ECHO DES COURSES - SPECIALE COURSES DES MASTERS 2008

 

 

 

 

ECHO DES COURSES 2009 - HORS SERIE - 17.01.09

 EDITION SPECIALE COURSES DES MASTERS 2008

 

 

 

 

MASTERS

2008

16.01.2009

MONZA MILANO

26 TOURS

 

 

Cette course a réuni hier 16 janvier une bonne quinzaine de pilotes parmi les meilleurs de ceux qui ont brillé en 2008 dans les compétitions francophones.

 

Merci à tous les pilotes qui ont bien voulu participer en espèrant que nous pourrons renouveller l'expérience l'année prochaine à la même époque pour une 3ème édition.

 

Merci à vous et bravo pour le talent dont vous faites preuve !

 

 

    Ils sont venus, ils sont tous là,

and the winner iiiiiiiiiiiiiiis !!!  TRIIIIIISTAN BOOOOOOOT !!!

 

 

 

 

 

 

Prévue pour être disputée à 16 c'est finalement 17 pilotes qui se sont retrouvés pour cette Course des Masters. Un réserviste devait compenser l'absence d'un des qualifiés mais celui-ci à finalement pu être présent.

 

Dès le début c'est Antoine De Mautor qui prend l'ascendant sur cette séance d'essais. Au bout de 10 minutes il sort un temps de 2.15.3 alors que Frédéric Gubbels est à un dixième et Bertrand Catroux à trois.

 

Au 2/3 des essais c'est Martin Audran qui à pris la pôle avec un 2.14.81 alors que Antoine est à 5 centièmes et Frédéric Gubbels en 2.14.93.

 

En toute fin de séance Antoine arrache la pôle à Martin, les deux hommes étant crédité de 2.14.81. Tristan Bot à fait un 2.14.84 alors que Gubbels et Catroux suivent en 2.14.93 et 2.15.21

 

 

Pos Hdp Driver Team Nat Time Diff Laps
1 -71 Antoine deMautor

FRA 2m14.807s . 12
2 -89 Martin Audran

FRA 2m14.814s 00.007s 10
3 -56 Tristan BOT

FRA 2m14.844s 00.037s 12
4 -70 Frederic Gubbels

BEL 2m14.927s 00.120s 11
5 -73 Bertrand Catroux

FRA 2m15.206s 00.399s 11
6 -54 Olivier Guillo

FRA 2m15.461s 00.654s 11
7 -37 Frank Verplanken

ARG 2m15.960s 01.153s 11
8 -35 Warm Up

COL 2m16.023s 01.216s 10
9 -10 C Lefuret67

FRA 2m16.140s 01.333s 12
10 -36 Jan Verschueren

BEL 2m16.612s 01.805s 11
11 -4 HOW Cad67

BEL 2m16.712s 01.905s 10
12 -18 Hervé Nicolas

COL 2m16.948s 02.141s 9
13 -28 Emmanuel Vega

FRA 2m17.054s 02.247s 12
14 +13 J.-Francois Bovy

BEL 2m17.082s 02.275s 10
15 -4 Olivier Mathieu

BEL 2m17.272s 02.465s 11
16 -37 Herve Sabathe

FRA 2m17.998s 03.191s 11
17 . Alain Maurice

FRA 2m29.004s 14.197s 3

 

 

LA COURSE - PREMIERE PARTIE :

 

Le petit train s'ébranle et la course démarre donc sans encombre.
La lutte est rapidement furieuse et sur ce circuit piégeux les abandons vont se succéder dès le début laissant prématurément sur le carreau de nombreux concurrents. 26 tours c'est long, mais, excès d'enthousiasme ou manque de préparation, l'hécatombe commence. C'est d'abord Bertrand Catroux et Olivier Mathieux qui sont out au 3è tour. Préalablement Frédéric Gubbels s'était fait une belle frayeur dans le banking au premier tour mais, sans dégât, il avait pu repartir. Au 4è tour c'est Martin Audran qui abandonne. Au 5è tour la série s'accélère : Guillo puis Bovy (panne moteur) et Maurice tirent leur révérence.


A ce moment là Antoine De Mautor est en tête devant Tristan Bot et Frédéric Gubbels. Les 2 locomotives étaient sur le podium lors de cette même course l'an dernier. L'histoire va-t-elle se répéter ? Eh bien non ! Le leader ne va pas voir la fin du tour suivant. Au 9è tour c'est Jan Verschueren qui disparaît (lag ?).

 

Toujours est-il qu'au bout de 10 tours c'est Tristan Bot qui est en tête devant Frédéric Gubbels et Warm Up.

 

Au tour suivant, alors qu'il ne restait plus que 9 pilotes en course, déconnection générale. Pas de chance pour cet événement et difficile d'incriminer un serveur avec aussi peu de pilotes en ligne, d'autant plus que celui-ci héberge habituellement sans soucis les courses du championnat PLANÈTE avec 17 à 20 pilotes en piste sur des circuits autrement moins éprouvés. C'est juste les "joies" du net.

 

L'enthousiasme est un peu retombé. Certains proposent que la course soit rejouée avec tous, d'autres que l'événement soit ajourné voire même disputé sur un autre circuit. Mais, il n'est plus temps. Le calendrier 2009 est dense. Difficile d'imaginer réunir à nouveau tout ce petit monde dans quelques jours ou quelques semaines. Difficile de faire participer à nouveau ceux qui s'étaient loupé. Non, il faut faire repartir une "2è manche" avec ceux qui étaient encore en course. C'est reparti pour une très courte séance d'essais. En voici les résultats :

 

 

 

 

 

.

 2.15.07

.

1 - FREDERIC GUBBELS -70 

 2.15.63

.

2 - FRANK VERPLANKEN -37

.

.

 2.15.88

.

3 - TRISTAN BOT -56

 2.16

.

4 - WARM UP -35

.

.

 2.17.14

.

5 - HERVE NICOLAS -18

 2.17.4

.

6 - C LEFURET -10

.

.

 2.19.27

.

7 - BERTRAND PERES -4

.

8 - EMMANUEL VEGA -28

.

 

 

LA COURSE - DEUXIEME PARTIE :

 

La 2è course s'élance donc pour 14 tours avec les rescapés : Tristan Bot, Frédéric Gubbels, Hervé Nicolas, C Lefuret, Warm Up, Frank Verplanken et Bertrand Peres et Emmanuel Vega. Seul manque Hervé Sabathé.

 

Frédéric Gubbels devance donc Tristan Bot et Frank Verplanken sur cette deuxième séance d'essais.
Lors des premiers tours la lutte est chaude entre Frank Verplanken et Warm Up. Au 5è tour Frédéric Gubbels se sort mais peut repartir en 5è position. Au tour suivant c'est Emmanuel Vega qui abandonne.

 

Au 9è tour la lutte est serrée entre Verplanken, Warm Up et Gubbels d'une part et entre Lefuret, Nicolas et Cad d'autre part.

 

Au bout de 10 tours Tristan Bot mène avec à peine plus de 3 secondes d'avance sur Gubbels et Warm Up qui sont roues dans roues. Alors qu'il était donc remonté de la 5è à la seconde place Frédéric Gubbels part à nouveau à la faute. Définitivement cette fois.

 

Au 12è tour Warm Up se loupe à son tour et Frank Verplanken lui prend la deuxième place. Quasiment en même temps c'est Cad qui commet une petite erreur et laisse passer Hervé Nicolas.

 

13è et avant dernier tour c'est Frank Verplanken qui "rate une marche" à son tour et Warm Up repasse second alors que Tristan Bot est visible, pas si loin que ça devant les deux hommes. La fin de course est incroyable pour toutes les places.

 

Tristan Bot est resté dans le collimateur de ses poursuivants jusqu'au dernier tour. Alors que Warm Up pouvait disputer jusqu'au bout la seconde place à Frank Verplanken c'est la panne sèche et l'abandon à moins de 2 minutes de l'arrivée.

 

Derrière eux le suspense est grand aussi. Lefuret et Hervé Nicolas sont à la lutte alors que Cad les suit de près. Ils se disputent une 4è place qui sans le savoir se change donc en dernière marche sur le podium. Le podium s'offre donc in extremis à Lefuret devant Hervé Nicolas.

 

Ah, non, Lefuret tombe lui aussi en panne d'essence et Hervé Nicolas passe dans le dernier virage pour 4 dixièmes. Lefuret conserve quand même sa place de 4è pour 3 petites secondes devant Cad. Warm Up ne voit donc pas le drapeau à damier mais est classé 6è ayant entamé le dernier tour de la course. C'est le grand malchanceux du jour mais comme Lefuret un des rookies de l'année. Les 2 novices présents n'ont pas démérité.

 

Vainqueur : Tristan Bot. Second, Frank Verplanken. Troisième, Hervé Nicolas.

 

 

 

 

 

 

Voici donc le classement de la 2ème édition de cette épreuve. Tout d'abord, ceux qui, heureux, ont pu finir, Tristan Bot l'emportant, seul sous la barre des 32 minutes, avec une moyenne de 263.9 km/h (meilleur tour en course pour Gubbels en 2.15.11) :

 

 

CLASS

PILOTE

TEMPS

  TRISTAN BOT

31M54.81

  FRANK VERPLANKEN

à 9.8

  HERVE NICOLAS

à 19.3

  C LEFURET

à 19.7

  BERTRAND PERES

à 23.2

Une photo sympa envoyée par Hervé

 

Et enfin les malheureux qui, eux, n'ont pas pu défendre leur chance jusqu'au bout :

 

6

 

WARM UP
7

 

FREDERIC GUBBELS
8

  

EMMANUEL VEGA
9

  

HERVE SABATHE
10

  

JAN VERSCHUEREN
11

  

ANTOINE DE MAUTOR
12

  

ALAIN MAURICE
13

 

JEAN-FRANCOIS BOVY

14

15

 

OLIVIER GUILLO

MARTIN AUDRAN

16

17

 

OLIVIER MATHIEUX

BERTRAND CATROUX

 

 

 

 

Le meilleur rookie 2007 avait été l'invité surprise du podium lors de la première édition de cette course l'an dernier. Il confirme cette année en s'imposant malgré la présence d'opposants théoriquement supérieurs à lui. Belle illustration sur l'incertitude du sport, même virtuel. Un de ceux qui s'étaient le mieux préparé s'impose, ce n'est que justice. Félicitations au vainqueur.

 

Commentaires des pilotes : voir en bas de page

 

 

 

 

Bravo et merci à tous pour votre participation et rendez-vous à l'année prochaine.

 

 

 

 

Crédit Images : Voitures - LFGPL ; Circuit - Bapom



16/01/2009
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres