J135 A 137 - MONACO - INCROYABLE ! - 28 AU 30.11.07

 J135 A 137 - MONACO - INCROYABLE ! - 28 AU 30.11.07

 

           

 

Monaco, 28° à l'ombre... Heuu ! Je m'égare.

Bon, retour en principauté, donc, sur un "circuit" où, comme au Nürburgring, je n'arrive jamais à rien.

Les seuls objectifs possibles ici, pour moi, sont de finir la course d'abord, sans être dernier ensuite et sans avoir un tour de retard sur le vainqueur enfin, mais là c'est vraiment la cerise sur le gâteau.

Pour ce qui est des essais, il me faut donc me sortir les tripes pour essayer d'éviter de partir derrière le peloton afin de ne pas être distancé dès les premiers hectomètres.

Je pensais entamer ces essais avec le plein de la course pour voir d'entrée comment se comportait la voiture. En effet, je ne l'avais jamais conduite ici avec un tel poids combiné à un tel degré de fragilité.

Je me suis finalement ravisé pour partir avec de l'essence pour une dizaine de tours afin d'essayer de faire quand même un semblant de chrono. La tentative est plutôt positive, en ce qui concerne ma capacité à tourner un certain temps sans accrochage en tous cas.

Je fais donc 11 tours dont 4 en 1.35.x et 5 en 1.37.x.

Mon meilleur temps du jour est de 1.34.9 ce qui est quand même bien loin de mon pb de 1.33.1., obtenu en course qui plus est.

La suite des essais se fait donc avec le plein pour les 30 tours de la course mais, là, évidemment, les temps ne sont plus du tous les mêmes. La capacité à tourner longtemps non plus.

Les runs sont courts et les retours aux stands fréquents.

6 tours en 1.40, 1.41 ou 1.42 puis ça s'améliore un peu avec 5 tours en 1.38, 1.37, 1.36, 1.35 et enfin, oups, 1.40.

La dernière tentative dure 5 tours avec des temps en 1.36 ou 1.35.

Les temps s'améliorent donc quelque peu malgré le poids mais 5 tours avant de vriller la voiture, ça risque de ne pas suffire pour finir les 30 prévus...

LES ESSAIS

                              LOT         FER

                             HILL               AMON
                             2 - 1:31.75       1 - 1:31.6

                                            

                       LOT         BRA

                     CLARK            HULME       
                     4 - 1:31.8          3 - 1:31.78

                                     

                              FER

                             R4E           
                             18 - 1:34.6

                             

 

Me voilà donc sur la grille avec le 18è temps. 1er objectif atteint !

Je pars prudemment et heureusement aucun incident ne vient perturber le premier virage de Ste dévote, la montée de Beaurivage ou le passage devant le casino.

C'est à la fin du 1er tour, à l'épingle du gazomètre, que les choses commencent déjà à se gâter.

J'arrive sur un groupe de 4 dont Bonnier sert de wagon de queue. Me loupant pour les éviter par l'intérieur je l'envoie voler sans le vouloir et j'abîme évidemment un peu ma suspension avant gauche au passage.

La voiture tient encore le pavé mais va avoir des réactions un peu floues.

Je passe donc 4 voitures d'un coup pour être 14è au début du 2è tour, talonné par la Cooper de Siffert et suivi par un Irwin en embuscade à 7 secondes.

La situation est figée jusqu'au 13è tour. La voiture tient et moi aussi, sans aucune faute. C'est déjà un petit miracle, surtout ici.

Je suis en apnée. Pas un coup d'oeil sur pribluda depuis le départ. Je ne sais ni à quelle place je suis ni combien de tours on a fait.  
 
A ce moment là on revient sur Rindt qui suit Mc Laren.
Ils sont bouchonnés par un Beltoise en perdition qui va prendre 1 tour dans la vue.

Je ralentis alors très prudemment puisqu'on arrive à l'épingle du gazomètre.

Siffert qui piaffait depuis plus de 10 tours en profite pour me passer enfin.

Irwin est sur mes talons mais je passe la ligne avant lui et j'en profite pour passer en revue Siffert, Rindt et Mc Laren, toujours bloqués derrière Beltoise, bien au milieu de la piste.

Me voilà 12è au début du 14è tour. Inespéré !

Evidemment Mc Laren va être sur mes talons immédiatement.

Au 17è tour, peu avant le tunnel, on revient sur Ginther, Parkes, Hulme et Ickx, pour une fois aux avants-postes.

Ils sont eux aussi bloqués par Beltoise qui n'est toujours pas décidé à renoncer et à qui on va prendre un 2è tour.

Le retour vers les stands m'est décidément propice puisque je peux passer Ginther, Mc Laren me suivant toujours comme une ombre.

J'entame donc le 18è tour à la 11è place mais Mc Laren me passe avant même la montée de Beaurivage.

Au niveau du casino je pars un peu large et Ginther en profite pour plonger à droite en me faisant l'intérieur pour me chiper ma 12è place.

Malheureusement pour lui, il se loupe complètement et arrache sa roue avant droite dans la glissière qui protège l'entrée du casino.

Irwin arrive à l'éviter mais pas Rindt. Celui-ci va quand même pouvoir repartir mais pour Ginther, évidemment, c'est la fin du show.

Tout ça m'a permis de conforter ma 12è place en reprenant un peu le large.

J'entame le 19è tour avec 5 secondes de retard sur Mc Laren et 7 d'avance sur Irwin.

Au tour suivant, juste après le virage de Mirabeau, je suis à 2 doigts d'emplâtrer Mc Laren. Il est à l'arrêt en plein milieu de la piste. J'arrive à le passer par la droite en montant complètement sur le trottoir.

Ca s'est vraiment joué à pas grand chose.

Me voilà 11è à 9 tours de la fin. Irwin revient très vite au contact. Avant le tunnel je prends un 3è tour à Beltoise qui fait décidément preuve d'un bel acharnement.

Ce 3è dépassement va me permettre de reprendre le large.

Au 24è tour ce n'est plus Irwin mais Rindt, dont la voiture n'a visiblement pas souffert, qui est revenu sur moi et me piste de près.

Au tout début du tour suivant, je reviens encore sur un groupe qui fait le petit train. C'est Beltoise évidemment, dans ses oeuvres, qui bouchonne Ickx et Hulme.

Là, les choses se passent un peu moins bien pour moi. Hulme trouve l'ouverture et s'échappe et je reste bloqué derrière les 2 autres.

Rindt est à nouveau dans mes rétros mais je vais réussir à passer le belge et le français dans l'épingle de Loews par une manoeuvre plutôt hasardeuse.

Je m'infiltre à l'intérieur en montant sur le trottoir et prends une place à Ickx, encore une fois bien aidé par Beltoise qui a définitivement décidé de rester en piste quoi qu'il arrive.

Me voilà 9è à 4 tours de la fin avec Ickx qui voudrait récupérer son bien.

J'entame l'avant-dernier tour par un nouveau coucou à Beltoise. Il passe la ligne à 40 km/h quand je suis à 130 !

Je ne suis moi-même plus très loin d'avoir un tour de retard, Clark étant 4 secondes derrière moi.

Je finis mon 29è tour avec seulement 2 secondes d'avance sur le vainqueur.

Le plus drôle, si je puis dire, c'est que j'ai failli abandonner dans le dernier tour.

En effet, je suis passé sous le drapeau à damier qui était agité pour l'écossais et, ne regardant pas pribluda, j'ai cru que j'en avais fini. En fait, j'étais dans mon dernier tour et je ne le savais pas.

J'ai donc failli m'arrêter, Ickx juste derrière moi. Tellement content de cette 9è place, totalement inespérée, je suis parti dans ce que je croyais être un tour d'honneur.

Bien souvent, même si ce n'est pas archivé par le jeu, les temps s'affichant malgré tout, je tente de faire un pb virtuel dans mes tours d'honneur. Là, évidemment, j'ai pris beaucoup de risques sans savoir que la course n'était pas encore finie.

Heureusement, j'ai gardé ma 9è place et je ne suis pas sorti !

Cette petite plaisanterie aurait vraiment pu tourner au vinaigre...

Comme quoi pribluda est vraiment indispensable.

Il faut dire que cette course est vraiment incroyable pour moi.

J'ai fait les 22 premiers tours tellement concentré que je n'ai jamais regardé pribluda jusqu'à ce moment là.

Je ne savais ni le nombre de tours effectués ni ma position. Ca c'est de l'immersion !

9è à Monaco disais-je, c'est incroyable pour moi ici vu mon niveau habituellement pitoyable sur ce circuit même si j'ai évidemment profité de circonstances de courses très favorables, en particulier avec Beltoise bouchonnant tout le monde et finissant à 5 tours.

Vivement Zandvoort demain en espérant que ça veuille rigoler tout autant !

LA COURSE

- 30 T -

- 47:46.7 - 118.5 KM/H -

 CLARK 

                                                

                        à 8.4 -         - à 36.7  

                      GURNEY         SCARFIOTTI

                           4.    HILL   à 41.2

                           5.    AMON   à 45.4

                           6.     BANDINI   à 53.2

                           9.   ROOKIE4EVER  à 1:34.7

 

CLASSEMENT GENERAL PILOTES

+1 

 

 13 PTS - 1/1*

  CLARK 

                               -1          +2

              9 PTS - 1/0         8 PTS - 0/1  

                   BRABHAM          GURNEY 

                -1 4.     RINDT   6 PTS - 0/1

               5.     SCARFIOTTI   4 PTS - 0/1

                 -2 6.     HULME   3 PTS - 0/0

                             ROOKIE4EVER  0 PT

*13 PTS - 1/1 = 13 points, 1 victoire, 1 podium.

Légende : 

 Progression au classement en marquant des points

 Descente au classement en marquant des points

 Maintien au classement en marquant des points

 Entrée dans les 6 premiers

 Maintien au classement sans marquer de point

 Descente au classement sans marquer de points

 

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS

     +2

                                       LOTUS   13 PTS

                                      CLARK

                               -1             

                           

       9 PTS  BRABHAM              EAGLE   8 PTS  

                 BRABHAM             GURNEY

Le pilote cité est celui qui apporte le plus de points à son écurie.

Légende : 

 Progression au classement en marquant des points

 Descente au classement en marquant des points

 Maintien au classement en marquant des points

 Entrée dans les 3 premiers

 Maintien au classement sans marquer de point

 Descente au classement sans marquer de points

 

 

  

Crédit images :

Image circuit : StatF1

Jaquettes et Tracés circuits - BAPOM

Logos écuries et images voitures - GPLEA

Voitures miniatures : Ligue Française de Grand Prix Legends

 

 



30/11/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 225 autres membres