maintenant Mosport Rain dans Grand Prix Legends.

 

 

LE CIRCUIT GPL

 

La couverture par Bapom

Le tracé Bapom

 

 

 

Voilà ce que j'écrivais pour le circuit de Mosport : plutôt lent (168 km/h* de moyenne au tour au temps médian) le circuit comporte deux difficultés principales, à commencer par Clayton, une courbe à gauche au dévers prononcé. Il faudra trouver le bon repère dans ce virage en aveugle pour plonger au mieux à l'intérieur du virage et ne pas se trouver happé vers l'extérieur et la sortie de piste à droite. Peu après, le virage 4 est du même genre. Difficulté supplémentaire pour celle-ci, elle amène vers une épingle en deux parties et surtout, à droite, une glissière dans laquelle nombre de pilotes ont perdu, au moins une roue et, dans la foulée, la fin de leur course.

 

Après cela, de Moss aux Esses, ce qui sert de ligne droite, légèrement courbée, réserve un autre piège : une légère bosse. Les meilleurs, les plus hardis, osent freiner dessus ou même juste après, au risque de sortir au bout, au virage 8. Les autres freinent juste avant, perdant quelques dixièmes voire une seconde pleine, mais restent en piste. Un circuit où il faut donc piloter tout en retenue et où la Brabham peut convenir à merveille.

 

Évidemment ces considérations sont renforcées par la pluie, le temps médian tombant de près de 3 secondes. Une extrême prudence sera donc nécessaire en permanence.

 

*163 km/h sous la pluie.

 

 

 

Infos diverses :

-   - Typologie : 4 B12 (voir article "Typologie des circuits", lien ci-contre)

 

- Auteur : Jack Seller et Papyrus - Dispo : 12.10.09 - 3 957 m - 12 virages - Vitesse moyenne : 163 km/h*

 

*Temps médian/GPL Rank.

 

 

Notes sur le GPL Track Database (au 31.12.15) :

 

Fun : 8.5/10 - Graphismes : 9.6/10 - A posséder : 9.1/10 - Moyenne : 9.1/10 - Nombre de votes : 12

 

Niveaux de jeu / nbre de tours en off :

 

Novice : 8 tours - Intermédiaire / Pro court : 14 tours - Intermédiaire / Pro long : 27 tours - Grand Prix: 90 tours

 

Chronos de référence (cf GPL Rank au 31.12.15) :

 

Record : 1.22.975* (Harald Podzielny - Lotus) - Temps médian : 1.27.430

 

*officieux

 

 

CIRCUITCATEGORIEVITIND
Spa Francorchamps 1967 logo lievre.jpg logo lievre.jpg 265 100
Monza 1967 logo lievre.jpg logo lievre.jpg 240 91
Watkins Glen Int. 1967 logo lievre.jpg 212 80
Rouen-les-Essarts 1967 logo lievre.jpg 210 79
Silverstone Circuit 1967 logo tortue.jpg logo lievre.jpg 201 76
Kyalami 1967 logo tortue.jpg logo lievre.jpg 191 72
Zandvoort 1967 logo tortue.jpg 184 69
Mosport Park 1967 logo tortue.jpg 182 69
Nürburgring 1967 logo tortue.jpg 177 67
Mexico 1967 logo tortue.jpg 175 66
Mosport Rain logo tortue.jpg 172 65
Monaco 1967 logo tortue.jpg logo tortue.jpg 137 52

 

 

Dans le tableau ci-dessus la vitesse moyenne au tour est basée sur le temps du record du monde avec les voitures de 67. Mosport Rain fait partie des circuits lents, par rapports à ceux disponibles initialement pour GPL. On n'est pas loin de Mexico en ce qui concerne la vitesse moyenne au tour, même si, évidemment, ce circuit n'a rien à voir avec la piste mexicaine et ne se distingue de Mosport que par une asphalte plus glissante.

 

LE CIRCUIT - LES ADDONS

   1 - Mosport_Park_Rain.exe - Jack Seller et Papyrus - 48.6 mo - 10.2009 - Le circuit.

.60fps_lightnings - 15 ko - Un élément "livré" avec le circuit. Pour avoir la foudre en jouant en 60 fps. 
.sounds volume lower - 2 mo - Un autre élément "livré" avec le circuit. Pour baisser le niveau des animations sonores situées vers les stands.

 

 

Paru relativement récemment ce circuit n'amène évidemment guère de critique. On l'aimera si on aime Mosport à la base et si on intègre le challenge que constitue une piste dépourvue de l'adhérence habituelle. On avait connu par le passé Mosport et Spa Wet mais avec ce tracé, le Mosport de Papyrus complètement retravaillé, on est vraiment sur autre chose. La pluie, oui, mais le tonnerre et les éclairs aussi amènent une immersion totale pour peu qu'on ait envie de jouer le jeu. En 2009 Jack Seller nous prouvait ainsi qu'on pouvait amener GPL encore plus loin. Evidemment les addons, eux, ne pleuvent pas, ce qui ne frustrera personne vu l'état initial de ce circuit. Seul Kenny dont l'addon est mentionné ci-dessous, propose quelque chose mais ce n'est nécessaire que si vous avez des problèmes d'affichage.

 

 

 

 

 

Le circuit dans sa version initiale puis en configuration nocturne.

 

 

 

  2 - Mosport_Park_Rain_3dfx_files.zip - Kenny - 9.8 mo - 01.2010 - Un petit addon pour ceux dont le PC (ou plus précisément la carte graphique) peinerait un peu face à la débauche graphique de ce circuit hors norme. De quoi alléger un peu la sauce.  

 

 

MIX RETENU :

 

1 - Mosport_Park_Rain.exe

 

+

 

  Traces améliorées pour tous circuits - Peter_A_Improved_Groove_PA.zip - Peter - 05.2007 - améliore l'aspect des traces de freinage. Un addon valable pour tous circuits. Hautement recommandé !

 

 

 

 logo lune.jpg Le circuit de nuit.

 

Même si on s'éloigne un peu du réalisme historique, il peut être intéressant d'y rouler de nuit comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus.

 

Pour cela, copiez ce qui suit en bas du fichier track.ini du circuit :

 

[ fog ]

type = 1
density = 5.0
fog_r = 0
fog_g = 0
fog_b = 0

 

Certains préconisent une valeur de 7, d'autres de 5. Ce dernier chiffre me paraît plus approprié pour conserver une jouabilité intéressante.

 

Pour retrouver un circuit de jour mettre type = 0 au lieu de 1. 

 

 

 

LE ONLINE

Les podiums des championnats francophones :

 

DateLigue
1 11/04/2010 F1L - D1 Frédéric Gubbels Alain Rochette Philippe Renaud
1 11/04/2010 F1L - D2 Gilles Sounier Kram Ortisseur Hervé Sabathé
1 11/04/2010 F1L - D3 Eric Bilodeau David Rainier Gianni Alvaro
1 11/04/2010 F1L - D4 C Lefuret Norbert Di Maggio Paul Sablayrolles

 

 

2

 

 

03/04/2011

 

 

F1L - D1

 

 

Patrick Cornu

 

 

Tristan Bot

 

 

Tom Guérout

2 03/04/2011 F1L - D2 Rolf Halbheer Kaspar Kaynakli C Lefuret
2 03/04/2011 F1L - D3 Thierry Cassagne R4E Tristan Lefèvre

 

3

 

14/06/2013

 

LBGPL - 66

 

Patrick Cornu

 

Philippe Renaud

 

Thierry Roget

 

 

4

 

 

08/03/2015

 

 

F1L - D1

 

 

Franck Behra

 

 

Tom Guérout

 

 

Olivier Roméo

4 08/03/2015 F1L - D2 Eric Libourel Alain Rochette Alain Maurice
4 08/03/2015 F1L - D3 François Fk Dulima Dulima Alain Terremer

 

 

2 victoires : Patrick Cornu.

 

Meilleurs chronos, 42T : 1 Franck Behra (2015) 60'04"2 - 2 Tom Guérout (2015) 60'04"6 - 3 Frederic Gubbels (2010) 60'33"7

 

 

LES LIENS

  Gdecarli   GPL Track Database   Racingcircuits.info   The fastlane

  Site dédié au circuit   Stats F1   Wikipedia   La page de Jack Seller

 

A suivre...

 

 

 Sauvegarder en Pdf

 



01/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres