DICO DES PILOTES - T COMME... TIENGOU

 

 T COMME... TIENGOU

 TAILLER Nicolas

  Nicolas Tailler débute en ligue française en mars 2001 et fait l'exploit de s'imposer dès sa 1ère course, en D3, sur le circuit de Silverstone. Il obtient aussi 3 podiums sur le reste de la saison et lance, en septembre, un site consacré à GPL qui aura beaucoup de succès.

 

En 2002 il connaît à nouveau la victoire en D3, à Solitude, et s'offre aussi 2 podiums puis atteint la D2 en cours d'année. Lors de la saison suivante il s'installe en D2, ne disputant que 3 courses au niveau inférieur. Il y obtient encore un podium mais aussi son premier en D2. 2003 est aussi pour lui sa première année chez F1 Legends et il brille d'entrée dans cet autre championnat. Il glane un podium en D1 à Zandvoort mais surtout termine dans le Top 10 du classement final annuel.

 

En 2004, via son site, il organise un championnat pendant l'été avec le mod65 en 100%. Il s'y illustre avec deux podiums et un classement final pas loin du Top 5. Cette année-là il fait un bref passage en BCRL mais surtout continue de rouler en ligue française où il intègre définitivement la D2 et chez F1 Legends où il dispute sa dernière saison avec 2 podiums à la clé.

 

En 2005 il récidive avec son propre championnat et fait mieux que l'année précédente, terminant cette fois-ci aux pieds du podium. Il roule toujours en LFGPL et comme l'année précédente en retire un podium en D2. Ce sera la même chose l'année suivante. En 2006 il participe aussi aux championnats de la ligue belge qui se consacrent alors, en partie, aux mods. Il ne fait qu'une course avec les voitures originelles mais des championnats complets en 69 et 65. Dans le premier il récolte quelques podiums mais c'est avec le second qu'il brille à nouveau : avec 5 victoires en 10 courses il rate le titre de peu, battu par un Frédéric Gubbels intraitable puisque terminant 10 fois sur 12 dans les deux premiers. Son talent avec le mod65 il l'exerce aussi en ligue française puisqu'elle propose également un championnat avec ces voitures cette année-là et il termine là aussi sur le podium final.

 

Après ces bons résultats, Nicolas Tailler revient vers le 67 mais ne dispute plus, en 2007, qu'une demi-douzaine de courses en tout, entre les ligues belge et française, et tire sa révérence, mettant un terme dans la foulée à l'existence de Grandprixlegends.net.

 

 

Carrière : 2001-2007 - 18 championnats

 

Meilleurs résultats :

2006 - 2è - LBGPL mod65
2006 - 3è - LFGPL mod65

 

Autres résultats marquants :

2003 - 7è - F1 Legends
2004 - 6è - GPL.net
2005 - 4è - GPL.net

 

  Courses disputées : plus de 150.

  Victoires : une dizaine.

 

  Rank : -30.8

 

  Son site (archive).

 TIENGOU Ludovic

  Connu pour sa passion pour la Brm, Ludovic Tiengou à fait ses débuts en 2002 en ligue française où il a disputé une trentaine de courses. S'il a roulé également, brièvement, en ligue belge ou participé au championnat GPL.net 2004 en mod65 c'est en BCRL, GPL Cups et surtout chez F1 Legends qu'il a passé le plus de temps. Il dispute chez cette dernière 6 championnats et près de 70 courses entre 2003 et 2009, année où il y enregistre son meilleur résultat avec une victoire en D2 devant Lucky Mills et Hervé Nicolas sur le circuit de Mosport. La même année il termine 5è du championnat BCRL en mod65.

 

Auparavant, en 2007, il était 3è dans la même compétition, derrière le futur champion (Alain Maurice) et son dauphin (Bertrand Peres) après 6 courses mais ne peut participer aux 4 dernières manches. Il doit se contenter d'une place dans le top 10 d'un championnat qui comptait une trentaine de participants.

 

C'est en 2008 qu'il réalise son parcours le plus marquant, toujours avec le mod65, dans le championnat 100% de la GPL Cups : après 2 heures de courses il s'impose au Nürburgring devant Hervé Sabathé dans une épreuve qui n'aura compté qu'eux deux à l'arrivée. Ce succès, épaulé par 4 podiums, lui permet de terminer second du championnat, battu seulement par le grand Frédéric Gubbels.

 

Encore Une quinzaine de courses en 2009 dans les ligues évoquées ci-dessus et Tyrex raccroche son volant en 2010 après quelques tours de piste à Monaco dans le championnat HSO 100%.

 

 

Carrière : 2002-2010 - 20 championnats

 

Meilleur résultat :

2008 - 2è GPL Cups

 

Autres résultats marquants :

2007 - 8è BCRL mod65
2007 - 6è BCRL mod69
2009 - 5è BCRL mod65

 

  Courses disputées : près de 140.

  Victoires : plus d'une demi-douzaine.

 

  Rank : -2.1

 

  Son interview.

TISSIER Guillaume

  C'est en mai 2001, à Mosport, que Guillaume Tissier débute en ligne dans le championnat de la ligue française où il fera l'essentiel de sa carrière. Il roule en D2 et dès le mois de juillet termine sur le podium à Mexico, seulement battu de quelques secondes par Eric Coineau. En septembre il décroche déjà sa première victoire sur le circuit de Solitude et complète sa saison avec un podium supplémentaire le mois suivant. Il termine sa saison en accédant à la D1 lors du dernier grand prix, début décembre, et finit dans le top 10 du classement général de D2.

 

La saison 2002 le voit s'inscrire dans d'autres championnats : il roule fin 2001 chez GPL Passion et y termine second pour sa 2è course, à Zandvoort. Une autre course début mars signera la fin de sa participation à cette compétition. A la même période il intègre le championnat F1 Legends avec une première course en D1 à Mexico. En mai il fait une 2è course puis descend en D2 mi-juin et termine second à Silverstone. A la fin du mois il roule à nouveau en D1 et signe la pole à Rouen : malgré un beau plateau il mène la course tout du long et décroche une première victoire au sommet devant Stéphane As. C'est sa dernière course dans le championnat suisse et il poursuit son parcours en ligue française en D1. Après quelques courses peu concluantes il est cependant amené à revenir de manière permanente en D2 à partir de mi-mai. A la fin du mois il renoue avec le succès en l'emportant à Silverstone puis s'impose aussi à Bathurst en novembre. Comme l'année précédente il termine dans le Top 10 général à ce niveau.

 

En 2003 il remonte en D1 en ligue française mais après huit courses de janvier à juillet, il redescend en D2 faute de résultats. Ses trois courses de septembre à novembre ne lui amènent pas de résultats notables mais c'est dans l'autre championnat de la ligue française qu'il va s'illustrer. En effet, d'octobre 2002 à juin 2003 c'est une vingtaine de courses qui est organisée en parallèle au championnat habituel avec les voitures d'entraînement du jeu baptisée F2. Avec ces petites cylindrées Guillaume Tissier dispute une quinzaine de manches de novembre à juin et glane pas moins de 4 podiums : Oulton Park et Mosport en décembre et janvier puis Castle Combe et Rouen en mai et juin. Il figure dans le Top 10 au classement général final.

 

A cheval sur 2003 et 2004 Guillaume Tissier participe aussi au championnat COA, un satellite de la ligue française. Il y brille avec un podium mais surtout trois succès en octobre, décembre et février : Silverstone, Kyalami et Rouen. Mais le championnat est un véritable marathon et ses sept participations, de septembre à mai, pèsent peu face aux 23 manches organisées. En juin on le voit passer une tête en BCRL, le temps de s'imposer à Kyalami avec les voitures de 65 devant une pointure comme Guillaume Nachin. Cette année 2004 le voit aussi rouler à nouveau en ligue française mais sa dizaine de participations en D2 ne lui offre qu'un podium à Kyalami en février. Dans la 2è édition de la LFGPL F2 il ne dispute que la moitié de la vingtaine de courses programmées de septembre 2003 à juin 2004 mais multiplie les bons résultats : outre des places d'honneur, quatre podiums et une victoire à Watkins Glen, en mars. Son arrêt en avril le prive de quatre courses et il rate de peu le Top 5 au classement général en juin.

 

En 2005 c'est en D3 que roule Guillaume Tissier mais sa douzaine de participations ne lui valent que deux podiums. En 2006 il fait ses débuts dans le championnat LFGPL 65 avec un podium au Glen en janvier mais s'arrête après la course suivante en février. Dans le championnat 67 il roule en D2 mais ne dispute qu'une demi-douzaine de courses avec, là aussi, un podium au Glen à la même époque. Il quitte les pistes après un dernier rendez-vous à Zandvoort début septembre.

 

 

Carrière : 2001-2006 - 13 championnats

 

Meilleurs résultats :

 

2003 - 7è - LFGPL F2

2004 - 6è - LFGPL F2

 

 

Autre résultat marquant :

 

2001 - 9è - LFGPL D2

 

 

  Courses disputées : une centaine.

  Victoires : une dizaine.

 

  Rank : -43.0

 

 bannergpl.JPG Sa page sur Archives GPL. 

A suivre...

 

 

 

 Sauvegarder en Pdf



04/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres