DANS LE BAQUET - J46 - 31.08.07

Après une séance de training plutôt médiocre hier, la course, aujourd'hui, promettait d'être rock'n'roll. A Spa, on n'est pas dans des finasseries style Monaco. Il faut y aller sabre au clair et lancer la cavalerie, telle une armée de Huns sur la plaine.

Ma petite séance de mise en jambes de 6 tours s'est passée un peu mieux qu'hier avec, entre autre un 3'33'3 à moins de 2 dixièmes de mon pb.

Les essais qualificatifs se sont, évidemment, passés beaucoup moins tranquillement. Les 5 tours effectués ne m'ont permit de faire que 2 chronos sous les 3'37 mais, quand même, arracher la pôle avec un 3'33'7.

Après un départ sans histoire j'ai entamé la course à la 3è place pour progresser d'un cran dans le 2è tour. Bien installé à 2 ou 3 secondes de Brabham je m'attendais à ramasser 6 points bien nécessaires. Malgré une attaque infructueuse je ne me sentais pas être en mesure de l'emporter.

A ma grande surprise, alors que je suivais le rythme sans vouloir forcer, j'ai pu réduire l'écart dans le 5è et dernier tour. Bien qu'un peu limite, une seule attaque m'a alors suffit pour prendre la tête et, sur des oeufs, l'emporter avec 3 petits dixièmes de marge.

Au vu des temps, j'avais forcé le rythme sur les 2 derniers tours. C'est amusant, parce que ça prouve qu'on n'a pas toujours, dans le feu de l'action, la perception réelle des choses. J'aurais vraiment juré ne pas avoir forcé puisque je n'avais pas l'intention de prendre tous les risques pour aller chercher la victoire. Toujours est-il que les 9 points sont dans ma poche ce qui est bien réjouissant. Ca me relance au championnat avec 2 points de retard seulement sur le leader.

Quant aux chronos de la course, autre motif de satisfaction, si mon meilleur temps en course a progressé de 6 dixièmes en 3'36'3, par rapport à la saison précédente, c'est surtout au niveau de la régularité que l'amélioration est forte.

J'avais fini à 16 secondes d'un vainqueur roulant à 231.3 km/h de moyenne. Aujourd'hui j'ai moi-même fini en tête avec une moyenne de 231.9 km/h. Gain par tour de 3 à 4 secondes, ce qui est quand même significatif. Ce qui le sera vraiment, cependant, ce sera une vrai maîtrise de la piste, quel que soit le circuit, qui se traduira par une baisse significative du stress, trop envahissant pour l'instant au moment des courses.

Demain, retour à Rouen pour la manche suivante... Il me faut encore engranger des points avant le Ring ou je sais que c'est le 0 point assuré.

 





A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 223 autres membres