ECHO DES COURSES 2010 - N°20 - 1.06.2010

 

 ECHO DES COURSES 2010 - N°20 - 1.06.2010

 25.05.2010 - MOD66 - HOUTAIN 66

   Courte victoire d'Eric Appelmans devant Frédéric Gubbels. Tom Guérout complète le podium.

  Rapports de courses.  Commentaires pilotes.

   5 pilotes à l'arrivée sur 8 partants.

 

  Replay : Appelmans-Gubbels.

  Classement général pilotes. Tristan Bot reste en tête alors que Frédéric Gubbels se replace tout près. Derrière eux, Eric Appelmans regagne encore du terrain.

  Classement général équipes. Les fous du volant de Gubbels sont toujours en tête. Les Pieds Nickelés reviennent sur les Vaillante.

 30.05.2010 - MOD67 - NURBURGRING

  Résultats des courses.  Classement général.

  Commentaires des pilotes.

   Victoire de Frédéric Gubbels devant Tristan Bot et Kaspar Kaynakli.

   Premier podium en D1 de F1 Legends pour Kaspar Kaynakli.  

 

  Meilleur finisseur : Bertrand Catroux qui termine 5è en gagnant 12 places en course.

 

  7 pilotes à l'arrivée sur 17 partants.

  Replay : Bot-Gubbels. Kaynakly-KO. Halbheer-Rochette. Behra-Fournier. Catroux-Libourel-Potignon.

  Commentaires des pilotes.

   Victoire d'Hervé Sabathé devant Luis Babboni et Philippe Barbé.

   Premier podium en D2 pour Luis Babboni. Premier podium en ligne pour Philippe Barbé.

 

  Meilleure progression : gain de 6 places en course pour 4 pilotes dont Jean-luc Vidal, 5è.

 

Des soucis mécaniques en fin de course pour Jean-Luc Vidal en Lotus et surtout David Rainier et sa Brm mais le drapeau à damier est au bout de l'effort.

  8 pilotes à l'arrivée sur 15 partants.

  Replay : Barbé-Lucky Mills. Lehmann-Pomponne.

  Commentaires des pilotes.

  Large victoire de David Brun devant Paul Sablayrolles et Thierry Cassagne.

   Meilleurs finisseurs : Paul Sablayrolles et Michèle Bonnard, 5è, gagnent tous deux 10 places en course. Ils ont, avec David Brun, connu mais surpassé des problèmes mécaniques pour voir l'arrivée.

 

  5 pilotes à l'arrivée sur 16 partants.

 Replay

 INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" - 2.06.2010

TOM GUEROUT - PREMIER PODIUM EN D1

 LFGPL - WIESBADEN - 21.05.2010

  Salut Tom et tout d'abord merci à toi de participer à cette rubrique.

 

  Tout d'abord bonjour à tous les copains de GPL et merci à toi R4E :)

 

 

  On te connaît depuis six mois et voilà que tu obtiens ton premier podium en D1 de la ligue française après des accessits au même niveau en F1 Legends. C'est un grand moment un tel résultat ?

 

Hé oui 6 mois que j'ai repris le volant de GPL et je ne regrette pas! Seulement 6 mois et déjà beaucoup de bons moment passés.

 

Pour en revenir à cette course, oui cela fait plaisir c'est sûr, mais la course n'a pas été très disputée donc mes sentiments sont mitigés. Content d'avoir fini sur le podium d'un côté mais un peu déçu d'avoir eu une course sans aucun dépassement (hormis au départ sur Olivier Roméo mais il me repasse de suite au virage qui suit) donc très monotone pendant laquelle je me suis efforcé de garder un certain rythme tout en assurant.

 

 

  Tu nous parles de ce circuit de Wiesbaden. Il convenait à ton style de conduite ? Et d'ailleurs quel genre de pilote es-tu en dehors d'être déjà très rapide en hotlap ?

 

  J'ai découvert ce circuit en début d'année à l'occasion d'une course de la LBGPL en mod69 (que je découvrais aussi) et ce mod m'a tout de suite plu pour deux raisons, pilotage intéressant (pas si facile que ça) et aussi car en 1969 l'écurie MATRA était en course et que je suis un fan absolu de cette équipe (hé oui mon papa y travaillait à cette époque). J'ai donc pas mal roulé à Wiesbaden en mod69 au début en off puis aux essais de la LBGPL et c'est vrai que j'ai bien aimé ce circuit où il faut avoir des trajectoires assez tendues dans les virages rapides et bien croiser les points de corde dans la partie sinueuse pour favoriser la reprise en sortie de virage. Je ne crois pas qu'il me convenait mieux qu'un autre circuit mais en tout cas je pense avoir compris comment l'aborder :)

 

Mon style de pilote ? Je sais pas trop........mon style change souvent pas mal entre les entraînements et la course (hélas...). Aux entraînements je suis détendu et j'ai envie de rouler vite quitte à me sortir et je m'amuse beaucoup, alors qu'en course je redoute tellement de tomber dans un accrochage ou me sortir tout simplement que je perds souvent un peu de mes repères. C'est en ce point que le simracing est difficile, il n'y a aucun repère physique, toutes les sensations du comportement de la voiture sont virtuelles et l'on peut être très vite totalement perdu ce qui n'arrive jamais dans une vraie course.

 

 

  Comment t'es tu préparé pour cette course ? Tu avais le sentiment que ça pouvait bien se passer ?

 

  Une session d'entraînements pour me faire un setup rapidement à peu près "bon" dès que le serveur tournait mais je ne connaissais pas trop la Lotus. Puis, comme j'utilisais la Lotus pour d'autres courses j'ai appris à mieux la régler et quelques jours avant la course j'ai refait deux ou trois sessions en améliorant mon setup et ça allait tout de suite plus vite.

 

Effectivement je pensais pouvoir faire un résultat pas trop mal car en training j'arrivais à enchaîner les tours assez facilement en étant assez régulier.

 

De là à faire 3ème….. Peut être pas , il y beaucoup de pilotes rapides quand même.

 

 

  Tu nous racontes tes essais et la course ?

 

  Les  qualifs : finalement de bonnes qualifs, je fais rapidement un temps moyen puis je vais chercher toute la séance à passer un bon chrono, le dernier tour arrive (un chrono théorique en 36"4, la pôle était en 36"2) je sais que c'est ma dernière chance de partir en haut de la grille, je fais un tour clair, un bon dernier secteur et un 37"09 au final qui me place 3ème sur la grille de départ.

 

Pour la course, ce fut monotone, hormis au départ où j'arrive à passer devant Olivier au V1 mais il me repassera dans la ligne droite qui suit le V2 (il était de toute façon plus rapide que moi à la régulière), après l accrochage entre deux pilotes dans les premiers tours, la course a été plutôt très tranquille, les deux leaders sont très loin et Pascal Fournier, mon coéquipier, pas tout près derrière. Quelques petites erreurs et des taq m'ont fait perdre du temps, mais dès que j'alignais des tours clairs je reprenais le large sur Pascal, donc pas trop de pression…

 

Au final, une 3éme place et un premier podium acquis sans batailler.....mais content quand même.

 

 

  Sauf erreur tu participes à tous les championnats. C'est facile de gérer autant de courses ? Tu as des petits trucs que tu peux nous confier ?

 

  Oui, je fais tous les championnats, mais celui que j'essaie de faire le plus "sérieusement" est celui de F1 Legends car c'est celui dans lequel le niveau est le plus relevé. Pour les autres je me contente d'apprendre le circuit si je ne le connais pas et de deux ou trois sessions seulement pour me faire un setup afin de ne pas être totalement à la ramasse.

 

Donc pas de problème pour gérer toutes les courses, et puis ce n'est qu'un jeu. Sinon sincèrement j'ai pas de truc, je prends les courses comme elle viennent et c'est tout.

 

 

  Avec le niveau qui est le tien tu as déjà des objectifs pour cette année dans certaines de ces compétitions ? Le titre de meilleur rookie que te dispute Franck Behra, ton compère de chez Chapman ?

 

  Gagner une course bien sûr et raaah ne plus jamais abandonner sur casse moteur……… (2 fois déjà ça suffit).

 

 

  Merci Tom et bonne chance pour la suite de la saison.

 

Propos recueillis le 31.05.10

 INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" - 3.06.2010

DAVID SCHNEIDER - PREMIERE VICTOIRE AU SOMMET

 LFGPL - WIESBADEN - 21.05.2010

  Salut David et merci de m'accorder un peu de temps pour cette rubrique.

Tu es un des plus anciens pilotes en activité (7 ans déjà). Qu'est-ce qui explique une si belle longévité ? Bref parle-nous de GPL et de ta passion pour cette simu.

 

  L'explication sur la longévité est dans ta question : la passion tout simplement :) Car pour moi GPL est devenu bien plus qu'une simulation, il y a des choses dans la vie auxquelles on s'attache particulièrement sans trop de raisons, que ce soit un film, un livre, un auteur, un artiste, et GPL est une de ces choses. C'est devenu un point de repère, une habitude en quelque sorte. L'ayant découvert en 1998 avec les premières démos parues dans Joystick, elle m'a permit de vivre une passion pour le "pilotage" et d'expérimenter par procuration un rêve de gosse car quand j'étais gamin au milieu des années 80, je rêvais de devenir pilote de Formule 1 ! Tu sais quand on demande à un gosse ce qu'il veut faire plus tard, bah moi c'était pilote de F1, rien que ça. Bref, ensuite j'ai évidemment grandi mais la passion est restée. Aussi quand Papyrus eu l'idée géniale de transposer l'âge d'or de la F1 en simu, j'ai su que j'allais passer pas mal d'heures sur ce soft...

 

Et puis GPL, grâce à la passion et au savoir-faire de nombreux fans, est devenu au fil des ans une sorte d'encyclopédie virtuelle des plus grands circuits du monde et c'est son plus grand atout encore aujourd'hui. Rien ne me fait plus kifer que de découvrir un nouveau circuit, et depuis quelques années un nouveau mod. Sept ans finalement, c'est pas grand chose et ça passe vite :) Surtout que le manque de temps a fait que j'ai aussi eu de longues périodes durant lesquelles je n'ai plus du tout touché à GPL, la dernière et la plus longue entre mi 2007 et début 2009. Mais ça fait du bien de s'arrêter parfois pour ranimer ensuite la flamme !

 

 

  Tu es assez discret et (si j'ai bien cherché) tu ne roules qu'en ligue française. Tu n'es pas tenté par d'autres championnats ? Ou bien est-ce que tu roules dans d'autres simus ?

 

  Il y a bien eu la BCRL dont je garde de très très bons souvenirs et dont je salue les membres pour leur esprit et les bons moments passés ensemble, malheureusement cette ligue a disparue il y a quelques mois, sinon je n'ai jamais réellement été tenté par une autre ligue que la LFGPL, un peu par défaut je dirais. Et aussi et surtout par manque de temps. Car GPL, la passion, tout ça c'est bien joli mais ça ne fait pas vivre son homme :) Quant au choix de la ligue, j'avais découvert la LFGPL très tôt, pratiquement depuis sa création en 99 mais comme à l'époque je ne roulais qu'en offline je ne m'étais pas intéressé plus que ça au sujet. Puis quand j'ai enfin eu l'idée de tenter les courses online début 2003, c'est tout naturellement vers eux que je me suis tourné, comme je le disais un peu par défaut. Tiens d'ailleurs, je reviens un peu sur la première question : ce qui fait la longévité, c'est aussi la communauté online que j'y ai trouvé, et essentiellement mes potes de l'équipe Speedway dont je fais partie. C'est grâce à eux si plusieurs fois, alors que j'étais sur le point d'arrêter définitivement, je n'ai pas complètement coupé le cordon.

 

Sinon au niveau des autres simus, j'en ai essayé pas mal, enfin je dirai presque toutes, mais à part LFS avec lequel j'accroche bien j'ai pas trop aimé les simus modernes. Rfactor par exemple à de très bonnes qualités mais de nombreux mods sont malheureusement parfois un peu approximatifs. Ce qui me plaît avant tout dans GPL, malgré les défauts qu'on lui connaît, c'est l'époque qu'elle retranscrit et tant qu'une autre simu ne fera pas mieux pour ce qui est de l'immersion je crois que je resterais fidèle à la doyenne des simus.

 

 

  Adélaïde en 2004, Monthléry l'an dernier et Jops en février. Autant de courses où la victoire n'était pas loin et là ça y est. Premier. C'est un peu un graal de gagner une course sur le serveur 1 d'un championnat à plusieurs niveaux ?

 

  Pour Adélaïde 2004, ma première course en D1, y'avait quand même un sacré gros morceau à battre, d'ailleurs je soupçonne Davy d'avoir roulé à 50% de ses capacités ce jour là ! En tout cas ce fut impressionnant de se retrouver au milieu d'un tel paquet d'aliens. Après avoir remporté le Glen et le Ring coup sur coup en D2, j'ai pas fait illusion longtemps en D1 et suis vite rentré dans le rang sur les courses suivantes. Mais c'est vrai, comme tu le fais remarquer, que j'affectionne tout particulièrement les circuits add-ons.

 

Ah, cette victoire, je l'attendais depuis très longtemps, c'est vrai. Et même si les grands noms des années 2003/2004 ne sont plus là, ça reste quand même vachement dur de gagner car après tout seul le niveau global de la D1 a baissé, faut voir les choses en face, un Pierre Fabre ou un Davy Decorps nous mettraient un vent en moins de deux, mais la compétitivité entre ceux qui restent est toujours la même, c'est juste un léger cran en dessous. Bref, on doit se battre autant qu'eux le faisaient à l'époque pour aller chercher les derniers dixièmes, c'est moins prestigieux car on ne claque pas des records du monde, mais bon, depuis son cockpit ça reste quand même une sacré compèt' !

 

Tiens, une anecdote : ma pire victoire perdue fut sans doute Le Mans l'an dernier quand le moteur de la Honda explosa à la fin de la ligne droite des Hunaudières dans le dernier tour alors que j'étais en tête et que Fred Gubbels avait peu de chances de pouvoir me repasser. Sérieux, je ne suis pas croyant mais sur le coup je me suis posé des questions, si une volonté divine n'était pas en train de se foutre de ma poire en m'agitant sous le nez l'illusion de la victoire pour finalement la retirer juste au moment où j'allais m'en emparer ! Du coup, je peux te dire qu'à Wiesbaden dans les derniers tours je m'attendais à tout sauf à finir...

 

 

  C'est un circuit qui te convenait à la base ? Comment t'es-tu préparé pour la course ?

 

  C'est un circuit add-on donc, oui, ça me convenait pas mal. Comme je le disais plus haut j'aime découvrir de nouveaux circuits et comme je ne connaissais pas du tout Wiesbaden, j'ai eu l'envie de bien faire. Déjà, trouver un bon setup puis l'adapter et le bricoler pour que ça colle au mieux à la piste, j'adore ça. Un peu comme à Cognac un mois plus tôt où je pouvais là aussi gagner avant d'échouer bêtement dans les bottes de paille. Ce qui me pousse à bien faire également c'est un de mes coéquipiers, Olivier Roméo, qui avance vraiment très vite, il me met s'il le veut une demi-seconde voire plus parfois sur la plupart des circuits. Avec un tel lièvre à tenter de rattraper, je fais encore aujourd'hui de gros progrès et ça me pousse à me concentrer et apprendre de nouvelles choses sur le pilotage dans GPL.

 

M'enfin pour en revenir à Wiesbaden et pour être franc, c'est pas mon circuit préféré, ça c'est le Nurburgring et on y roule la semaine prochaine justement ! :) D'ailleurs apparemment nos concurrents semblent bien affutés, ça pourrait donner une belle course.

 

 

  Comment se sont passés tes essais et ta course ?

 

  J'ai galéré pas mal au début avec le freinage du premier virage que je ratais une fois sur deux. Il faut savoir que c'était une course châssis libre, et au départ je voulais prendre l'Eagle pour varier un peu, je me doutais que beaucoup prendraient la Lotus. En plus j'aime pas la Lotus donc c'était tout bénef. Malheureusement j'ai vite constaté que pour une fois, j'y arrivais mieux en Lotus qu'en Eagle ! J'ai donc changé d'idée et suis parti avec la Lotus. Ensuite, dans les semaines précédant la course, Olivier s'est mis à faire des temps absolument canons. J'en avais la primeur dans notre forum écurie, et je me suis dit, mon p'tit bonhomme, t'excite pas, celle-là elle est pour moi !

 

J'ai donc tout donné en préqualifs puis le soir de la course en qualifs pour aller chercher la pole car je savais qu'à l'instar de la course de Cognac, où c'est Olivier qui avait décroché la pole alors qu'en théorie j'étais plus rapide, celui d'entre nous qui serait en tête au premier tour aurait quand même plus de chances de l'emporter. En effet, même si on se bat pour le championnat lui et moi, on ne va pas tenter le diable en course et risquer un double abandon. Donc, j'ai tout donné et fait la pole pour 4 centièmes ! Ensuite, après un premier tour sage la course fut très tendue. J'avais Olivier juste derrière et j'étais tétanisé par la peur de mal faire. J'ai serré les fesses pendant plus d'une heure. Façon de parler hein. Quoique...

 

 

  Tu avais fait une très bonne saison en 2004 en finissant 5è. Là, te voilà en tête à mi-championnat. 2010, c'est ton année ?

 

  2004 c'est l'année où je visais le titre en D2 ça... de bons souvenirs même si j'ai trouvé dommage à l'époque de devoir passer en D1 en septembre me faisant louper le titre de la seconde division. Mais rétrospectivement ce n'était pas un mauvais plan puisque j'ai ainsi eu la chance de rouler quelques courses avec le regretté Jops Siffert et notamment je me souviens d'une course au Mexique où on s'est retrouvé à se battre pour le podium. Bon, il n'y a pas eu photo, il est vite passé devant mais je garde un très bon souvenir de l'occasion.

 

2004 c'est surtout l'année où notre équipe Speedway est devenue l'écurie championne LFGPL !

 

D'ailleurs plus que le titre pilote, c'est notre objectif avoué cette année en 2010 : finir devant toutes les autres écuries. Après, si Olivier ou moi pouvons décrocher le titre ce sera un bonus bienvenu, on va dire ça comme ça ! Et on ne va surtout pas se mettre la pression nous-même non plus donc, du coup, je donne Tristan Bot pour le titre, histoire de dévier un peu les regards... M'enfin en ce qui me concerne, tous les objectifs 2010 sont d'ors et déjà remplis : plusieurs podiums, une victoire, et depuis aujourd'hui un sub-8 au Ring ! Voilà, manque plus que le titre par équipe pour que ce soit complet :)

 

Et puis une dernière chose : ce que je recherche avant tout avec GPL et en LFGPL plus particulièrement c'est l'arsouille et le plaisir de se battre en course. Les résultats bruts c'est bien pour les statistiques sur le papier mais ce qu'on retire vraiment d'une course online ce sont les souvenirs des bons moments passés à se battre en piste, à poursuivre ou se faire poursuivre, attaquer sur un freinage de ouf, ou au contraire résister en tentant de faire l'extérieur à 150 km/h. Bref, l'arsouille, c'est ça mon but en LFGPL et je dois dire que jusqu'à présent je n'ai pas été déçu ! D'ailleurs on parlait de Wiesbaden, mais comparativement j'ai trouvé la course de Monaco où je finis 5ème beaucoup plus intéressante et gratifiante puisque j'ai dû par la force des choses me battre contre au moins 3 pilotes pendant pratiquement toute la course. D'autant plus qu'il y a des nouveaux qui arrivent au championnat cette année, comme Tom Guérout ou Franck Behra et qui pourraient vite venir chatouiller les plus rapides devant... ça annonce une bonne année 2011 tout ça :)

 

 

  Merci encore, David, et bonne fin de saison.

 

  Merci à toi et bonne continuation :)

 

Propos recueillis le 29.05.10

A suivre...

 

Sauvegarder en PDF



01/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 214 autres membres