ECHO DES COURSES 2008 - N°50 - 03.01.09

 

 

 

 

 

 

 ECHO DES COURSES 2008 - N°50 - 03.01.09

 

 

Retour sur la quatrième course PLANETE GPL du 14 décembre. Vous n'y étiez pas. Ou bien, vous l'avez vu passer ici ou là, en quête d'un p'tit centième ou d'une bonne place. C'est le petit rongeur reporter. Il vous raconte ici ses courses de l'intérieur, comme il les a vécu. A lire comme si on y était.

 

 

MANCHE 4 - SCHOTTENRING - COURSE DU 14.12.08

 LEFURET Y EST PASSE - RECIT DU 23.12.2008 

 

 

 

 

3 grands prix, 3 vainqueurs c'est dire si ce championnat est disputé. Après la Tunisie, les Amériques (USA et Uruguay), arrivée du Planèt' Circus sur le sol européen, en Allemagne.
On pourrait facilement voir un nouveau vainqueur sur cette 4e épreuve. En effet, mais si le meilleur
théorique, Tristan Bot, dont les essais privés l'avaient porté autour des 5m06 au tour, annoncait finalement son forfait pour défaut de connexion, Patrick Cornu endossait le rôle d'homme à abattre (ou plutôt à suivre !) avec un temps de 5m07-08, laissant son suivant Warm Up assez loin (5m11).


Mais les essais qualificatifs vont être une autre histoire. Certains s'améliorent, d'autres ne sont pas en forme ou ne trouvent pas le bon rythme. Au final, des essais très disputés: Patrick Cornu prend la 3e place en 5m12, Warm Up n'est « que » 5e en 5m13'3. Le « régional historique » de l'étape Olivier Guillo, qui nous rejoint à cette occasion, et après une préparation progressive, améliore de près de 2s avec un Chrono de 5m11'7 son ancien MT, il prend ainsi la 2e place.
Le performer du jour est Camille Spada qui arrache la pôle à Olivier pour 25 millièmes. Titi Douet
améliore aussi et prend la 4e place et Eric Libourel la 6e très près de Warm Up en 5m13'3.
4 pilotes en ½ s à l'avant suivis par 2 pilotes à 1 s. Ebouriffant pour un circuit de 5m10 !


La grille est assez étroite et le départ est rapidement brouillon. Philippe Renaud (8e) perd sa ligne à l'accélération de sa Brabham survitaminée et me frotte. Nous perdons quelques places, mais pas de gros dégâts. A part, derrière où le ralentissement provoque le suppo de David Rainier par Gianni Alvaro.
Puis au V3, Warm Up (5e) pense pouvoir trouver l'ouverture sur Titi (4e) à l'exter. WU se ravise aussitôt mais il est trop tard, il perd le contrôle et entraîne peu ou prou Hervé Nicolas, François Jeanmougin et Philippe Renaud avec lui dans les ennuis.
Peu après, Patrick heurte un muret à l'approche de « Schotten », spinne puis repart. Un virage plus loin, c'est Titi qui élargit trop et mord dans l'herbe... Il repart après une grosse partie du cortège.
A la fin du 1er tour, Camille et Olivier ont fait le break. Eric Libourel est passé entre les gouttes jusqu'au podium. Hervé et Wu suivent plus loin et je complète les points. 7e, Patrick est suivi par Titi, Benjamin Pecquet (Bengui), Frédéric Simian et Alain Maurice, puis David est 12e suivi par Philippe, Rookie, François, Gianni et Michèle Bonnard qui ferme la marche après quelques erreurs.
17 partants et 17 présents !


Tour 2, Patrick, remonté à la 7e place, loupe un freinage au V1. Après avoir tapé violemment, il repartira 15e devant Gianni. Tandis que devant, alors que Camille flirte avec la paille, Olivier (2e) est victime d'un arbre masqué et arrache ses deux roues gauches à la sortie de « Rudingshain ».
1er abandon, il est imité un peu moins loin par Michèle qui est victime d'une voiture abîmée à « Popperstruth » après quelques sorties. Philippe (13e) aborde lui ce tour à plein régime, il passe Gianni sans problème mais loupe un freinage et sort violemment dans la barrière de « Englerstein ». Il repart sans trop de casse apparemment. A mi-Tour, François et Philippe qui ont entamé leur remontée, butent sur Gianni. Il sortent encore mais repartent sans pépins.


Tour 3. En début de tour, alors qu'il était 10e, Philippe casse le moteur de sa Brabham. A la fin du tour, alors qu'il bute sur moi, Titi freine un peu tard. Une petite touchette qui l'envoie dans un arbre. Abandon, roue avant arrachée. Ainsi, au début du 4e tour, Camille mène, 12 s devant Eric puis Hervé à 11s est talonné à 2s par WU 4e. En 5e place, je suis à 26s devant Alain à 3s. Viennent ensuite Bengui, Patrick et Frédéric, François, David, Gianni et R4E un peu plus loin.


Tour 4. WU grignote son retard sur Hervé. Je laisse passer Alain à mi-tour. Quant à François, son Eagle ne répond plus à un freinage et il finit incarcéré entre 2 arbres. Il reste 12 pilotes en course. Un peu plus loin, ma voiture continue à se dégrader et j'explore les décors. Je réparerais à la fin du tour après avoir tapé l'arbre masqué (celui fatal à Olivier) à l'exter de « Rudingshain ».


Tour 5. Les positions sont: 1) Camille , 2) Eric, 3) Hervé, 4)WU, 5) Alain, 6) Bengui, 7) Frédéric, 8) David, 9) Patrick, 10) Lefuret, 11) Gianni, 12) R4E qui a réparé aussi.


A mi-course, au début du tour 6, Camille est toujours en tête suivi à 18s par Eric, puis Hervé et Wu en pleine bataille à 12s. Alain, dont la voiture est apparemment touchée, est à 30s. Puis viennent Bengui et Frédéric qui complètent les points. Ensuite, David et Patrick sont en bagarre puis suivent assez espacés: Lefuret, Gianni et R4E.
David se laisse logiquement déborder par Patrick qui revient fort sur Frédéric. Warm Up trouve la faille sur Hervé et s'empare du podium. Il part très vite à la chasse d'Eric pour le gain de la 2e place.
Moi, à mi-tour, j'oublie de freiner (non ! Je n'ai pas de chat, de péruche, etc... !) et tape violemment une barrière à « Steinbruch ». Je repars, mais rapidement, je décide de garer ma voiture sur le toit...
Pendant ce temps, Patrick passe son coéquipier Frédéric (Sim Racing Corner). Mais, après sa réparation du T4, il demeure fébrile. Il n'est plus dans le tempo, et à pleine vitesse, il « loupe une porte » après la et finit aussi sur le toit après avoir labouré un talus. C'est le 7e abandon.


7e tour, c'est la fin pour Alain qui abandonne au 2/3 du tour, roue arrière arrachée dans un fossé (une innovation !?!?). Du même coup, Frédéric se hisse dans les points.
8e tour, Les 4 premiers ont vraiment fait le trou avec les suivants. Wu rejoint Eric progressivement. Hervé est 4e, suivi de loin par Bengui et Frédéric. David est 7e . R4E a rejoint Gianni et lui met subtilement la pression pour la 8e place.
Mais, un peu avant la mi-tour, c'est Frédéric qui est le dernier à abandonner, coincé entre les arbres.


Au début du 9e tour, à 2 tours de la fin, on a donc les 8 derniers roulants. En tête Camille, second à 20s Eric, 3e à 2s Warm Up, 4e à 23 s Hervé, 5e à 1m30 Bengui, 6e à 56s David, 7e à 1m05, Gianni, 8e à 1s, car Gianni coupe sa vitesse à l'approche de la ligne, R4E. R4E évite le suppo en tapant la barrière. Gianni est sauf et la Ferrari poursuit sa route, un tantinet groggy.
Sous la pression, Eric finit par abdiquer devant WU. Les positions ne bougent plus dans le dernier tour. Première victoire officielle en ligne pour Camille Spada. Une 2e place pour Warm Up et premier podium dans ce championnat pour Eric Libourel.


Même si tout ne fait que commencer, le championnat se dessine tout à fait à l'issue de cette 4è Manche. Avec une 4è moisson de « gros points » sur 4 courses, Warm Up ne sait pas quelle place adoptée. Donc il les essaie toutes: 4è, 1er, 3è puis second ici en Allemagne. Il prend une avance conséquente (22 pts) sur les 3 suivants comptant chacun 1 victoire: Camille Spada (16 pts), Thierry Douet et Frédéric Gubbels (15 pts).
Hervé Nicolas concrétise enfin un bon résultat (4e). Quant à Benjamin Pecquet, bien qu'aidé par des circonstances de course favorables (?) c'est la révélation de cette course: 5e avec 2 pts.
David Rainier engrange un point et fait montre de régularité et d'opportunité.


Par équipe, les points du Leader Warm Up propulsent la « Planète Rouge » (29 pts) en orbite à 10 révolutions d'avance sur les comètes des « Flying Snails » (19 pts) de Spada. 14 points rapportés (1er, 4e et 5e) avec 12 validés avec la règle des 2 marquants maximum. 1 pt derrière, « Les Rookie Online Racing » (18 pts) de Douet, n'ont pas transformé les essais, pourtant ils étaient affûtés et bien préparés. Nul doute qu'ils reprendront les rennes à Revlis.
La « Team Vaillante » est mûre pour prendre son essor, grâce aux points apportés par Eric Libourel, et à des rumeurs de réorganisation.
Quant à « Sim Racing Corner » de Cornu, ils ont été victimes du toboggan allemand comme les ROR, mais pourraient aussi devenir de redoutés adversaires.
Enfin, malgré un fort potentiel, les pilotes de « Spirit Racing Organisation » de Verplanken n'ont pu, pour l'heure, débloquer leur compteur.

 

 

 

 

28.12.2008 - MOD67 - REVLIS

La tête à l'envers entre 2 réveillons, c'est Revlis.

  Commentaire des pilotes.

Classement général  LA COURSE

  Première victoire de l'année pour Patrick Cornu. Il devance Titi Douet et David Vanmullem. 

COUP DE PROJO :

  Gianni Alvaro est comme lors de la course précédente le meilleur finisseur. Parti 15è il fini 9è.    

  Première victoire de l'année pour Patrick Cornu au milieu d'un plateau au moins aussi relevé que lors de son précédent succès.

  à David Vanmullem qui s'offre un podium pour son come-back après plusieurs mois de break. Il peut venir se méler à la lutte dans ce championnat qui n'est pas encore à mi-course.

  9 pilotes à l'arrivée sur 17 partants. 2 pilotes privés de départ sur problèmes "mécaniques" sur la grille. Au classement général 4 pilotes étaient proches les uns des autres. Désormais ils sont 5 à se tenir en 8 points après 5 courses, chaque manche ayant vu s'illustrer un vainqueur différent. Warm Up devance donc maintenant Thierry Douet et Frédéric Gubbels.

Lefuret et Pecquet dominent respectivement le classement des premiers et seconds pilotes.

La compétition est également très ouverte par équipe, les SRC (Cornu) revenant trés près des TFS (Spada) pour la place de 3è alors que les ROR (Douet) avec 2 pilotes dans les points reviennent talonner les PR (Warm Up) scotchés sur cette course. 4 équipes ont donc fait le trou pour l'instant mais tout peut basculer très vite au cas ou deux pilotes se classent simultanément dans les points ce qui s'est déjà produit plusieurs fois..   

  Replay : Fin de course Cornu-Douet mais aussi Gubbels-Renaud. Course Lefuret-Libourel-Rainier-Simian. Miracle Vanmullem (T23).

 

 

 

 

Rendez-vous vers le 12 janvier pour le premier Echo Des Courses 2009...

 

 



03/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres