ECHO DES COURSES 2017 - N°09-11 + INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" - 10.04-02.05.2017

 

ECHO DES COURSES 2017 - N°09 - 10.04.2017

  + INTERVIEW "SORTIE DE BAQUET" 

 02.04.2017 - MOD67 - KANSAS LAKE GARNETT 

  Commentaires des pilotes.

   Après avoir été surclassé lors des préquals (8è à plus d'une seconde du meilleur) Olivier Roméo, en Ferrari, domine les essais d'un rien (1 centième) et arrache la pole à Tom Guérout et sa Honda. En course il s'impose largement, devançant Warm Up de plus d'une minute. Pascal Fournier va chercher la dernière place sur le podium avec à peine plus d'une demi-seconde d'avance sur Alain Maurice.

   Meilleure progression : elle est pour Dulima qui termine 5è après avoir gagné 10 places en piste.

 

 

  Warm Up obtient son premier podium au sommet dans un championnat multi-niveaux. Après l'avoir réussi en 2008 en ligue française, Pascal Fournier en fait autant chez F1 Legends. 

 

  Dans cette D1, ce fût un carnage avec une douzaine d'abandons : 5 pilotes seulement ont pu terminer la course, dont Dulima à 4 tours.

  Replay : Fournier-Maurice.

  Commentaires des pilotes.

   Courte victoire pour Eric Bilodeau, en Brabham, devant la Ferrari de Gilles Sounier. R4E, en Brm, complète le podium.

   Meilleure progression : elle est, malgré son abandon tardif, pour Jury Nahimovich qui termine 6è après 9 places de progression en course.

  En D2 le circuit à fait presque autant de dégâts avec seulement 5 pilotes à l'arrivée sur 16 partants.

  Replay : Bilodeau-Sounier. Début de course Pomponne-R4E.

   Résultats des courses.   Classement général : après quatre courses c'est, jokers joués, toujours Patrick Cornu et Olivier Roméo (3 courses seulement) qui font la course en tête, Roméo prenant le commandement en bénéficiant de l'abandon de Cornu. Derrière eux, grâce à quatre drapeaux à damier, on trouve pour l'instant Alain Maurice, R4E et Eric Bilodeau. 

 

  

WARM UP - PREMIER PODIUM AU SOMMET

F1 LEGENDS - LAKE GARNETT - 02.04.2017

  Bonjour Warm Up, il y a déjà un bon paquet d'années on pouvait lire une interview dans laquelle on découvrait le pilote que tu es mais cette fois-ci il s'agit d'une interview "Sortie De Baquet", ce rendez-vous lié à un résultat particulier.

 

  Rentrons tout de suite dans le vif du sujet et parle-moi de ce circuit de Lake Garnet sur lequel tu viens de briller (on va y revenir) et qui me vaut de te proposer cette nouvelle interview. T'as-t-il plu particulièrement, te fait-il penser à une autre piste que tu connais ?

 

 

  Bonjour Rookie, bonjour aux (fidèles) lecteurs de Planète. Merci à toi de m'offrir à nouveau la possibilité de m'exprimer ici, à travers ce site que tu fais vivre depuis une dizaine d'années. Une décennie ce n'est pas rien, c'est pourquoi je voudrais profiter de l'occasion pour saluer la longévité de ton blog ainsi que la qualité du contenu que tu mets à notre disposition.

 

Pour rentrer sans plus tarder dans le vif du sujet, bien que n'ayant eu que peu de temps pour m'entraîner, j'ai tout de suite apprécié le circuit de Lake Garnett. J'ai une préférence pour les circuits rapides situés en pleine nature donc là, sur le papier, j'étais comblé, d'autant plus que la Ferrari est l'un de mes châssis préférés. Le circuit, qui était une découverte pour moi, ne me fait pas penser à un tracé en particulier même si certains passages peuvent me rappeler certaines pistes sur lesquelles j'ai déjà couru.

 

 

  T'es tu préparé comme d'habitude lors des préquals ?  Te prépares-tu différemment selon que le circuit est un papy ou non ?

 

  J'ai considérablement réduit mon temps de préparation par rapport à ce que je faisais par le passé, et dans le cas de Lake Garnett, j'étais vraiment au "minimum légal" puisque enrhumé et sous antibiotiques.

 

Le set up a été élaboré assez vite en vue d'être confortable pour la course. J'ai allongé les deux derniers rapports de boite pour éviter les mauvaises surprises, le circuit étant assez dur pour le moteur.

 

Pour répondre à la deuxième partie de ta question, je me prépare indifféremment, quel que soit la nature du circuit (Papy ou non). En tant que pilote, on est censé mieux connaître les Papy donc le temps de préparation peut être réduit par rapport à un circuit découverte. Encore que, même sur un Papy, il peut toujours y avoir un chrono à améliorer pour le rank.

 

Dans le cas de Lake Garnett, si le tracé n'était pas difficile à mémoriser, le circuit offrait tout de même son lot de difficultés avec quelques passages techniques. Comme souvent dans le cas d'une préparation trop juste, j'ai compris et assimilé certaines finesses du tracé une fois en course.

 

 

  Raconte nous tes essais et ta course. En particulier, qu'est-ce que tu avais en tête quand tu t'es vite retrouvé second ? Ça encourage, ça bloque ?

 

  Aux essais, j'améliore mon pb malgré le trafic. Je pars 7ème sur la grille et me retrouve aux prises avec la BRM de Kram Ortisseur et celle de Patrick Cornu. KO se loupe au pont de pierre tandis que je continue de suivre Patrick pendant une dizaine de tours. Malgré une arsouille sympathique, Patrick finira par abandonner sur une rupture d'arbre à cames. A partir de là, les abandons s'enchaîneront dans le peloton.

 

Je croise quelques voitures en perdition, dont celle d'Albert Laigle que j'évite de justesse, jusqu'à ce que nous nous retrouvions au nombre de 4 en piste. Olivier Roméo est en tête, à plus d'une minute. Alain Maurice est 3ème à environ 10 secondes, occupé à contenir Pascal Fournier qui remonte fort.

 

Je ne saurais dire à quel moment précis j'ai réalisé que j'étais 2ème mais à partir de là, tout est devenu plus compliqué ! C'est à la fois motivant et stressant d'avoir la possibilité de signer son meilleur résultat. Il ne faut rien changer dans son approche malgré l'enjeu. Rester concentré, garder la tête froide. J'avoue que je m'en serais voulu de gâcher une si belle occasion.

 

 

  Que t'es-tu dis à l'arrivée ? Est-ce que c'est LE truc que tu voulais faire depuis longtemps ?

 

  Faire un podium sur le S1 n'a jamais été un objectif, plutôt un idéal. Je savais la chose possible mais je ne m'étais jamais mis de pression par rapport à ça. J'étais loin de me douter que ça arriverait cette saison, sur cette course, et dans ces conditions. La glorieuse incertitude du sport...

 

A l'arrivée, j'ai été autant surpris par ma seconde place que par le nombre d'abandons. Évidemment, avec ce podium inattendu j'étais sur un petit nuage. C'est rafraîchissant de constater que même après des années de pratique, gpl et la course en ligne peuvent encore surprendre et procurer des émotions fortes (merci F1Legends). Un peu déçu pour Alain que j'aurais bien aimé voir à coté de moi sur le podium. Bravo à tous les finisseurs (dont tu fais parti, Rookie) et une pensée pour les autres.

 

 

  Après un tel résultat, une 2è place au sommet, tu signerais pour quoi : une victoire à ce niveau ou d'autres podiums de manière plus régulière ?

 

  Ce bon résultat, je le dois d'avantage aux conditions de course plutôt qu'à un déclic dans mon pilotage donc je reste lucide sur mes chances de victoire. Maintenant, j'ai tout de même prouvé que la pugnacité finit par payer.

 

Je signe pour tout ce que Gpl aura encore à m'offrir : des joies, des frustrations, de l'adrénaline, des casses moteur, des podiums, des décos, des dépassements, des victoires, une communauté, une passion...

 

 

  Merci Warm Up pour ta participation à cette rubrique, je te souhaite une très belle suite de saison 2017 et au plaisir de te lire à nouveau un autre jour, qui sait ?

 

 

Propos recueillis le 18.04.17. 

 

 

 ECHO DES COURSES 2017 - N°10 - 26.04.2017 

 

 23.04.2017 - MOD67 - SPA CIRCUIT NATIONAL 67 

  Commentaires des pilotes.

   Aux essais Tom Guérout ne précède Kram Ortisseur (tous deux en Eagle) que de moins de 2 dixièmes. En course Patrick Cornu (devancé de 2 bonnes secondes aux essais) est le vainqueur surprise en Brabham avec une bonne avance sur Tom Guérout. R4E est l'inattendu qui complète ce podium.

   Meilleure progression : elle est pour Eric Bilodeau qui finit aux pieds du podium après s'être élancé en 11è position et signe ainsi son meilleur résultat dans cette compétition..

 

  Après Warm Up lors de la course précédente c'est R4E qui déjoue tous les pronostics et obtient son premier podium au sommet dans un championnat multi-niveaux. 

 

  Une D1 qui ressemble à ce qu'elle fût à Lake Garnett, avec un nouveau désastre : 5 pilotes à l'arrivée pour 13 partants.

  Replay : Fournier-Maurice.

  Commentaires des pilotes.

   Nette victoire de Dulima (Lotus) devant Gilles Sounier (Honda) à nouveau second. François Fk, en Brm, complète le podium à deux tours.

   Meilleure progression : François Fk gagne pas moins d'une dizaine de places en piste malgré des problèmes mécaniques avant la mi-course.

 

  Première victoire en ligne (en tous cas dans ce championnat) pour Dulima.

  En D2 c'est comme souvent, là aussi, la soupe à la grimace : avec autant de participants qu'en D1 seuls les occupants du podium ont terminé l'épreuve.

  Replay : Dulima-Sounier.

   Résultats des courses.  Classement général : après cinq courses c'est, jokers joués, toujours Olivier Roméo (4 courses seulement) et Patrick Cornu qui font la course en tête, les deux hommes se tenant de près mais Roméo perdant quelques points sur son poursuivant. Derrière eux, grâce à cinq drapeaux à damier, on trouve pour l'instant R4E (+ 1 place) et Eric Bilodeau, Alain Maurice, malgré son abandon, étant intercalé entre les deux.

 

 

 ECHO DES COURSES 2017 - N°11 - 02.05.2017 

 24.04.2017 - MOD66 - ROAD ATLANTA 71 

   Lors de la première manche c'est Tom Guérout qui l'emporte avec une bonne avance sur ses poursuivants, Tristan Bot et Eric Appelmans, qui terminent la course à une seconde et demi l'un de l'autre. Lors de la 2è manche Guérout l'emporte à nouveau sur Tristan Bot (Reclassé par la direction de course) qui précède Alain Maurice (qui s'est loupé dans le dernier tour) et Patrick Cornu d'un rien. Au total des deux manches c'est Patrick Cornu qui devance Eric Appelmans de deux secondes pour l'ensemble (32 tours) des deux manches.

 

  Commentaires pilotes. 

   La première manche à vu les sept partants finir la course alors qu'on compte deux abandons sur huit (Posta en plus) lors de la deuxième.

 

   Résultats.

 

  Replay : à demander sur le forum du site - Manche 1, Appelmans-Bot. Manche 2, début de course Appelman-Maurice puis fin de course Bot-Cornu-Maurice.

 

  Classement général pilotes : après six courses, Tristan Bot conforte sa place de leader devant Eric Appelmans. Derrière eux, à bonne distance, Tom Guérout est déjà 3è et devance désormais de peu Patrick Cornu.

 

A suivre...

 

 Sauvegarder en Pdf

 



10/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres