DE MAUTOR ET BOT EXPLORENT LES CHASSIS - 25.11.07

 DE MAUTOR ET BOT EXPLORENT LES CHASSIS

Je parle peu de cet aspect des records qu'est le Monster Rank mais l'actualité me commande d'aborder le sujet aujourd'hui, 2 pilotes français venant de s'illustrer en la matière, à quelques jours d'intervalle.

Pour les néophytes, rappelons que ce classement consiste à établir des temps avec les 7 châssis disponibles dans le GPL originel sur les 11 circuits de base.

Tâche et difficulté multipliées par 7, donc, ce qui explique qu'un nombre beaucoup moins conséquent de pilotes s'attaque à ce challenge par rapport au GPL RANK qui est, lui, le passage quasi obligé lors d'un parcours en hotlap.

Si je parle beaucoup moins de ce challenge c'est que, à temps disponible égal, je préfère explorer de nouveaux circuits que de tester une autre voiture.

Pour mesurer les performances des 2 pilotes dont je vous parle aujourd'hui sachez qu'ils sont tous 2 dans les meilleurs cette année et que l'un d'eux, Tristan Bot, a fait son apparition à mi-saison.

Pour ce qui est de leurs Ranks respectifs, Tristan Bot vient de faire son apparition dans le top 50 français et est actuellement 47è à -46.8.

Antoine de Mautor, lui, est en grosse progression ces derniers temps et pointe à la 27è place du classement français avec -55.4.

A ce propos, je signale que des anomalies et des rectifications bizarres sont souvent observées sur le site GPL Ranks. Ainsi, Antoine était annoncé à -50 le 26 juin, j'avais d'ailleurs rédigé un article à ce sujet dans les débuts de PLANETE GPL soit peu de temps après et, maintenant, en consultant sa progression on le voit passer ce niveau seulement au 21 novembre.

Bien difficile dans ces conditions de pouvoir faire des comptes rendus fidèles des performances des compétiteurs francophones en la matière.

On peut trouver d'autres anomalies comme le passage au négatif de Chris Amon ou l'absence de Mickael Taloc dans le top français malgré son -50.3 alors que sa fiche apparaît si l'on tape son nom dans la boîte recherche du site.

Pour en revenir à nos 2 'Rankistes' la logique est respectée, Tristan Bot faisant son entrée avec un score flirtant avec les -135 et Antoine de Mautor pointant lui, déjà au-delà des -215.

C'est, logiquement, sur les châssis les plus rapides que les performances des 2 hommes sont les plus proches avec 6 secondes d'écart sur l'Eagle et 8 sur la lotus. Ils sont aussi très proches sur la Ferrari avec à peu près 7 secondes d'écart.
C'est sur la plus lente, la Brm que l'écart se creuse à plus de 15 secondes mais aussi près de 20 secondes sur la Brabham.

Voilà des perfs qui vont sûrement se ressentir dans les compétitions dans lesquelles ces 2 pilotes sont engagés et pour lesquelles le changement de châssis est imposé.

En attendant, bravo et bonne route à eux.

 

 



25/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres