ECHO DES COURSES 2018 - N°5 A 7 + INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" - 13.03-05.04.2018

 

 ECHO DES COURSES 2018 - N°5 - 13.03.2018 

 05.03.2018 - MOD F2 - LAGUNA SECA 67 

   Lors des essais c'est Tom Guérout qui devance nettement Titi Douet et Eric Appelmans. En course il devance Titi Douet de quelques secondes lors de la première manche alors que Tristan Bot accroche le podium avec trois secondes d'avance sur Jean-Francois Bovy. Tom Guérout s'impose à nouveau lors de la 2è manche mais, cette fois, avec une bonne avance sur le second. C'est Eric Appelmans qui remplace Douet alors que Bot complète à nouveau le podium. Au total des deux manches Guérout boucle les 40 tours en 45'30. Suivent Douet en 46'14 et Bot en 46'30.

 

  Commentaires pilotes. 

   Lors de cette course onze pilotes étaient en piste lors de la première manche (Phil Ebarti DNS) où on ne compte qu'un abandon, celui de Paul Skingley. Dix pilotes ont roulé lors de la manche suivante, Paul Skingley abandonnant à nouveau à mi-course. 

 

  Replay : à demander sur le forum du site - fin de course Cendejas-Rainier. dans la manche 1. Douet-Skingley puis Douet-Maurice. Fin de course Bovy-Douet dans la manche 2.

 

   Résultats des courses.  Classement général pilotes : après trois courses Tom Guérout fait le plein et prend la tête du classement. Il devance maintenant Tristan Bot de trois points et un tandem Alain Maurice-Paul Skingley de quatre. Eric Appelmans et Titi Douet sont déjà légèrement distancés. 

 


  

 ECHO DES COURSES 2018 - N°6 - 23.03.2018 

 

18.03.2018 - MOD67 - ROAD AMERICA 1971

 + INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" 

Road America 1971 tracé Bapom.jpg

  Commentaires des pilotes.

   En Lotus Phil Ebarti résiste à la BRM de Tom Guérout et l'emporte avec deux secondes d'avance. Enrique Farina complète le podium à bonne distance.

   Meilleure progression : Rolf Halbheer gagne 5 places en piste pour terminer 6è.

 

  Première victoire au sommet pour Phil Ebarti après seulement une douzaine de participations.

 

  Premier podium dans cette ligue pour Enrique Farina.

 

  Une course de haute tenue avec seulement 4 abandons pour 18 partants.

  Replay : Farina-Johnsen. Jonny O-Terremer. Début de course Ebarti-Cornu et fin de course Ebarti-Guérout.

  Commentaires des pilotes.

   Warm Up fait cavalier seul et l'emporte avec une belle avance sur David Rainier. Dulima complète le trio de tête à plus d'une minute du vainqueur.

   Meilleure progression : Gianni Alvaro qui termine 7è après s'être élancé en 15 position. Benoit Scutnaire à connu, des problèmes mécaniques en début d'épreuve mais à quand même pu voir le drapeau à damier.

  A l'inverse de la D1, on note, en D2, pas mal de casse avec seulement 7 pilotes à l'arrivée pour 17 partants.

  Replay : Baldassarri-Cassagne.

   Résultats des courses.   Classement général : au jeu des choix de châssis et de leurs valorisations, Tom Guérout conforte sa place de leader devant David Vanmullem, alors que Albert Laigle perd déjà un peu de terrain. Derrière eux l'écart se creuse encore un peu plus, même si, évidemment, rien ne peut se dessiner dès maintenant, la situation semblant cependant déjà compliquée pour des adversaires comme K.O., Cornu ou Douet.

 

 

 

 

PHIL EBARTI - PREMIERE VICTOIRE AU SOMMET

F1 LEGENDS - ROAD AMERICA 1971 - 18.03.2018

  Bonjour Phil, je me réjouissais récemment d'interviewer Thiéry Genoud, je continue forcément avec toi à l'occasion d'un premier résultat plus que remarquable. C'est vivifiant pour l'observateur que je suis de voir débouler une nouvelle tête qui bouscule fortement la hiérarchie. Le fait est tellement rare ces derniers temps qu'il méritait d'être souligné.

 

  Bonjour Rookie !!! Merci beaucoup pour cette interview !! Le travail d'observation/reportage est très important pour la communauté d'irréductible Gplistes que nous sommes dont je suis très fier de faire désormais partie !!

 

 

  Lors de ma précédente interview (similaire), avec Maxime Lenclen, en 2016, j'évoquais avec lui son rank, mais, en ce qui te concerne on ne le connaît pas. Tu ne pratique pas de hotlap ? Tu n'as pas de chronos sur l'ensemble des circuits de 67 (papys) ?

 

  Ce système de rank pour GPL que j'utilise depuis la course de Road America est juste génial ! Pourquoi n'en-ais je pas ?! Très bonne question !! Bon, pour commencer, j'ai du réinstaller tout mon PC après un passage au SSD. Et, bien sûr, en ignorant tête en l'air que je suis, je n'ai sauvegardé ni chronos ni setup !! Oui, effectivement, je ne pratique pas le hotlap en dehors, bien sûr, des entraînements pour les courses F1legends. Car, oui, ce sont les courses qui me font vibrer !!! En ce qui concerne les circuits Papy, j'ai un chrono sur Mexico et Monaco pour l'instant.*

 

 

  On t'a vu faire une apparition plus que furtive en 2011 chez F1 Legends, aussi je me demande un peu ce qu'a été ton parcours de sim-racer avant 2011 et depuis. Roules-tu en ligne depuis longtemps sur d'autres simus, as-tu du faire plutôt un long break, roulais-tu en off pendant toutes ces années, bref dis-nous tout (dans la limite du raisonnable évidemment) sur ce qu'à été ton parcours, volant en main, avant cette arrivée en ligne tardive avec GPL ? Dis-nous aussi comment tu es équipé, volant, écran, etc... Je te souhaite parmi nous pour longtemps et j'imagine donc que, comme moi, certains lecteurs veulent connaître quelques mystères d'un pilote qui déboule soudain et bouleverse, après si peu de courses (une douzaine), un plateau un peu ronronnant.

 

  Ah ah, oui, une apparition très furtive, d'ailleurs je suis parti comme un voleur sans dire au revoir, désolé pour l'impolitesse messieurs ! A l'époque je jouais surtout sur Gran Turismo qui, on le sait tous, n'est pas vraiment une simulation. J'ai vraiment découvert la simulation PC avec GTR, où, je dois bien l'avouer, je n'étais pas très très doué !! D'autant plus que mon PC de l'époque, à la performance plus que médiocre, ne faisait pas tourner le jeu de façon très fluide ! C'est comme ça que je me suis intéressé à GPL car un des avantage était que mon PC arrivait à le faire tourner !! C'était en 2011...

 

Entre 2011 et 2017, ni Simracing ni jeux vidéo de quelque sorte au programme !! Fin janvier 2017 je fais une violente chute au Cross fit, qui m'a contraint au repos forcé pendant deux mois !!! J'ai d'abord passé le temps en regardant les games of thrones et aux autres grosses séries télévisés, puis, petit à petit, mon intérêt pour le gaming a gentiment refait surface. Il faut savoir que j'ai grandi avec Atari 7800 et Amstrad CPC pour ceux qui s'en souviennent !! Le premier PC sous Dos fut une révolution pour moi ahah !! Donc je reprends le jeux vidéo avec quelques jeux de stratégie en temps réels et le premier DUNE !! Ce jeu est une véritable bombe !!

 

Ce n'est que plus tard que je décide de me mettre véritablement au Sim racing. J'investis donc dans du matériel : PC de combat ( I7, 8gb ram 1080TI, Ecran 27" 2K G-sync) et volant qui va bien, le Fanatec csw 2.5. Je m'inscris sur F1legends et commence à m'entraîner sur le magnifique circuit SPA 67. Avec beaucoup d'entraînement, et restant sur le setup de base je vois mes chronos s'améliorer de séances en séances dont une mémorable avec Pat'ron Cornu, un clin d’œil à toi l'ami !! La course qui suivi fut beaucoup plus frustrante !!! Après un faux départ, dont je ne me suis pas vraiment rendu compte tellement j'étais stressé, je sors à la source et vois tout le monde passer devant moi ahaaaaaaahhh!!! La suite fut un drapeau noir pour n'avoir pas effectué mon passage aux stands pour faux départ!! (Voir le sujet https://www.f1legends.net/bb/viewtopic.php?f=1&t=7735)

 

La suite de la saison fut mitigé, je ne termine que rarement des courses et je me demandais si j'allais poursuivre l'année suivante. En parallèle je me met à Assetto corsa qui, je dois dire, fut mon école de pilotage ! La boucle Nord de l'enfer vert en DTM '90 fut mon repas quotidien !!!

 

Donc nous voilà ici maintenant en 2018, je tourne désormais plus sur GPL que sur Assetto et prends de plus en plus de plaisir avec vous tous en piste !! UN GRAND MERCI à VOUS de continuer à faire vivre cette simulation légendaire!!! Je compte bien rester parmi vous encore longtemps avec de belles batailles sur la piste en perspectives !!!

 

  

  Venons-en maintenant à ce qui m'amène à cette première (et dernière) interview (vu que tu brûles les étapes) avec cette course de Road America. Connaissais-tu ce circuit ? Le trouvais-tu difficile ou plutôt rapidement à ta main ?

 

  Road America est avant tout un circuit magnifique qui reflète très bien la passion de la communauté GPL !! Je ne connaissais ce circuit que de nom, je n'y avais jamais tourné auparavant. Il est plutôt facile à prendre en main, les repères de freinage sont facilement mémorisables, les trajectoires idéales ne sont pas vraiment compliqué à trouver. Il faut avoir une bonne sortie pour les lignes droites et bien gérer ses freinages avec toutes ces bosses !!

 

 

  Comment t'es-tu préparé avant, choix de la voiture, etc ? D'ailleurs, as-tu une approche différente selon que le circuit soit un papy ou non ? Sentais-tu une pression particulière vu que jusqu'à présent tu finissais peu de course et tu étais particulièrement bien placé lors des préquals ?

 

  Pour appréhender un nouveau circuit, je prends toujours la Cooper qui, avec son excellente maniabilité, est la voiture d'entraînement parfaite. Une fois que j'ai à peu près les points de freinage en tête, je teste la BRM en m'inspirant du setup de David, merci pour le partage l'ami ! Puis une semaine avant la course je teste la "rocket" Lotus et me rend compte que la reine des circuits pourrait peut-être m'emmener à la victoire si la bande d'Aliens reste en BRM !! D'ailleurs un jolie duel s’annonçait avec le Pat'ron au volant de son Eagle favorite !! Évidemment, la pression était énorme !!

 

 

  Revenons maintenant sur tes essais puis le début de la course en lui-même. En particulier, qu'est-ce qui te passe par la tête quand tu t'élances dans une Lotus, réputée fragile, et, juste derrière, deux champions F1 Legends, un Cornu en Eagle et un monstre comme Guérout, avec les crocs, en Brm ? Tu penses au fait que ces pilotes soient sur ta trace au même titre que des compétiteurs dont on ignore le niveau précis comme Farina, Jungle ou Johnsen ou tu fais abstraction de tout ça ? La course avortée la semaine précédente, qui ne s'était pas particulièrement bien passée pour toi avant d'être arrêtée, c'était une pression supplémentaire pour toi ?

 

Parle nous aussi de ta course une fois la phase de départ passée. Ensuite, quand l'arrivée se dessine, tu est dans quel état d'esprit ? La course terminée tu te dis quoi ? Tu réalise que tu rentres dans un tout petit club, moins d'une cinquantaine de pilotes ayant gagné au plus haut niveau dans un championnat qui déroule déjà sa 18è saison ?

 

   Alors, pour le résumé de course, je réalise des qualifications très correctes et satisfaisantes, car, malgré le fait que je voulais et pouvais battre mon PB, j'obtiens la pole devant mon rival du jour, Patrick Cornu. Le début de course se passe très bien également, je fais un bon départ qui me permet de rester devant Pat et cette fois je fais gaffe lors des premiers tours en préservant le fragile Ford. Pat en profite d'ailleurs pour me mettre un peu la pression. J'étais alors obligé d'augmenter un peu le rythme pour le garder à distance, mais je reste dans un relatif confort de course. Je n'attaque pas vraiment, la course est longue. La régularité est la clef !! Malgré tout je commets une erreur sur le dernier virage qui permet à Pat de me passer.

 

Je suis à présent en sandwich entre l'ogre TOM et le Pat'ron Cornu. Tom, bien que ce soit Tom, ne m'inquiète pas trop pour l'instant car sa lourde BRM, qu'il emmène d'une main de maître, est d'une très grande régularité mais ne fait pas le poids face à la Rocket Lotus. Sur ce 1er quart de course, je choisis de rester sur un rythme safe derrière Pat en lui mettant un peu la pression de temps en temps. Malheureusement, à mi-course son Weslake l'abandonne et signe la fin de notre beau duel. Je suis triste pour lui et pour notre petite bataille.

 

Donc me voilà en tête de course avec Tom à 8 sec. Je teste différents rythmes pour voir s'il me remonte, et me rends compte qu'il va falloir rester concentré pour le garder à distance. Encore une fois je commet une erreur !!! Et cette fois il se retrouve juste derrière mes échappements !!! La pression monte d'un cran !!! Ne fais plus d'erreur, reste concentré, attaque mais pas trop que je me disais !!! Le son de la BRM en sachant que ce soit Tom au volant me terrifie !!! Heureusement je vois que j'arrive à le distancer à nouveau, mais ce ne fut pas tout repos surtout sur la fin de course où la fatigue commence à se faire sentir.

 

Je passe la ligne en 1er place, avec une pensée pour Pat. Je ne réalise pas encore vraiment que je vient de gagner. J'étais surtout content de finir une première course cette saison !!! Merci à tous pour vos message de félicitations. Et Bravo à Tom, et Enrique Farina qui complète le Podium !!! Bravo également à tous les finisseurs et une pensée aux malchanceux, notamment Pat et Titi. Merci aux lapés au comportement impeccable !!!

 

 

  Après ça comment vois-tu la suite de ta saison ? Tu as des objectifs ponctuels comme gagner d'autres courses, si l'occasion se présente, ou tu te projettes plutôt dans une stratégie globale pour obtenir la meilleure place possible au classement général ? Tu vises des circuits que tu connais particulièrement bien ? Tu as une stratégie sur l'utilisation des châssis au cours de l'année ou tu est plutôt dans l'impro ?

 

  Pour la suite de la saison, mon objectif est bien sûr de gagner !! Bon, cette saison ça ne va pas être possible, restons réaliste. Ça va être une saison d'apprentissage pour moi, avec pour objectifs ponctuels de finir un maximum de courses et, pourquoi pas, d'autres victoires. Le système de handicap de châssis sur F1 Legends est très bien pensé, il permet la diversification des grilles de départ, des courses plus intéressantes, et, comme tu le mentionnes, permet à ceux qui le souhaitent de mettre en place une stratégie pour avoir le maximum de points au championnat. Pour ça je suis entrain de réfléchir sur quelle course je vais utiliser les différents châssis, en me basant sur les chronos du GPL Rank. Je ne vise pas de circuit en particulier, vu que je n'en connais quasiment aucun !! Il n'y a que Jops Siffert mémorial, Urbanya, Laguna Seca et la version laserscan de Brands Hatch sur Assetto que je connais, donc on verra. Une chose est sûre, ça va être passionnant !!!

 

 

  Merci, Phil pour ta participation à cette rubrique et je te souhaite le meilleur pour la suite de ta saison.

 

  Merci à toi, Rookie, pour ton interview !! Je te souhaite que le meilleur à toi aussi ! En espérant te revoir un jour sur la piste !! D'ailleurs, si je peux me permettre, pour quelle raison tu ne participe plus au championnat ?

 

 

  Merci pour la question, elle me permet de le redire une bonne fois pour toutes, je ne reviendrais pas en ligne. Après dix saisons chez F1 Legends et près de 250 courses en ligne, au total, j'ai fait le tour du sujet pour plusieurs raisons : tout d'abord, les dernières années je ressentais plus de frustrations que de plaisir en piste. J'ai atteint aussi un niveau (6è au général en 2017) supérieur à mon niveau réel en piste où je ne progressais plus que très peu, compensant par un gros investissement et en ayant poussé au bout ce qu'on peut faire côté stratégie en exploitant au maximum le règlement. Je ne pourrais pas faire plus ou mieux de ce côté-là.

 

Compétiteur, même si ça n'est pas particulièrement apparent, car plutôt prudent ou calculateur, faute d'un niveau me permettant de rivaliser réellement avec les meilleurs, je n'ai pas vraiment envie de rouler pour rouler. Le plaisir en piste doit primer et, en ce qui me concerne, l'avidité du résultat avait pris le pas. Quand c'est comme ça il vaut mieux arrêter.

 

De plus, j'ai envie de découvrir d'autres facettes de GPL, explorer les mods en particulier, au travers d'un module carrière que j'ai commencé à élaborer pour compléter mon pack. Il me faut le faire en off pour en profiter avec une plus grande tranquillité d'esprit que ne le permet le online. Voilà, j'espère avoir bien répondu à ta question.

 

Il n'est évidemment pas question de dénigrer le online. J'y ai connu de grands moments, mais c'est probablement trop stressant pour moi, sur la longueur, vu mon niveau d'investissement (Clutch Club, etc...) et c'est quelque chose qui ne me convient plus désormais. Le online est une grande expérience, c'est LA vrai course, pas aussi virtuelle qu'on peut le penser, car on doit toujours garder à l'esprit que, même si c'est à "distance", on affronte quand même d'autres êtres humains avec tout ce que ça implique en piste et en dehors. Pour un cérébral comme moi, dix ans c'est déjà beaucoup. Presque trop !

 

 

 

*Un rank au-delà de -50 si on se base sur le chrono de Mexico, voisin de celui de Thierry Roget (-54).

 

 

Propos recueillis le 24.03.18.

 

 

 ECHO DES COURSES 2018 - N°7 - 05.04.2018 

 

 25.03.2018 - MOD67 - MONACO 

  Commentaires des pilotes.

   En Brabham David Vanmullem signe la pole devant la Honda de Tom Guérout mais abandonne rapidement la course et la victoire à son adversaire principal. Phil Ebarti, parti seulement 6è, confirme sa victoire de la course précédente et termine second. Titi Douet, vite tombé à la 7è place, fait une belle remontée pour finir par compléter le podium.

   Meilleure progression : elle est pour Dulima, parti dernier, et qui gagne 9 places en piste pour finir 9è. Albert Laigle, Kram Ortisseur et Alain Rochette sont au nombre des pilotes ayant connu des problèmes mécaniques importants (GPLRA) mais ayant quand même pu terminer la course.

 

  Une course toujours tendue à Monaco et on constate donc les dégâts avec 18 pilotes au départ et une moitié à l'arrivée.

  Replay : fin de course Ebarti-Cornu. Ce dernier est malchanceux puisque son moteur le lâche en toute fin de course ce qui lui vaut un début de saison catastrophique avec 4 abandons.

  Commentaires des pilotes.

   Aux essais on à un duo Fournier-Fournié qui se tient en 2 dixièmes, promis à se disputer la victoire car avec une seconde d'avance sur les suivants. C'est finalement Michel Fournié qui s'impose, Pascal Fournier abandonnant assez tôt. Derrière lui Eric Bilodeau et David Rainier se tiennent en trois secondes et complètent le podium.

   Meilleure progression : elle est pour François Fk, parti 17è, et qui à gagné 8 places sans finir la course, cependant. Alain Terremer à connu des problèmes mécaniques à mi-course mais il a pu finir la course quand même. Michel Fournié, lui, à connu des problèmes de suspensions dès le début de la course. Ça ne l'a pas empêché de suivre de près Pascal Fournier puis, après l'abandon de ce dernier, de caracoler en tête avec une belle avance sur ses poursuivants. Ses problèmes mécaniques s'amplifiant autour de la mi-course il ne garde cependant que quatre petites secondes de marge sur le tandem Bilodeau-Rainier.

  A ce niveau on a vu 19 pilotes participer aux essais mais seulement 17 à la course. Six seulement ont vu le drapeau à damier.

  Replay : début de course Fournié-Fournier. Batailles Alvaro-Sablayrolles et, tout du long, Bilodeau-Rainier.

   Résultats des courses.   Classement général : petit à petit Tom Guérout prend le large et devance déjà assez nettement Albert Laigle. Alain Rochette et Thierry Roget suivent d'assez près. Après quatre courses ce quatuor s'installe pour l'instant dans la solidité, seul Dulima (8è) ne comptant, lui aussi, aucun abandon. 

 

 

A suivre...

 

 Sauvegarder en Pdf

 



13/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres