FIN DE CHANTIER 2011 - N°1 - 21.02.11

 

 FIN DE CHANTIER 2011 - N°1 - 21.02.11

Le précédent "Fin De Chantier" date déjà d'un an, presque jour pour jour. Il faut dire que de janvier à septembre 2010 aucun nouveau circuit n'était paru. C'est donc une vague, inédite depuis bien longtemps, qui va nourrir ce nouveau numéro de FDC. En effet, pas moins de 6 circuits ont été publiés en autant de semaines sur septembre et octobre. Je vous laisse les découvrir ci-dessous ainsi que le dernier, sorti en janvier.

  DAYTONA ROAD COURSE 67 - 11.09.10

  Un circuit intéressant car historique, réalisé avant tout pour le mod Sports Cars même s'il peut convenir aux autres. La réalisation est correcte même si les deux maîtres que sont Ginetto et Sergio Loro nous ont déjà habitués à mieux. Les cônes qui bordent le circuit sont texturés mais les piquets non, par exemple. On trouve assez peu de décor ce qui est somme toute logique vu le type de circuit en question. On a affaire en effet à l'ovale bien connu de Daytona à l'intérieur duquel à été aménagé une partie plus sinueuse, évidemment. En bref, le tracé est sympa sans être extraordinaire et devrait se prêter correctement à des courses en ligne. Il vous faudra ronger votre frein dans la partie intérieure de la piste avant de pouvoir dépasser sur la partie ovale restante. Amusant. Sans plus.

 TRONAASEN - 14.09.10

  Ce circuit est avant tout une curiosité comme Gothica, par exemple, en 2009. Pas d'effets visuels extravagants à attendre cependant mais juste une logique poussée à l'extrême. Pour son cinquième circuit Bjorn Finnestad est allé au bout de son idée, si l'on peut dire, dans la lignée de Randaberg, la piste précédente parue il y a presque deux ans. Le réalisme avant tout même au prix de la jouabilité. Le circuit est long (13 km) et bien travaillé même si on n'est quand même pas au niveau de ce qui s'est fait pour la Targa Florio.

 

Quelques textures pourraient être améliorées mais globalement c'est très joli à voir et on se régale : de multiples tunnels, des ponts, etc... Le problème vient de l'envie de réalisme et du souhait de l'auteur de reproduire les routes réelles telles qu'elles sont, sans aucune concession. C'est ce qui vaut le petit bémol global et la note de 3 sur 5 seulement malgré toutes les qualités que l'on peut trouver à ce circuit par ailleurs. Cinq des treize kms ne permettant de laisser passer qu'une seule voiture (et encore) on comprendra vite que ce circuit sera rarement utilisé vraiment, au-delà de quelques tours de découverte. Que ce soit en off ou en on même les voitures du mod 65 ou les petites cylindrées du 66 peineront à s'exprimer complètement. A vous de voir.

 DONINGTON PARK 1937 - 02.10.10

  Richard Neville n'est pas un inconnu puisqu'il a déjà signé une bonne douzaine de circuits même si la moitié d'entre eux ne sont pas encore finalisés. On lui doit par exemple le circuit historique de Lingotto ou l'excellent circuit fantaisie The Moon. Il a aussi participé à la réalisation de la Targa Florio avec Ginetto et Sergio Loro. Il nous livre là un très bon circuit historique qui, même s'il n'est qu'en version bêta, est déjà très élaboré. Les graphismes sont superbes avec des détails très campagnards qui peuvent faire penser à un univers entre Aintree et Bremgarten. On trouve entre autre un élément inédit dans GPL, des trouées de lumières dans une forêt, qui laisse à penser que cette simu, même graphiquement, a encore de belles années devant elle. Une très belle réussite pour ce circuit qui sera peut-être un jour au menu de l'hypothétique mod Titan (années 30).

 SEBRING 1967 - 09.10.10

  Ce circuit était déjà paru en 2003 sous une version "59", seule année où la F1 y avait vraiment roulé. En vue du mod Sport Cars, Ginetto à repris le projet à zéro pour nous livrer une piste siglée 67. On trouvera donc un tracé corrigé ou modifié en trois endroits mais surtout des graphismes vraiment excellents. Si certaines rares parties sont (volontairement ?) un peu vides, aéroport oblige, les abords de la piste sont globalement très joliment décorés et texturés : cônes, bottes de paille et autres obstacles en bord de piste sont aussi bien traités, chacun avec une texture spécifique. Attention aux écarts en course. Une vraie réussite à exploiter avec tous types de voitures, surtout si vous aimez les pistes rapides, évidemment.

 BIKERNIEKI - 19.10.10

  Auteur en 2005 d'un circuit atypique, Neva Ring, Dmitry Gavrilenko nous livre une nouvelle piste très intéressante. On quitte la ville et les parcs pour rouler cette fois presque exclusivement en forêt et c'est très agréable. Les graphismes sont sympathiques même si, au vu de Neva Ring, on aurait pu espérer peut-être un peu mieux, un peu moins répétitif en tous cas. Le tracé en lui-même, par contre, n'amène aucune critique pour peu qu'on aime les pistes rapides. De quoi bien se régaler que ce soit online ou en solo avec les AIs.

 MONZA 1000K - 21.10.10

  On connaissait déjà deux variantes de l'historique circuit italien mis en vedette dans Grand Prix, le film mythique de John Frankenheimer : Monza 10K et Monza Milano. Cette nouvelle version est bâtie pour le mod Sports Cars et consiste en fait en un Monza 10K muni d'une chicane à l'entrée de chacun des bankings. La démarche est nette et est respectable puisqu'il s'agit de reproduire un tracé historique. On y perd hélas un peu en agrément de pilotage car l'existence même des bankings n'apporte alors plus grand chose.

 

Cet élément m'amène à ne mettre "que" 4 drapeaux à cette piste même si, par contre, les graphismes sont, comme souvent avec Ginetto, au-dessus de tous reproches. Eléments de décors, couleurs, travail des ombres, tout confère à mettre cette version bien au-dessus des autres, au niveau graphiques s'entend. Même le Monza de Papyrus bardé de tous ses addons n'y résiste pas. Seul bémol, le choix du "mur de verre" entre les deux pistes comme dans Monza 10K. Pour plus de réalisme encore, on aurait préféré pouvoir passer de l'une à l'autre comme dans Monza Milano, avec ou sans cônes texturés.

 CIRCUIT DU LAC D'OÔ - 28.01.11

  Pour un coup d'essai c'est un coup de maître, ou presque. Tom Guérout, un des meilleurs pilotes du moment, signe là une piste très agréable à l'oeil même si elle est encore perfectible. N'oublions pas cependant qu'il s'agit là d'une version bêta donc rien n'est figé. Ce qui est vraiment remarquable c'est le tracé en lui-même et c'est bien là le principal. Pour une première création on constate que la gestion des dénivelés est déjà parfaitement maîtrisée (contrairement à ce que publie GPL Track Database qui le déclare comme plat, à l'heure où j'écris ces lignes). Il y a là vraiment de quoi s'arsouiller bien comme il faut. On peut voir deux morceaux de bravoure ci dessous, une énorme cuvette après les stands, partie la plus rapide du tracé et une chicane qui fait irrésistiblement penser au célèbre Corkscrew de Laguna Seca.

A suivre...

 

Crédits : Couvertures et tracés Bapom, sauf Lac d'Oô, Tom Guérout. Donington, à son créateur. Captures écran : Tom Guérout pour Lac d'Oô. Donington ainsi que les vidéos à leurs réalisateurs respectifs (voir Srmz).

 

Sauvegarder en PDF



21/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres