SEBRING 1967 - 07.06.2016

 

 SEBRING 1967 - 07.06.2016 

 

UN PEU D'HISTOIRE

Le tracé de Sebring (en Floride) est le premier à avoir accueilli un Grand Prix de F1 à part entière aux Etats-Unis puisque, pendant les années 50, c'est les 500 miles d'Indianapolis qui étaient comptabilisés pour le championnat du monde de F1. Ceci étant, il faut bien dire aussi que l'ovale n'avait, cependant, pas grand chose à voir avec ce qu'on attend traditionnellement d'un circuit de F1. C'est donc en 1959 que Sebring accueillit la F1 avant d'être remplacé l'année suivante par Riverside puis que Watkins Glen devienne le nid américain régulier de la F1 dans les années 60 et 70.

 

 

 

 

Sebring 1952-1966 (Illustration : the fastlane.co.uk)

 

 

Dans cet article c'est une variante du circuit de 1959 que je vous présente, "numérotée" 1967 (1967-1982), la version 1959 (1952-1966) parue pour GPL en 2003 ayant été, curieusement, moins utilisée dans les championnats francophones que cette version parue en 2010. J'évoquerai donc la première version ultérieurement, dans un autre article.

 

 

 

 

Sebring 1967-1982 (Illustration : the fastlane.co.uk)

 

 

En 1959 Sebring clôture donc, mi-décembre, une première décennie de F1 dans une course où le titre va se jouer entre Jack Brabham et deux anglais : en effet Stirling Moss et Tony Brooks peuvent encore espérer la couronne si l'australien connaît des problèmes. Dix-huit pilotes sont réunis pour boucler 42 tours et c'est Moss qui décroche la pole en 3 minutes tout rond, Brabham, signant un 3'03", tous deux en Cooper. Brooks en Ferrari doit se contenter de la 4è place sur la grille avec un tour en 3'05"9. Très vite les choses se décantent puisque Moss abandonne au bout de 5 tours. Bruce McLaren, pourtant parti seulement 10è, décroche sa première victoire et boucle la course en un peu plus de 2H12, devançant Maurice Trintignant de moins d'une seconde. Derrière ces deux Cooper, Brooks complète le podium et devance un Brabham qui en termine en panne d'essence en poussant sa voiture. Geste plein de panache mais finalement inutile, Brabham n'étant menacé pour le titre qu'en cas de victoire de Brooks.

 

 

LE CIRCUIT GPL

 

Le tracé Bapom

 

La couverture par Bapom 

 

 

Si comme moi vous n'êtes guère passionné par les circuits tracés sur des aérodromes et en particulier Silverstone, vous devriez quand même trouver de l'intérêt, paradoxalement, à Sebring. On est là sur un circuit plutôt rapide où on frôle par endroit les 300 km/h et où les endroits pour tenter un dépassement sont assez nombreux pour rendre les courses intéressantes.

 

Green Park, The straight et Backstretch sont les lignes droites où vous pourrez tenter votre chance, la seconde étant la plus longue et celle qui créera le plus de différences selon la voiture choisie. De quoi niveler les valeurs entre les pilotes pour que les moins bons puissent quand même avoir leurs chances.

 

Les spots comme l'enchaînement First bend-Second bend-Tower turn, deux kinks et un virage à 90°, mais aussi les esses, Big bend et la chicane qui suit Warehouse straight, seront, à contrario, les endroits où les meilleurs pilotes démontreront leurs aptitudes techniques et les sections du tracé qui amèneront du piment à ceux qui rouleront ici. A vous de l'essayer pour, probablement, l'apprécier.

 

 

Infos diverses :

-   - Typologie :  8 P11 (voir article "Typologie des circuits", lien ci-contre)

 

- Auteur : Ginetto - Dispo : 09.10.10 - 8 354 m - 11 virages - Vitesse moyenne : 187 km/h*

 

*Temps médian/GPL Rank.

 

 

 

Notes sur le GPL Track Database (au 05.06.16) :

 

Fun : 8.1/10 - Graphismes : 8.7/10 - A posséder : 9.1/10 - Moyenne : 8.6/10 - Nombre de votes : 11 - Téléchargements > 8100

 

Niveaux de jeu / nbre de tours en off :

 

Novice : 3 tours - Intermédiaire / Pro court : 6 tours - Intermédiaire / Pro long : 11 tours - Grand Prix: 36 tours

 

Chronos de référence (cf GPL Rank au 05.06.16) :

 

Record du monde officieux : 2'32"8 (Tom Guérout - Lotus) - Temps médian : 2'41"2 - Temps moyen : 2'45"7

 

CIRCUITCATEGORIEVITIND
Spa Francorchamps 1967 logo lievre.jpg logo lievre.jpg 265 100
Monza 1967 logo lievre.jpg logo lievre.jpg 240 91
Watkins Glen Int. 1967 logo lievre.jpg 212 80
Rouen-les-Essarts 1967 logo lievre.jpg 210 79
Silverstone Circuit 1967     logo tortue.jpg logo lievre.jpg 201 76
Sebring 1967 logo tortue.jpg logo lievre.jpg 197 74
Kyalami 1967 logo tortue.jpg logo lievre.jpg 191 72
Zandvoort 1967 logo tortue.jpg 184 69
Mosport Park 1967 logo tortue.jpg 182 69
Nürburgring 1967 logo tortue.jpg 177 67
Mexico 1967 logo tortue.jpg 175 66
Monaco 1967 logo tortue.jpg logo tortue.jpg 137 52

 

 

Dans le tableau ci-dessus la vitesse moyenne au tour est basée sur le temps du record du monde avec les voitures de 67. Spa sert de base avec un indice 100. Sebring 1967 fait partie des circuits plutôt rapides par rapports à ceux disponibles initialement pour GPL. Il est comparable à Silverstone en ce qui concerne la vitesse moyenne au tour et peut aussi être comparé à la piste anglaise en ce qui concerne le tracé tout en ayant, quand même, comme évoqué plus haut, quelques spots techniques qui font tout l'intérêt du circuit.

 

LE CIRCUIT - LES ADDONS

   1 - GPL_sebr67_v1.00.exe.zip - Ginetto - 34.8 mo - 10.2010 - Le circuit (376 éléments dans le dat).  

 

Avec ce circuit on s'éloigne très nettement des pistes que j'ai pu évoquer ces derniers mois puisqu'on est sur une réalisation du début des années 2010. Quand on note qu'elle est signée Ginetto on comprend très vite que graphiquement il n'y aura pas grand chose à redire. Comme souvent sur les aéroports les abords de la piste sont assez vides mais là ils sont agrémentés de certains éléments très réussis : avions, hangars, tour de chronométrage, château d'eau, autant de pièces très réussies qui comblent le vide et créent une belle ambiance. 

 

 

 


 

 

Le circuit tel qu'il est paru en 2010, mis en image en 2014 par Ferdinand Schulze.

 

 

L'asphalte est réussie aussi, comme le ciel qui, habilement, gomme l'écueil d'un horizon en deçà du reste en le mangeant quasiment entièrement. Vous l'aurez compris, cette nouvelle version de Sebring est non seulement, probablement, une belle reconstitution mais aussi et surtout une totale réussite au niveau graphique. 

 

 

MIX RETENU :

 

Logiquement, le circuit étant une telle réussite, et sa publication encore relativement récente, vous ne trouverez aucun addon susceptible de l'améliorer encore, si tant est que ça soit possible. Je ne vous propose donc, comme mix, que l'habituel ajout des traces améliorant le "groove", signées "Peter". 

 

 

1 - GPL_sebr67_v1.00.exe.zip

 

+

 

  Traces améliorées pour tous circuits - Peter_A_Improved_Groove_PA.zip - Peter - 05.2007 - améliore l'aspect des traces de freinage. Un addon valable pour tous circuits. Hautement recommandé !

 

 

 

 logo lune.jpg Le circuit de nuit.

 

Même si on s'éloigne un peu du réalisme historique de la F1 de 67, il peut être intéressant d'y rouler de nuit, par exemple au volant des voitures du mod Sports Cars pour reconstituer les célèbres "12H".

 

Pour cela, copiez ce qui suit en bas du fichier track.ini du circuit :

 

[ fog ]

type = 1
density = 5.0
fog_r = 0
fog_g = 0
fog_b = 0

 

Certains préconisent une valeur de 7, d'autres de 5. Ce dernier chiffre me paraît plus approprié pour conserver une jouabilité intéressante.

 

Pour retrouver un circuit de jour mettre type = 0 au lieu de 1. 

 

 

 

LE ONLINE

Les podiums des championnats francophones :

 

DateLigue
           

1

06/11/2011

GPLT - SC

Olivier Zaiit

Tristan Bot

Tom Guérout

           
           
2 15/04/2012  F1L - D1 Tom Guérout Tristan Bot Patrick Cornu

2

15/04/2012

F1L - D2

Rolf Halbheer

Benoit Souriau

Eric Bilodeau

2 15/04/2012  F1L - D3 Tristan Lefevre  C Lefuret  Emmanuel Vega 
           
           
3 29/05/2016  F1L - D1  Tom Guérout David Vanmullem Patrick Cornu
3 29/05/2016 F1L - D2 John Slow Alain Terremer Kaspar Kaynakli

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 victoires : Tom Guérout.

 

Les meilleurs chronos :

 

 

Sur 23 tours, 67 :

 

1 Tom Guérout (2012, Ferrari) 60'01"7 - 2 Tom Guérout (2016, Lotus) 60'06"4 - 3 David Vanmullem (2016) 60'32"8 - 4 Tristan Bot (2012) 60'39"7

 

 

LES LIENS

  allf1.info   Gdecarli   GPL Track Database   Site dédié au circuit   Stats F1 

  Racingcircuits.info   The fastlane   Le circuit chez Jack Seller    Wikipedia

 

A suivre...

 

 Sauvegarder en Pdf

 



07/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 104 autres membres