ECHO DES COURSES 2008 - N°19 - 13.05.08

 

 

 

 ECHO DES COURSES 2008 - N°19 - 13.05.08

 

 En dehors du drapeau noir présenté à Patrick Teil par la ligue dans laquelle il était engagé (que je me garderai bien de commenter) il y avait cette semaine d'autres éléments qui étaient, eux, plus à même de nous réjouir.  3 courses étaient en effet organisées, l'une par la Ligue Belge, l'autre par la BCRL et la dernière, un peu de nombrilisme ne faisant jamais de mal, par Lefuret et moi-même. Les voici relatées.

 

 

06/05/2008 - MOD69 - ZANDVOORT

 

 


C'était une épreuve très difficile qui attendait les compétiteurs de la ligue belge la semaine dernière.

 

En effet dans ce championnat multi-mods et multi-formes le programme du jour était constitué d'une course en 100% à l'instar de ce qui se déroule en GPL CUPS. 90 tours de Zandvoort dans le vrombissement des voitures du mod69, autant dire que ce n'était pas de la gnognote. Les 10 pilotes engagés l'étaient essentiellement en Ferrari, les marques Brabham, Mc Laren et BRM n'étant représentées que par une seule voiture chacune.

 

Alain Maurice signe une très belle victoire malgré la présence de Frédéric Gubbels juste derrière lui aux essais. Celui-ci ne va guère lui donner de fil à retordre puisque après une sortie de piste il devra regarder les autres tourner avant même la fin du premier tour. C'est l'expérimenté Jan Verschueren qui peut donc se dégager une place sur le podium suivit de Pascal Delbrassine. Celui-ci, pas toujours autant à la fête, s'offre ainsi son premier podium de l'année. Bravo à lui !

 A noter que les 2 premiers de la course finissent dans le même dixième après 2 heures de course. Replay à revoir !

 

Après 2 heures de course et sans jamais avoir mené Jan, à gauche à failli l'emporter sur Alain. Fabuleux GPL !

 

 

Au classement général le vainqueur du jour relance donc complètement le championnat en se replaçant 3è mais surtout en divisant par 2 son retard sur le leader Frédéric Gubbels. Il dépasse de quelques points désormais Eric Appelmans mais aussi Jan Verschueren en embuscade à quelques longueurs de plus.

 

Ces 4 pilotes sont aux avant-postes pour la victoire finale même si d'autres n'ont pas dit leurs derniers mots, Olivier Zaiit, actuel second, devant mettre un terme à sa carrière à la fin du mois.

 

Par équipe les "How" reprennent du poil de la bête sur les leaders, "Les fous du volant" alors que "Les pieds nickelés", troisièmes, cèdent encore du terrain.

 

Prochaine manche dans une dizaine de jours à Westwood.  

 

Résultats, etc...

 

Commentaires

 

 

08/05/2008 - MOD65 - ROUEN

 

 

 


La BCRL recevait, elle, ses pilotes sur le circuit de Rouen avec le mod65. Après une baisse de fréquentation en mars on se réjouira de retrouver une très belle affluence comme lors de la course précédente, 15 pilotes ayant fait le déplacement pour la Normandie.

 

Après ses soucis 2 jours plus tôt au pays des tulipes Olivier Zaiit était là et bien là. Il rafle la pôle et dans la foulée la victoire devant son opposant le plus coriace du jour, Michel Baudrit. Celui-ci ne devance que d'un rien Alain Maurice, décidément très en verve. Frank Capua, lui, suit, confirmant ainsi son niveau courses après courses.

 

Résultat, replays et commentaires

 

Je vous laisse découvrir ici le classement général provisoire des pilotes et des équipes.

 

 

 

 

09/05/2008 - MOD67 - MONZA + AZNOM

 

 

 

 

 

Cette petite course n'avait que l'objectif de tester la connection de Lefuret que certains d'entre vous connaissent sûrement puisqu'il participe à plusieurs des championnats que j'évoque ici semaines après semaines. Accessoirement s'amuser et découvrir le concept des circuits inversés en l'occurence Monza cuisiné à cette sauce*.

 

L'idée mise en oeuvre pour ces 2 courses était de compléter éventuellement le plateau avec quelques A.I en cas d'affluence insuffisante. C'est ce qui s'est passé, 8 d'entre elles amenant à 17 le nombre de voitures alignées sur la grille de départ.

 

Je remercie donc les pilotes qui ont répondu présent pour cette petite séance d'arsouille sans prétention et en particulier Benoit Souriau qui bien que ne pouvant rester plus longtemps nous à rejoint pour la première manche à Monza. Le but n'étant pas prioritairement d'établir un classement je ne l'ai pas intégré au classement général des 2 manches mais on peut noter qu'il a bien figuré en donnant du fil à retordre à Tristan Bot qui ne le précède que de quelques dixièmes à l'arrivée.

 

Mais revenons avant tout aux essais de la première manche. Tristan Bot s'est "sorti les tripes" en toute fin de séance et s'est assuré ainsi la pôle en étant le seul à signer un temps sous les 1m28. Il devance ainsi Graham Hill et Jim Clark qui sont juste derrière à un dixième. Warm Up et David Vanmullem se sont eux suivit à 2 centièmes près en approchant les 1.29. La cause semblait entendue mais les essais ne reflètent bien souvent que très imparfaitement ce que sera la course.

 

En effet alors qu'il aurait pu l'emporter le pôleman à du finalement se "contenter" d'une 4è place et encore a-t-il failli la perdre au dernier moment et la laisser à Benoit Souriau qui finit sur ses talons. Warm Up s'est attribué une 6è place précédant de loin Lefuret. Je me suis pour ma part bien amusé lors de cette première manche arrivant à le suivre à ma grande surprise pendant une grande partie de la course. J'ai malgré tout fini par craquer légèrement sur la fin le laissant prendre une dizaine de secondes d'avance et ne pouvant revenir sur Ickx et Irwin, intercalés à 7 secondes devant moi. J'ai même du laisser passer Hervé Nicolas à 2 tours de la fin ne pouvant lui résister et j'ai du donc me contenter d'un onzième place à une seconde derrière lui.


"Bein fun" comme disent nos cousins canadiens, n'ayant pas eu le temps de m'ennuyer une seconde.

 

*Merci au passage à Fred Gubbels qui n'est pas pour rien dans la possibilité de disputer ces courses sur ces circuits à l'envers.

 

MANCHE 1 - MONZA

 

Les essais

 

 

1

2

EAG

LOT

1.27.93

1.28.02

TRISTAN

GRAHAM

BOT

HILL

 

3

4

LOT

HON

1.28.05

1.28.44

JIM

JOHN

CLARK

SURTEES

 

 5  19 Bruce McLaren                    Eagle    NZL 1m28.483s   00.549s    7
 6   1 Jack Brabham                     Brabham  AUS 1m28.909s   00.975s    7
 7  20 Mike Parkes                      Ferrari  GBR 1m28.924s   00.990s    6
 8   8 Warm Up                          Ferrari  COL 1m29.036s   01.102s    7
 9   3 David Vanmullem                  Brabham  FRA 1m29.060s   01.126s    8
10  14 Benoit Souriau                   Eagle    FRA 1m29.553s   01.619s    8
11   2 Hervé Nicolas                    Lotus    COL 1m30.420s   02.486s    4
12   4 C Lefuret67                      Ferrari  FRA 1m30.857s   02.923s   10
13  12 Jacky Ickx                       Cooper   BEL 1m31.100s   03.166s    4
14  16 Dave Rainier67                   Ferrari  MON 1m31.363s   03.429s    9
15   9 François Jeanmougin              Eagle    FRA 1m32.054s   04.120s    8
16  13 Chris Irwin                      BRM      GBR 1m32.109s   04.175s    3
17  17 ROOKIE 4EVER67                   Ferrari  FRA 1m32.522s   04.588s    9

 

Leurs courses :

 

 

 TRISTAN BOT - Le replay de son arrivée acrobatique

 

2è derrière Hill jusqu'au 9è tour il finit par l'accrocher avant la parabolica. Il entame le 10è tour à la 6è place et se met à la poursuite de David Vanmullem. Il le repasse très vite celui-ci s'accrochant dans la barrière avant les stands. A 13 secondes de Parkes au début du 12è tour il évite Brabham qui est en perdition après avoir percuté François Jeanmougin. Cravachant derrière Parkes jusqu'au dernier tour pour aller chercher la 3è place il attaque trop dans le dernier tour et se loupe dans la parabolica. Il peut finalement repartir après un shift-r et préserve de justesse sa 4è place malgré le retour de Benoit Souriau et un passage de la ligne d'arrivée pour le moins peu académique.

 

 

Benoit Souriau franchit la ligne juste derrière (?) Tristan Bot 3ème qui fait le zouave et pense déjà à la manche suivante

 

 

 WARM UP

 

Passé sans coup férir par David Vanmullem à la fin du 1er tour il est 9è au début du 2è tour. Il le repasse au tour suivant quand celui-ci se loupe dans la parabolica. Il reste au contact avec Brabham et les voitures qui le précèdent. A la fin du 5è tour il est attaqué par Benoit Souriau mais parvient à garder sa place car celui-ci va également manger du sable dans le bac de la parabolica. Il passe même Surtees sur la ligne et est 7è au début du 6è tour. Surtees le repasse à la fin de ce tour. 

 

Il le repasse entre les 2 lesmos mais l'ancien motard essaie de le repasser immédiatement dans le lesmo 2 et l'accroche. Un shift-r mais David Vanmullem est passé. Il repart juste devant Benoit Souriau et est 8è au début du 9è tour mais celui-ci le passe au début du tour suivant. Il devient le chasseur et les 2 hommes reviennent sur Tristan Bot. Ils arrivent à passer entre la voiture de David Vanmullem et une de ses roues et suivent toujours Tristan Bot qui lui-même a évité la roue de justesse.

 

Au 12è tour il évite de justesse Brabham et perd petit à petit du terrain sur Benoit Souriau et finit 6è à une dizaine de secondes de celui qui le précède. 

 


 DAVID VANMULLEM

 

9è sur la grille il s'élance bien et gagne 3 places mais se prend le rail et sort finalement 9è du premier virage. Il passe Warm Up à la fin du premier tour. Lui aussi va à la plage à la fin du second tour et se retrouve 12è au début du 3è tour. Il passe Ickx et Hervé Nicolas qui a pris son ticket pour la para et est 9è au 6è tour.

 

Au tour suivant il zig-zague entre Surtees et Warm Up et se retrouve 7è au 8è tour. Passant Tristan Bot et Hill, main dans la main à la plage, le voilà 5è à mi-course à 10 secondes de Parkes. S'accrochant au rail à la sortie de la parabolique il laisse une roue dans la bataille et décide finalement d'en rester là pour cette manche. Rendez-vous quelques minutes plus tard à Aznom.

 


 BENOIT SOURIAU

 

10è au début du 2è tour il suit Warm Up et le passe au 5è tour mais fait un détour par la plage. Warm Up repasse ainsi que David V et Ickx. Il est 11è au début du 6è tour. Au 7è tour il évite moins bien Surtees que ne l'a fait Vanmullem devant lui et se prend le grillage. Au début du 8è tour il revient sur Warm Up et le passe au tour suivant puis revient sur Tristan Bot au 10è tour. Il n'est plus qu'à 3 secondes de ce dernier 4 tours plus tard et prend un tour à François Jeanmougin au 15è tour mais finit à moins d'une seconde de Tristan Bot qui termine devant lui en perdition.

 

 HERVE NICOLAS

 

11è à la fin du 2è tour il est 10è au tour suivant. A la fin du 3è tour il se retrouve dans une haie au niveau de la parabolique. Un shift-r et il repart dernier. Au début du 6è tour il revient à 6 secondes de David Rainier et François Jeanmougin. Il passe ce dernier peu après. A la fin du 7è tour il échappe à l'accrochage Irwin-Rainier. Il est 12è à mi-course alors que le moteur de sa lotus le lâche. Un nouveau shift-r et il est 12è au 11è tour. Il compte ensuite 8 secondes de retard sur moi mais va revenir peu à peu. Au début du 17è tour son retard est tombé à 3 secondes et il finit par me passer après le lesmo 2 dans l'avant dernier tour pour terminer 10è.

 


 LEFURET

 

Il démarre lentement et s'accroche avec David Rainier avant même d'atteindre la ligne de départ. Il est débordé par François Jeanmougin puis par Irwin au cours du premier tour. Il repasse ce dernier au 2è tour et est donc 14è au 3è tour. Ils échangent cette place à plusieurs reprises lors des tours suivants.


Au 7è tour Ickx et Irwin évitent Surtees de justesse mais Lefuret téléscope Irwin qui avait ralenti. Pas de dégâts et la course continue, il est 11è au début du 8è tour. Il continue à suivre Ickx et est 9è au 11è tour. Suite aux sorties des uns et des autres il est 8è au 13è tour. Il passe Ickx dans le 15è tour puis ils échangent encore leurs places au tour suivant. Il finit 7è devant Ickx qui restera au contact jusqu'au bout.

 

 DAVID RAINIER

 

Il s'accroche au départ avec Lefuret qui avait légèrement raté son départ et part donc bon dernier. Au 3è tour il accroche le grillage au lesmo 1. Au 4è tour il est 16è après la sortie de piste d'Hervé Nicolas. Il parvient à éviter François Jeanmougin qui spinne dans la parabolica. Ils échangent à nouveau leurs places peu après mais Jeanmougin casse son moteur derrière lui. Fin de l'épisode. Au 7è tour il passe Irwin qui venait de se prendre une haie et redémarrait mais celui-ci le suit de près et le percute avant la parabolica. Un shift-r et il repart. Il est 15è au 8è tour puis 14è au T10 et 13è au T11. Au 17è Jim Clark qui s'apprêtait à lui prendre 1 tour l'envoie valser dans la parabolica. C'en est trop, il vaut mieux en rester là et penser à la manche suivante.

 

 FRANCOIS JEANMOUGIN

 

13è au début du 2è tour. Il fait un tête-à-queue dans le 3è tour. Lefuret le passe suivi comme son ombre par Irwin. Il reste au contact mais refait un taq dans la parabolica. Je l'évite de justesse et il passe Hervé Nicolas qui s'était sorti juste avant un peu loin dans la même courbe et qui fait face aux arrivants en attendant de pouvoir repartir sans gêner personne. Nouveau taq dans la parabolica au 4è tour qui permet à Rainier de passer. Bagarre avec ce dernier jusqu'à la casse moteur au milieu du 6è tour.

 

Il repart courageusement mais à la fin du 6è tour les pneus froids lui causent encore des soucis dans la parabo. Au 10è tour nouveau shift-r après qu'une haie vorace luit ait happé une roue. Alors que Clark et Mc Laren sont passés Brabham le harponne au moment de lui prendre un tour. Le sort s'acharne mais il peu repartir sans plus de bobos. Avec ténacité il termine cette course mouvementée à la 12è place.

 

 R4E

 

16è au début du 2è tour suite aux déboires de David Rainier. A la fin du 3è tour je passe François Jeanmougin qui fait une belle figure dans la parabolique juste devant moi et Hervé Nicolas arrêté à l'envers quelques mètres plus loin.

14è au début du T4. Au 7è tour j'évite Surtees et Irwin en perdition. 11è au 10è tour je suis Lefuret sans pouvoir le rejoindre et laisse finalement la 10è place à Hervé Nicolas en toute fin de course.

 

Le classement :

 

 

 

JIM

CLARK

20 TOURS

EN 29.47.69

BRUCE

MIKE

MC LAREN  

PARKES

à 6.44 SEC

à 16.24 SEC

 

 4  15 Tristan BOT                     Eagle    FRA   20  30m13.205s    25.514s
 5  14 Benoit Souriau                  Eagle    FRA   20  30m13.627s    25.936s
 6   8 Warm Up                         Ferrari  COL   20  30m27.023s    39.332s
 7   4 C Lefuret67                     Ferrari  FRA   20  30m46.976s    59.285s
 8  12 Jacky Ickx                      Cooper   BEL   20  30m50.719s  1m03.028s
 9  13 Chris Irwin                     BRM      GBR   20  30m50.846s  1m03.155s
10   2 Hervé Nicolas                   Lotus    COL   20  30m55.767s  1m08.076s
11  17 ROOKIE 4EVER67                  Ferrari  FRA   20  30m57.713s  1m10.022s
12   9 François Jeanmougin             Eagle    FRA   19  30m42.510s   1 lap(s)
13  16 Dave Rainier67                  Ferrari  MON   15  23m50.804s   5 lap(s)
14   1 Jack Brabham                    Brabham  AUS   11  16m36.310s   9 lap(s)
15   3 David Vanmullem                 Brabham  FRA    9  13m45.018s  11 lap(s)
16   6 Graham Hill                     Lotus    GBR    8  11m54.056s  12 lap(s)
17   7 John Surtees                    Honda    GBR    6   9m09.696s  14 lap(s)

 

 

REPLAY

 

 

MANCHE 2 - AZNOM

 

Tristan Bot ne s'est guère laissé démonter lors de la seconde manche par la difficulté théorique de se mesurer à Monza dans le sens inverse de celui que l'on pratique habituellement. Il signe une pôle en 1.28.56 et fait le grand ménage David Vanmullem finissant les essais à près d'une seconde en 1.29.5. et Warm Up juste derrière en 1.29.66.

 

Derrière eux nous sommes bien loin, de Hervé Nicolas en 1.31.26 à mes 1.33.28 on ne peut que regarder ce trio "s'étriper" de loin. Soit dit en passant et même si je suis bien loin de mes 1.30.07 de Monza ce Aznom me semble un poil plus facile que son frère jumeau.

 

On pouvait s'attendre à ce que Tristan Bot domine cette course de la tête et des épaules mais comme dit plus haut la course est heureusement autre chose qu'une addition de chronos de hotlap.

 

Le pôleman n'a du se contenter que de la 3è place et c'est Warm Up et David Vanmullem qui se sont joliment disputé la victoire de cette deuxième manche. Les 2 hommes se tiennent en 2 secondes, on ne peut guère faire mieux en terme de suspense. Je m'intercale entre David Rainier, 4è, et Clark contre qui j'ai lutté pendant 5 tours avant de parvenir à le passer et que je n'ai guère pu lâcher ensuite profitant ainsi d'une 2è manche encore plus agréable que la première.

 

Derrière moi et à ma grande surprise mon frère n'a pas pu me rattraper ni rejoindre Clark et Hill et a bien bataillé contre François Jeanmougin qui je l'espère s'est autant amusé que moi et a pu devancer de peu Brabham et Mc Laren.

 

Les essais

 

1

2

3

EAG

BRAB

EAG

1.28.56

1.29.49

1.29.66

TRISTAN

DAVID

ALBAN

BOT

VANMULLEM

WARM UP

4

5

LOT

LOT

1.31.26

1.32.23

HERVE

DAVID

NICOLAS

RAINIER

 

 6   8 François Jeanmougin              Eagle    FRA 1m32.383s   03.822s    5
 7   4 C Lefuret67                      Ferrari  FRA 1m32.780s   04.219s    8
 8   3 ROOKIE 4EVER67                   Ferrari  FRA 1m33.275s   04.714s    9
 9   5 Jim Clark                        Lotus    GBR 1m33.545s   04.984s    6
10   6 Graham Hill                      Lotus    GBR 1m33.551s   04.990s    4
11   7 John Surtees                     Honda    GBR 1m34.090s   05.529s    6
12   1 Jack Brabham                     Brabham  AUS 1m34.298s   05.737s    5
13  19 Bruce McLaren                    Eagle    NZL 1m34.312s   05.751s    8
14  13 Chris Irwin                      BRM      GBR 1m35.350s   06.789s    7
15  12 Jacky Ickx                       Cooper   BEL 1m36.844s   08.283s    8
16  20 Mike Parkes                      Ferrari  GBR   No time   No time    0

 

 

Leurs courses :

 

 TRISTAN BOT

Il s'élance 1er mais est vite 3è derrière David Vanmullem et Warm Up. Il est dépassé par Clark dans le 1er tour mais le repasse presque immédiatement et passe également David Vanmullem parti en tête-à-queue. Au début du 2è tour il passe Warm Up perdu dans le bac à sable de la parabolique. Le voilà en tête jusqu'au début du 4è tour. Lui aussi y va de son petit taq et laisse donc passer David V, Warm Up et Clark. Un shift-r et c'est reparti juste derrière David Rainier.

 

Au début du T5 il dépasse Clark et est donc 3è. Au début du 6è tour il évite Hervé Nicolas de justesse dans la parabolica. Au début du 8è tour il revient sur David V et le passe après la parab. Il piste alors Warm Up sans pouvoir le rejoindre. Un petit tour de bac à sable au 11è tour et David V le repasse. Dès lors rejoindre Warm Up était impossible. Au 13è tour nouveau shift-r dans la curva grande. Sa fin de course se fait sans rien de notable si ce n'est prendre un tour à Parkes et Irwin au début du dernier tour. Il termine donc 3è.

 

 DAVID VANMULLEM

Il part en tête mais fait un taq au lesmo 2 dans le premier tour. Warm Up et Tristan Bot passent suivis de Brabham, Clark et Hervé Nicolas. Le voilà donc 6è au début du 2è tour. Il repasse très vite Brabham et Clark avant de revenir sur le trio Bot-Nicolas-Warm Up. Au début du T4 il passe d'un coup Warm Up et Hervé Nicolas avant la parabolica puis Tristan Bot qui s'est sorti quelques mètres plus loin.

 

Le voilà en tête mais il se loupe dans le lesmo 2. Il reste cependant devant Hervé Nicolas et Warm up roues dans roues. Nouvelle bévue dans le 7è tour et Warm Up en profite pour prendre la tête. Tristan Bot le dépasse à son tour au T8. Il reste au contact jusqu'à ce que Tristan aille dans le sable au début du 11è tour. Il grignote ensuite son retard sur Warm Up mais ne revient jamais à moins de 3 secondes et prend un tour peu avant l'arrivée à Parkes et Irwin et termine donc second.

 

 WARM UP

2è après le 1er virage derrière David Vanmullem. Il passe 1er au moment ou David V se fend d'un taq au milieu du 1er tour. Lui aussi mange du sable et Tristan et Hervé passent mais il revient sur eux très vite. David V le passe au début du T4 et Tristan étant out il récupère donc immédiatement sa 3è place. Il passe Hervé dans le 5è tour puis met une grosse pression sur David V qui finit par lâcher a la fin du 7è tour. Même si ce dernier le suit de près il garde la tête jusqu'au bout et l'emporte après avoir pris un tour à Parkes et Irwin au 17è tour.

 

 

Hervé Nicolas devant Clark, la meute est partie...

 

 

 HERVE NICOLAS

6è au premier virage il passe 5è quand Lefuret se loupe puis passe David V qui en fait autant en évitant au passage Clark de justesse. Le voilà 3è derrière Tristan Bot au début du 2è tour. Il passe second quand Warm Up part visiter la parabolica. Il menace Tristan Bot mais ne pourra prendre la tête même un instant. David V le passe au 4è tour mais il récupère sa 2è place immédiatement, Tristan étant à l'envers sur le bas-côté. Warm Up le passe à la fin du T4 et le voilà 3è. Sa course va malheureusement s'arrêter là alors qu'il semble confronté à un problème moteur. Il est vraisemblablement perdu par le serveur avant d'être carrément déconnecté. Dommage, ça partait bien.

 

 DAVID RAINIER

8è après le V1 il est 7è au début du 2è tour. Il passe Brabham au 3è tour et revient sur Tristan Bot après sa sortie de piste mais ne peut le passer. Il passe Clark au 5è tour et se retrouve donc 4è au 6è tour. A 10 secondes de Tristan au début du 12è tour il conservera cette 4è place jusqu'au bout sans commettre d'erreur ni pouvoir revenir sur celui qu'il poursuit.

 

 FRANCOIS JEANMOUGIN

Il évite l'accrochage Lefuret-Irwin de justesse au V1 est et donc 9è en début de course. Il se loupe à son tour à la sortie de ce virage et perd 4 place puis une 5è sur la ligne et démarre donc le 2è tour en 14è position. Il revient très vite au contact de Parkes et Irwin et les passe au 8è et 9è tour. 11è à mi-course il revient ensuite sur Mc Laren dans le 12è tour. Il le passe au 13è tour puis en fait de même avec Brabham au 15è tour. Il est 8è au 18è tour mais se voit rejoint pas Lefuret. Celui-ci le passe au 19è tour mais sans qu'ils ne se heurtent il perd sa roue dans le rail qui sépare la parabolica de l'ovale. Il parvient quand même à repartir et à conserver sa 9è place devant Brabham.

 

 LEFURET

S'élance très bien puisqu'il se catapulte à la 3è place mais se plante ensuite dès le premier virage. Clark l'évite mais pas Brabham et Irwin ni Mc Laren et Ickx. Un shift-r et le voilà reparti dernier. Il revient sur Ickx et François Jeanmougin et les passe pour être 13è au T2. 2 tours plus tard il passe Parkes et Mc Laren puis Irwin au début du 5è tour. 9è au 6è tour il passe Brabham au 8è tour. Au début du 10è tour il passe Hill mais va explorer comme beaucoup le bac à sable de la parabolica.  Hill passe ainsi que Brabham mais il reprend ce dernier bien vite. Au début du 12è tour nouveau shift-r au même endroit au moment de revenir sur Hill. Brabham, Mc Laren et François Jeanmougin sont à nouveau devant mais il repassera d'abord Mc Laren puis Brabham et Jeanmougin aux 15, 16 et 18è tour pour terminer 8è.

 

 R4E

Je m'élance avant-dernier devant Ickx au V1 puis suis 13è en évitant le carton de Lefuret. Je passe François Jeanmougin à la fin du 1er tour. Je suis devant Mc Laren puis Parkes et Irwin au début du T2 puis 9è au 3è tour. Je passe Hill au 5è tour puis Brabham au T6. Je grignote ensuite Clark et le passe au 12è tour. Il me suit sans relâche et je n'ai que 4 secondes d'avance au 18è tour mais conserve ma 5è place.

 

Le classement :

 

 

 

 

ALBAN

WARM UP

20 TOURS

EN 30.25.27

DAVID

TRISTAN

VANMULLEM  

BOT

à 2.35 SEC

à 14.04 SEC

 

4   9 Dave Rainier67                  Lotus    MON   20  30m58.986s    33.716s
 5   3 ROOKIE 4EVER67                  Ferrari  FRA   20  31m31.941s  1m06.671s
 6   5 Jim Clark                       Lotus    GBR   20  31m37.657s  1m12.387s
 7   6 Graham Hill                     Lotus    GBR   20  31m42.348s  1m17.078s
 8   4 C Lefuret67                     Ferrari  FRA   20  31m51.792s  1m26.522s
 9   8 François Jeanmougin             Eagle    FRA   20  31m57.360s  1m32.090s
10   1 Jack Brabham                    Brabham  AUS   20  31m59.927s  1m34.657s
11  19 Bruce McLaren                   Eagle    NZL   20  32m00.124s  1m34.854s
12  13 Chris Irwin                     BRM      GBR   19  30m45.762s   1 lap(s)
13  20 Mike Parkes                     Ferrari  GBR   19  30m45.972s   1 lap(s)
14  17 Hervé Nicolas                   Lotus    COL    3   4m46.929s  17 lap(s)
15  12 Jacky Ickx                      Cooper   BEL    3   6m59.151s  17 lap(s)
16   7 John Surtees                    Honda    GBR    1   5m54.928s  19 lap(s)

 

REPLAY

 

CLASSEMENT GENERAL DES 2 MANCHES

 

Les places sont additionnées, le temps total en course départageant les éventuels ex-aequos. Les pilotes ayant fini les 2 courses sont classés devant ceux qui n'en ont finit qu'une. La course s'est jouée à un souffle, Warm Up l'emportant devant Tristan Bot pour seulement 2 dixièmes.

 

 

ALBAN

WARM UP

40 TOURS

EN 1H00.52.29



13/05/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres

TRISTAN BOT

JIM CLARK

40 TOURS  

40 TOURS