DANS LE BAQUET - J21 - 06.08.07

Retour aux affaires pour moi en ce début de semaine. Motivé à bloc par mon arrivée sous les + 100 au GPL RANK.

La traditionnelle séance de 7 tours au Ring s'est transformée en 2 séances de 5 tours. En effet j'ai été interrompu malencontreusement par un plantage du jeu vraisemblablement dû à la web-radio qui tournait en tâche de fond. Bizarre mais je ne vois pas d'autres explications. J'avais pourtant bien débuté en commençant par un premier tour chronométré juste sous les 9'10 ce qui confirmait que mon 9'02 de vendredi dernier n'était pas un miracle.

Après deux autres tours un peu moins bons, j'allais peut-être battre mon pb en faisant entre 9' et 9'03 quand le jeu à donc planté lors du dernier partiel, où rien dans mon pilotage n'avait provoqué une baisse du temps possible.

J'ai donc décidé de faire une deuxième séance. Il faut dire que ce week-end j'ai trouvé un système pour caler mon siège différemment, ce qui devrait me permettre de le régler correctement jour après jour et d'avoir, j'espère, systématiquement une position de conduite tout à fait satisfaisante.

A contrario de ce week-end, je me sentais donc en forme et j'ai bien fait de "remettre le couvert". Cette 2è séance a été bien meilleure que la précédente puisque après le tour de lancement c'est un 9'15 puis 9'04'7 et 9'05'3 qui ont couronné mes efforts. Au-delà de tout ça, j'ai enfin pu entrer, de justesse, dans le clan des moins de 9 minutes à l'issue du 5è tour. Le 6è et dernier clôturait une bien belle séance avec des partiels encore meilleurs grâce à une voiture allégée de son essence. Des partiels qui portent mon potentiel juste sous les 8'53 contre 8'58 auparavant. Hélas, ce manque d'essence m'a également été fatal en bout de ligne droite, juste avant ce S "des glissières", qui ramène aux stands, et dans lequel j'ai fini en panne sèche. Etant donné que je n'avais commis aucune faute j'aurais dû finir ce tour entre 8'53 et 8'55. Dommage pour moi aujourd'hui mais je n'ai finalement pas de gros regrets, je sais que ce n'est que partie remise. Le Nürbürgring est en tous cas, et malgré son extrême difficulté, derrière Mexico et Spa, mon circuit préféré parmi les Papy-Tracks. Cette séance m'a appris, aujourd'hui, que je pouvais désormais tourner régulièrement sous les 9'15 ce qui ne cesse de m'étonner. On m'aurait prédit cela il y à 15 jours, je n'aurais pas pu y croire. Moi qui ne me trouve aucun talent pour ce genre d'exercice, je dois bien me rendre à l'évidence. Même si, in fine, je vais bien moins loin que beaucoup, je vais parvenir, grâce à un entraînement régulier à un niveau dont je me serais cru incapable. C'est étonnant mais, évidemment, bien agréable. J'arrive même, déjà , au vu des replays, à étonner parfois mon frère, sur certaines sections, alors qu'il tourne 30 secondes plus vite que moi. Ce serait amusant que j'arrive un jour à me rapprocher de lui de manière significative. Qui sait, qui vivra verra...

Du coté du championnat, j'ai fait l'impasse sur Silverstone aujourd'hui, je verrais ça demain. Je me suis contenté d'une petite séance de training d'une dizaine de tours. J'ai, heureusement, bien mieux retrouvé mes marques que la dernière fois après mon interruption de presque un mois pour cause de préparation de blog.

Ce circuit ne fait vraiment pas partie de ceux que j'apprécie et je ne saurais dire pourquoi avec certitude. Son tracé ne m'inspire aucune attirance même si c'est injuste. Il est pourtant sûrement considéré comme un circuit facile et mes temps en attestent. En effet, c'est le seul avec Monza où je suis actuellement sous les 103 % au GPL RANK et même, avec Watkins Glenn, le seul sous les 105 %. C'est dire si, proportionnellement, j'y réussis plutôt mieux qu'ailleurs. Dire que c'est un circuit sans histoire serait une hérésie puisque c'est là qu'est née la F1 en mai 1950. On y courait un an sur deux jusqu'en 1985 et on y courre désormais chaque année depuis 1987, c'est dire s'il est important dans le petit monde de la F1. S'il avait très peu changé jusqu'en 90, on ne peut plus vraiment en dire autant depuis et son tracé est, à mon sens, désormais vraiment perverti pour en faire un circuit plus lent comme il est de mise aujourd'hui. On laisse les voitures aller de plus en plus vite et on "contrecarre" cet état de fait en rendant les circuits de plus en plus lents, sinueux et inintéressants. C'est peut être bien pour la sécurité des pilotes et on ne peut que se réjouir de ne plus voir des hécatombes comme par le passé, mais qu'est-ce qu'on s'ennuie avec la F1 moderne.

En réfléchissant au fur et mesure que j'écris cet article je me rends compte qu'en fait ce qui me manque à Silverstone c'est une vraie ligne droite comme sur les circuits que j'apprécie, Mexico ou Monza, par exemple. Comme à Watkins Glenn, autre circuit que je n'apprécie pas trop, il n'y a aucun endroit où l'on puisse se relâcher un peu, c'est particulièrement usant. En plus je n'arrive pas trop à trouver de bons repères. Résultat, je fais parfois des "bons temps", pourcentage au GPL RANKS à l'appui par rapport à d'autres circuits mais je n'arrive pas à y être régulier. Bref, aujourd'hui comme avant, des temps plutôt médiocres et seulement un tour vraiment réussi avec une amélioration ridicule de mon pb de moins d'un dixième à 1'33'29.

Pas de quoi se relever la nuit...



07/08/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres