ECHO DES COURSES 2008 - N°20 - 19.05.08

 

 

 

 

 

 

 ECHO DES COURSES 2008 - N°20 - 19.05.08

 

 

 

 

14/05/2008 - MOD67 - ROUEN

 

 

 

 

 

La BCRL a investi Rouen mercredi dernier pour une course en mod67 et on ne peut que se réjouir d'y avoir vu une participation record puisque pour la deuxième fois de l'année on comptait plus de 10 pilotes au départ. Bob Cramer lui-même faisait son come-back ainsi qu'un des tous meilleurs pilotes que GPL ait connu, Jojo F1. Olivier Zaiit était là aussi pour une de ses dernières courses mais aussi Olivier Guillo, David Vanmullem et Tristan Bot. Bref, la qualité et la quantité étaient au rendez-vous pour une belle course.

 

 

Vanmullem en termine, Bot sur ses talons.

 

 

Come-back gagnant pour Jojo F1 qui remporte la première manche de cette course au volant de sa Ferrari. Il devance Tristan Bot et Olivier Zaiit. Moins heureux lors de la seconde manche il ne pourra finir et laisse les deux oliviers se disputer la victoire dans la même seconde. Guillo devance Zaiit, David Vanmullem arrachant la 3è marche du podium à Tristan Bot pour une demi-seconde. De biens belles courses sur ce circuit roulant. Le classement de la 2è manche est similaire à celui de la course, Tristan Bot récoltant la 3è place au final.

 

 

Les Oliviers se suivent et ne se ressemblent pas...

 

 

Au classement général, après 9 courses, David Vanmullem reste en tête avec une bonne avance sur Olivier Zaiit qui lui grignote quelques points. Derrière eux, même configuration, David Rainier reste 3è mais voit Tristan Bot revenir à 1 point, Emmanuel Vega et Olivier Guillo restant en embuscade à quelques longueurs seulement.

 

Par équipe, Olivier Guillo redonne des couleurs à la "Team Leader" qui reste cependant décrochée des deux de tête, "Team Spirit" reprenant quelques longueurs aux "Kiss cool", seconds.

 


Résultats + commentaires

 

Replays 1ème manche

 

Replays 2ème manche

 

 

 

 

15/05/2008 - MOD66 - ROUEN

 

 

 

 

 

Sans quitter la Normandie la BCRL voyageait dans le temps et un jour après emmenait tout son monde un an avant. C'est donc avec tout le choix de châssis du mod66 que chacun pouvait préparer sa course. Par rapport à la veille, Olivier Zaiit allait se retrouver face à d'autres adversaires redoutables, en l'occurrence Jan Verschueren mais aussi Frank Capua, récemment venu en ligne, ainsi qu'Alain Maurice ou Pascal Fourcade, le créateur du circuit de Valbray.

 

Plus en réussite que la veille, il n'a fait qu'une bouchée de ses opposants, Jan Verschueren en tête qui finit à plus d'une minute après des soucis au départ. Pascal Fourcade s'adjuge une marche sur le podium, Frank Capua se contentant de la 4è place.

 

Au classement général Jan Verschueren prend la tête devant Alain Coëffic, absent. Alain Maurice n'ayant pu prendre part à la course, déconnecté qu'il a été sur la grille de départ, perd une partie de la bonne avance qu'il avait sur ses poursuivants. Ces derniers, Al, David Rainier et Patrick Marucco se tiennent de près, Bertrand Peres n'étant pas très loin non plus. Nul doute que les places dans les 5 premiers du classement général seront chères en fin d'année surtout si Pascal Fourcade et Franck Capua continuent sur le même rythme et remontent ainsi pareillement vers la tête pour se mêler à cette lutte.   


 
Résultats


 

Classement général

 

 

 

 

16/05/2008 - MOD66 - NURBURGRING

 

 

 

 

 

D1

 

2 minutes de soleil seulement parmi les stars pour Lefuret qui faisait là sa première course en D1. Le moteur de sa Ferrari a malheureusement pour lui refusé le combat alors qu'il n'avait auparavant jamais connu en ligne ce genre de problème. Le temps de voir les meilleurs s'envoler puis suivre la course ensuite en direct. Une course à revoir, une formidable bataille à 4 ayant eux lieu sur ces 23 kilomètres de légende, bataille se finissant à 2, Frédéric Simian s'arrachant, in fine, pour prendre à un vaillant Emmanuel Vega la 4è place dans le dernier tour.

 

 

A mi-course Guinet, Vega, Cornu et Simian sont encore au contact

 

 

Devant eux, en l'absence d'Eric Coineau, c'est un Martin Audran impérial qui s'offre comme l'an dernier la victoire sur le plus difficile circuit de la saison. Bertrand Dupraz second et plus encore Frédéric Gubbels, 3è, pourtant redoutable cette année, sont loin, très loin et n'ont jamais été en mesure lors de cette course de perturber l'appétit de l'ogre manceau.

 

 

Ils ne sont plus que 2. A 2 minutes de l'arrivée, Vega, à gauche, est sorti trop large. Simian passe et va finir 4è avec quelques mêtres d'avance.

 

Au classement général provisoire c'est Bertrand Catroux qui prends la tête devant Frédéric Gubbels mais au jeu des jokers c'est Eric Coineau qui mène, Martin Audran restant second et divisant par 2 le petit retard de points qu'il avait sur le leader. Plus que jamais tout reste possible entre les 2 hommes.

 

La vidéo de Fred Simian

 

D2

 

Au second niveau de la hiérarchie du jour c'est Hervé Sabathé toujours bien placé qui l'emporte en Lotus devant Emmanuel Jovis. Philippe Stadler est en tête d'un bataillon de Ferrari et complète le podium.

 

D3

 

En D3 c'est Yannick Hilaire qui s'impose avec une vingtaine de secondes d'avance sur Yann Ribe. Derrière, les écarts sont considérables, Paul Sablayrolles, 3è, et Elian Pucel, 4è, finissant à plus de 4 et plus de 6 minutes. Dur dur le ring !

 

Par équipe, le classement est ultra-serré, méthode d'attribution des points oblige : Les "Chapman" sont en tête devant les "Cat" puis "Flag et Spirit" et "Mach1", le tout en 4 points. A suivre...

 


Résultats complets et commentaires


 

Replays

 

 

 

 

18/05/2008 - MOD67 - KING RACEWAY

 

 

 

 

S1

 

Au volant de sa Brabham adorée et bénéficiant d'un crash de Martin Audran, David Vanmullem obtient sa toute première victoire au plus haut niveau après deux podiums à Pau et Hondala. Antoine De Mautor, habitué aux meilleures places est bien présent, second, devant Jean-Philippe Campmajo. On notera comme souvent une magnifique course de Christian Michel qui, parti 14è termine à la 4è place.

 

Rolf Halbeer, lui aussi, fait une belle course en partant 16è pour finir 7è pour sa première course 2008 parmi les meilleurs. Pas de chance pour Emmanuel Vega qui après plusieurs bons résultats ces dernières semaines se hissait pour la première fois en d1 dans cette ligue. Il est pris dans le crash du premier tour et ne peut bénéficier de ce moment. L'autre nouveau au sommet, Lefuret, aura lui plus de réussite que 2 jours avant au ring au même niveau et a pu finir 8è sur ce circuit ultra-piégeux après un départ en 17è position.

 

S2

 

Tristan Bot qui n'a pu avec sa Honda se qualifier pour la D1 a dû une fois n'est pas coutume se contenter de ce niveau mais n'a pas eu pour autant la partie facile. Il l'emporte cependant mais a dû batailler de bout en bout avec Hervé Sabathé, second, qui signe une bien belle semaine. L'écart entre les deux est infime et la course assurément à revoir. Warm Up assure bien le coup malgré des problèmes de suspensions en fin de course et s'offre un podium. Derrière on signalera la belle course d'Eric Bilodeau qui finit 6è malgré une 15è place au départ.

 

 

Ils ont bataillé jusqu'au bout mais c'est Bot qui l'emporte

 

S3

 

La D3 a vu une victoire de Jean-Jacques Bonnard devant le pôleman, Tristan Lefèvre et, un peu plus loin, Paul Sablayrolles. Ce circuit chausse-trappe n'a laissé que la moitié des concurrents voir le drapeau à damier.


 
Classement


Replays  


Commentaires : S1 S2 S3

 

 

 

 

17/05/2008 - QUARTS DE FINALE - 2EME MANCHE

 

 

GROUPE A

 


Invités par les Anglais c'est sur le circuit de Watkins Glen que les Français ont disputé leur 2è course des quarts de finale aux côtés des russes et des finlandais.

 

Parti en pôle, Martin Audran résiste bien, dès le début de la course, aux finlandais Hirvonen et Vuolle alors qu'Olivier Zaiit met une grosse pression à l'anglais Stratton et le passe après 10 tours pour prendre la 7è place. Davy Decorps, en Honda, reste, lui, dans les points en 9è position. Olivier Zaiit passe ensuite 6è au gré des abandons, abandon qui touche Jacques Leblond et sa Honda. Au 17è tour les premiers attardés sont déjà là et le petit écart entre Audran et Hirvonen à fondu. Les 2 hommes sont roues dans roues.

 

 

Chauds les marrons. Au centre Hirvonen puis Audran vont se faufiler entre 2 attardés : La Honda prenait elle-même un tour à la Lotus. 

 

 

Davy Decorps est contraint à l'abandon à son tour à mi-course. Martin Audran résiste toujours avec Hirvonen sur ses talons. Olivier Zaiit grignote ensuite son retard sur le Russe Schokin et n'est plus qu'à 4 secondes. Hirvonen finit par passer notre leader au cours du 32è tour. Le 47è a, lui, été chaud, les deux hommes de tête prenant simultanément 1 et 2 tours à des attardés. Ce passage à 4 s'est heureusement bien passé. Martin Audran va rester au contact jusqu'au bout pour finir à une demi-seconde du vainqueur. Bravo à lui ! Olivier Zaiit en Ferrari assure une 6è place en étant le meilleur des "non-Lotus".

 

 

Jusqu'au bout le français aura tenté de faire douter le finlandais.

 

 

La France, bien que dominée par la Finlande lors de cette course, construit intelligemment une éventuelle qualification et accroît son avance sur les Russes. Ceux-ci sont 3è du groupe. Les Français gardent encore un avantage devant les Finlandais, actuels seconds. L'utilisation des châssis restant sera déterminant pour finir en tête de groupe ce qui sera capital pour être "moins exposé" en demi-finale.

 


GROUPE B

 

Dans ce groupe les Allemands ont renversé la vapeur et rendus aux Hongrois la monnaie de leurs pièces. Les deux équipes sont à égalités après 2 courses et ont quasiment assuré leurs qualifications, les Italiens ne tenant pas le rythme et les Australiens étant bien loin du niveau qu'on pouvait imaginer être le leur en début de compétition. Leur élimination désormais prévisible constituera à coup sûr la surprise majeure de ces quarts de finales. Parmi eux, seul Reg Burke, qui était venu en début d'année dans nos ligues, a pu finir la course disputée au Nürburgring.

 


GROUPE C

 

Seul ce groupe maintient vraiment un gros suspense après 2 courses. Les Espagnols qui l'avaient emporté lors de la première manche à Watkins Glen n'ont pu, là, se classer dans les 10 premiers. Ils ne marquent donc aucun points ce qui relance grandement la compétition. Les Portugais prennent la tête et une petite avance sur les Norvégiens et les Argentins qui se tiennent en 3 points. Les Espagnols sont donc maintenant décrochés mais peuvent encore passer et accompagner les Portugais. Cependant, les Norvégiens peuvent eux aussi se qualifier avec les Argentins si les Portugais rentrent dans le rang et que les Espagnols ne se reprennent pas. Contrairement aux groupes A et B où des tickets France-Finlande et Hongrie-Allemagne semblent probable, ici tout semble encore possible.    


GROUPE D

 

Dans ce groupe les Anglais continuent leur travail de bulldozer en monopolisant le podium. Jean-Philippe Campmajo et Alain Rochette, capitaine d'équipe qui fait ses débuts en tant que pilote apportent des points à l'équipe France 2. David Vanmullem et Olivier Guillo n'ont, malheureusement, comme un anglais, un suédois et un tchèque, pas pu aller au-delà du premier tour sur le  très piégeux circuit de Monaco.

 

 

En ferrari et Lotus les 2 anglais vont finir quasiment bord à bord.

 

 

Vu leur avance on peut dors et déjà considérer que les Anglais ont leur billet pour les demi-finales alors que France 2 et République tchèque se tiennent en 1 point. Les Suédois sont un peu décrochés mais peuvent encore espérer se relancer en cas de bons résultats lors de la prochaine course à Silverstone. Tout est faisable pour nos petits frenchies mais la lutte sera terrible jusqu'au bout. En cas de qualification la France pourrait être la seule à avoir une équipe bis en demi-finale. Alors, cocorico ?

 

Classement général


Résultats et replays

 

 

 



19/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres