ERIC LIBOUREL - INTERVIEW - 25.02.2011

 

 ERIC LIBOUREL - INTERVIEW - 25.02.2011

 QUESTIONS GÉNÉRALES

  Bonjour Eric. Tout d'abord que peux-tu nous dire pour faire connaissance avec toi pour nos lecteurs qui ne te connaîtraient pas encore ?

 

  Bonjour à tous les deux. Avant toute chose, j'aimerais vous remercier pour tout ce que vous faites pour ce fabuleux jeu qu'est Grand Prix Legends ainsi que pour la communauté qui gravite autour. Un blog incroyable, sur l'actualité de GPL, mis à jour régulièrement, et ceci depuis plusieurs années. Tenir le rythme comme vous le faites est quelque chose de très compliqué, il faut vraiment être sacrément passionné pour réussir ce tour de force. Chapeau ! Un championnat connu et reconnu mondialement, qui a ses propres spécificités et qui tient drôlement bien la route. Vraiment bravo !

 

Pour en venir à moi, je suis très honoré que vous preniez un peu de votre temps pour me proposer cette interview. Je vais faire en sorte d'y répondre au mieux.

 

Pas vraiment un novice dans le petit monde de GPL, puisque je participe à des courses en ligne depuis 2005 (LFGPL), recruté par Michel Baudrit dans la Team Vaillante. Je suis connu sous mon vrai nom, Eric Libourel, ou sous mon pseudo, Leo LibGo. 38 ans, marié, 2 enfants de 9 et 7 ans, je suis médecin généraliste dans le Sud-est de la France. Je suis installé dans mon propre cabinet depuis 2007, Thierry Cassagne et son épouse m'ont d'ailleurs déjà rendu visite une fois un été, et j'attends toujours Frank Verplanken (l'Arlésienne).

 

Si je devais me décrire un peu, même s'il s'agit d'un exercice difficile, je dirais que je suis plutôt solitaire, débrouillard et autodidacte. Parfois un peu dans les nuages, je crois que j'ai conservé ma petite part d'enfance, comme nous tous ici je suppose. Globalement, je suis quelqu'un de passionné, avec les avantages et inconvénients qui en découlent.

 

 

  Quels sont les jeux qui t'ont marqué par le passé et comment as-tu découvert le sim-racing ?

 

  Je crois que j'ai vraiment découvert le sim-racing avec la série des Gran Turismo sur Playstation (surtout le premier GT sur Playstation 1). Avant ça, j'avais bien essayé quelques jeux sur PC, mais je n'avais pas persisté, notamment parce que mon premier PC (1998) n'était pas bien puissant. Et je bossais beaucoup, j'étais externe puis interne en milieu hospitalier, me levais tôt aussi tous les matins pour travailler dans un laboratoire d'analyses médicales, ce qui au final bouffait tout mon temps (journées de travail + nuits et WE de gardes).

 

 

  Joues-tu actuellement à d'autres jeux en dehors du sim-racing et, dans ce cas, à quoi ?

 

  Sur PC, pas d'autres jeux actuellement.
Sur Playstation 3, je varie les plaisirs, mais très occasionnellement. Gran Turismo 5 bien sûr, de temps en temps, quand j'ai quelques minutes de libres, temps pluvieux, que je ne veux pas me prendre la tête. Little Big Planet avec les enfants aussi. Récemment, j'ai terminé God of War 3 (fantastique, fini en quelques jours seulement, je veillais tard) et Dead Space. Heavy Rain en cours, mais j'ai lâché depuis longtemps. Tout comme les FIFA ou autres jeux de sports qui ne sont vraiment pas ma tasse de thé. En fait, je télécharge régulièrement les nombreuses démos du Playstation Store, je les teste toutes, c'est vite fait, et c'est souvent sympa ! Parfois j'achète le jeu complet.

 

 

  En ce qui concerne les courses auto tu joues uniquement à GPL en ce moment ou tu apprécies d'autres simus en parallèle ?

 

  Sérieusement, uniquement GPL. Gran Turismo, comme je l'ai dit, je n'y joue plus trop…

 

 

  En ce qui concerne GPL en particulier, comment s'est passée sa découverte ? Tu as été mordu tout de suite ?

 

  Dans les années 80, je me suis mis à acheter et lire les magasines de jeux vidéos, Tilt et suivants. Mon père à l'époque avait acheté un Amstrad CPC6128 que je n'utilisais que pour le jeu, à son grand désarroi. Par la suite, et notamment quand je me suis monté mon premier PC en 1998 (comme par hasard), j'ai suivi l'actualité des jeux PC. C'est comme ça que j'ai découvert GPL, la même année. Je l'ai acheté donc dès qu'il fut dans les bacs. Mais je ne peux pas dire que ce fut le coup de foudre car mon PC n'était pas assez puissant et surtout je n'avais pas le temps de m'investir (internat).

 

Ceci dit, comme je suis un passionné d'automobiles et de courses automobiles, je peux dire que j'étais déjà mordu. C'est en 2003, après l'été (je m'en souviens bien en découvrant la communauté GPL sur le net un peu par hasard), que je me suis mis à l'ouvrage. Entre 1998 et 2003, j'avais bien fait quelques tentatives d'installations et de gameplay, sans succès cependant. En 2005, je commençais mon premier championnat online (LFGPL)…

 

 HISTOIRE DE LA COURSE AUTO

  Je sais que tu as un site sur des voitures anciennes que tu apprécies. Tu t'intéresses aux courses, tu vas en voir certaines ?

 

  En effet, je m'intéresse aux courses automobiles, Rallye et F1 uniquement, mais pas comme un acharné, donc derrière ma TV. Je ne me déplace jamais. Et je ne suis pas une encyclopédie vivante en la matière. En général, je supporte les pilotes et équipes françaises, c'est mon coté chauvin.

 

Mon site internet est plutôt orienté vers certaines de mes passions que sont la photographie et l'automobile. J'évoque ainsi les véhicules que je possède encore ou ai possédé, c'est en fait assez personnel. Une certaine vision de l'automobile ancienne… J'adore lier ces deux passions quand je prends en photo des voitures. Les anciennes m'inspirent d'avantage que les actuelles quand il s'agit de leur tirer le portrait, elles sont à mon sens beaucoup plus photogéniques. Le panel de sensations est à mon sens plus riche. Mais j'aime aussi certaines voitures modernes, seulement, je suis obligé d'attendre qu'elles deviennent anciennes pour qu'elles finissent par être accessible financièrement et qu'elles soient miennes.

 

Mon site :

 

 

  Qu'est-ce qui t'intéresses le plus dans le sport auto ? Les circuits, les courses, les pilotes, les voitures ?

 

  Un peu de tout ça, avec un petit plus cependant pour les écuries, leurs histoires, les voitures. Mais surtout j'aime ressentir du suspens, de l'adrénaline. J'aime quand il y a des retournements de situation lors d'une épreuve, lors d'un championnat, quand rien n'est acquis d'avance…

 

Depuis peu, je suis passé de l'autre coté de la barrière, car l'année dernière je me suis rendu propriétaire d'une petite voiture que je déplace sur circuits de temps en temps (pour le fun). Je découvre un autre monde, une nouvelle conduite surtout, je découvre l'automobile poussée dans ses derniers retranchements, et c'est génial ! Je mesure aujourd'hui à quel point GPL est formidablement bien pensé, et pourquoi il a tant de succès auprès des connaisseurs.

 

 LE PILOTAGE

  Quand tu prépares une course tu as tendance à passer beaucoup de temps pour peaufiner les réglages ou bien tu préfères rouler beaucoup en t'adaptant à un réglage donné ?

 

  J'ai beaucoup roulé sur les Papy pendant 3 ans environ, de 2003 à 2006. En 2007, je me suis installé en libéral, donc je peux dire que depuis, je vis sur mes acquis, et je ne m'entraîne quasi plus, car je n'ai plus beaucoup de temps (le travail, la maison, la famille, les enfants). Cependant j'adore me retrouver devant mon petit écran les vendredi et dimanche soir.

 

Pour la préparation des courses, on va dire qu'il y a 2 méthodes.


Circuits connus : Le règlement des 3 championnats auxquels je participe impose des préqualifications, donc c'est service minimum. On va dire que je rentre 1 ou 2 fois sur le serveur dans les semaines précédant la course quand j'ai un peu de temps devant moi et je fais mon chrono assez rapidement (GPL, c'est comme le vélo, du moins à mon niveau, et je m'approche de mes PB réalisés plusieurs années auparavant assez rapidement), je connais mon niveau et mes objectifs.

 

Circuits à découvrir : Je choisis assez rapidement un châssis, puis je fais une dizaine de tours pour sortir un setup. Ensuite je fais quelques séances offline, jamais très longues, pour bien apprendre le circuit (trajectoires, points de freinage), dès lors, mon meilleur chrono vient assez vite. Au final je ne passe pas beaucoup de temps à préparer chaque nouveau circuit, ma technique me permet d'aller assez vite en besogne, de vite aller aux limites de ce que je peux faire.

 

Le choix des châssis dépend bien sûr du règlement du championnat et de mon affinité pour celui-ci ainsi que du profil du tracé. Même si j'aime bien prendre un châssis lent quand je n'aime pas un tracé (une sorte de sacrifice). J'ai aussi une préférence pour la Brabham.

 

Pour les setups, je pars en général d'un GH, d'un Fast, d'un PJ… que je retouche afin de le rendre stable. Car mon outil de conduite (UltraRacer PC) nécessite que le châssis soit stable à l'accélération et au freinage. Toujours symétriques, 85/30 et 54% de répartition de freinage, pour moi c'est la base. Ensuite, je retouche à l'usage les rapports de boîte, simplement. Quand il s'agit d'un nouveau circuit, je pêche mes setups dans ceux des Papys (profil tracé le plus proche), et je travaille sur les rapports de boîte.

 

 

  Tu joues avec quels types de réglages ? Tu les crées toi-même ou bien tu les prends sur le net ?

 

  Des réglages connus et créés par les plus grands, qui ont fait leurs preuves et que je retouche comme je viens de l'expliquer.

 

 

  Te sers-tu te pribluda ? Est-ce que ça n'a que des avantages à tes yeux de rouler avec ça ?

 

  Oui, même si ce n'est pas très réaliste. Mais jouer derrière un écran n'est pas très réaliste non plus, et certaines infos manquent, ce que Pribluda permet de compenser d'une certaine manière. Pour moi, c'est un outil dont je ne pourrais plus me passer. De plus, il apporte un facteur sécurité lors de nos courses en ligne en nous permettant de nous situer les uns par rapport aux autres, ce qui est loin d'être négligeable.

 

 

  Te sers-tu d'autres outils comme le GPL glance, le virtual mirror ou d'autres ?

 

  Non, pas d'autres outils.

 

 

  Comment gères-tu la piste ? Tu prends majoritaire des repères sur l'asphalte ou sur les bords de la piste ? Tu joues à l'oreille ou avec un oeil sur le compte-tours ou sur la vitesse ?

 

  Mes repères de freinages ou de trajectoires se font sur l'asphalte (traces) et les bords de piste (panneaux, sapins, commissaires), comme tout le monde je pense. Par contre je ne joue qu'à l'oreille. Je ne m'occupe jamais de la température moteur, et pourtant je casse peu (je touche du bois).

 

 

  Quand tu joues, surtout dans les courses on-line où la tension peut être plus importante, tu as besoin de calme ou tu peux jouer dans n'importe quel environnement ?

 

  GPL est difficile et nécessite, pour être performant, une grande concentration. Par conséquent, je pense qu'il est nécessaire de s'isoler du monde extérieur. Chez moi, à 20h00, les enfants sont couchés. Mon épouse, les soirs de course, me laisse tranquille. Le PC se trouve dans une pièce dédiée, le bureau, donc je ne gène personne. Les conditions sont donc réunies pour que mes courses se déroulent au mieux. Jouer dans la journée est donc plus compliqué car en semaine je suis au travail, et le WE il y a pas mal de mouvements, et de toute façon pas mal de choses à faire pour que la maison tourne au mieux.

 

 LES VOITURES

  As-tu un ou des châssis préférés et d'autres que tu n'apprécies pas tellement ?

 

  J'adore la Brabham. J'aime son châssis vif, sa légèreté, sa nervosité. J'éprouve énormément de plaisir à la piloter. C'est juste un peu difficile quand il y a de longues lignes droites. Quand je passe sur d'autres châssis, je la regrette toujours instantanément. Je n'aime pas la Honda (pataude), la Cooper (insipide) et la Lotus (pointue).

 

 

  Est-ce que tu trouves facilement le châssis qui va t'aller pour tel ou tel circuit ou est-ce que tu fais plutôt des choix en fonction d'une stratégie propre au règlement d'un championnat ?

 

  Oui. Si je peux, je prends la Brabham, sauf si le circuit est vraiment typé rapide avec de très longues lignes droites par exemple. Mais je me plie aussi aux différents règlements. Dans ces cas là, je place les châssis que je n'aime pas et peu performants sur les circuits qui ne me plaisent pas. Du coup ceci me permet de m'éclater sur les tracés qui me plaisent avec un châssis dans lequel je sais que je prendrais un maximum de plaisir. Car l'objectif pour moi aujourd'hui, lors de mes soirées GPL, est bien de prendre du plaisir.

 

 

  Il y a eu près de 30 voitures différentes en 1967. En voir d'autres compléter les 7 qui existent actuellement serait un plus ou non ?

 

  Je suppose que oui mais les 7 châssis originaux me suffisent largement.

 

 

  Utilises-tu les voitures telles quelles ou avec des carsets ? Qu'est-ce que tu aimes ou n'aimes pas dans ces variantes ?

 

  Carsets GPLEA. Stables et beaux, ensemble cohérent, ils me conviennent parfaitement. Il m'est arrivé une fois d'être à Rouen un soir de course. J'étais parti avec mon UltraMobile Acer et mon UltraRacer PC. J'avais fait la course depuis ma chambre d'hôtel avec une connexion Orange HotSpot (c'était sur Mosport il me semble). C'était bien passé (fluide) avec les carsets originaux du jeu… Il est fort probable que je réédite l'expérience le 6 mars pour la course Planète à Opatija, car je serai au ski ! Et ce sera une connexion 3G !!! Attention, défi…

 

 LES CIRCUITS

  Est-ce qu'il y a un lien entre les circuits que tu apprécies et ceux où tu réussis ?

 

  Je ne sais pas trop, je n'ai jamais vérifié. Mais je ne crois pas. Il y a des circuits que j'apprécie, mais où j'ai du mal à être performant. Et à l'inverse d'autres qui ne me semblent pas intéressants où pourtant je parviens à être à l'aise rapidement et où j'obtiens de bons résultats.

 

 

  En règle générale préfères-tu rouler sur les 11 circuits Papyrus ou plutôt sur d'autres pistes ?

 

  Clairement aujourd'hui, j'ai soif de nouveaux circuits, de découvertes. J'adore apprendre de nouveaux tracés, il y a à chaque fois un beau défi à relever. Quelques circuits comme Mosport et Zandvoort me procurent cependant encore beaucoup de joies dans les 11. Mexico est un cas particulier, je le détestais, et je l'apprécie de plus en plus, je crois que j'ai pris sa mesure.

 

 

  Quels sont tes circuits préférés et ceux que tu aimes le moins parmi les 11 et les autres et pourquoi ?

 

  Je n'aime pas Kyalami, Monza, Watkins Glen et Silverstone. Me suis usé à rouler sur ces tracés qui me paraissent particulièrement fades. J'aime Mosport et Zandvoort. J'aime ces circuits vallonnés et assez variés dans leur tracé.

 

 

  Tu as roulé sur pas mal de circuits en compétition mais en as-tu testé certains autres juste pour le plaisir ?

 

  Non, je n'en ai pas le temps.

 

 

  Est-ce que tu aimes les circuits très longs comme la Targa Florio ou le projet de l'Ile de Man ou est-ce que c'est un peu "Too much" ?

 

  Non pour la même raison. Le travail de mémorisation est beaucoup trop grand, du coup le plaisir s'émousse et disparaît au profit d'un grand agacement.

 

 LE JEU OFF-LINE

  T'arrives-t-il de jouer off-line et pourquoi ?

 

  Oui, essentiellement pour découvrir un nouveau circuit programmé dans l'un des championnats auxquels je participe, afin de bien le connaître, et afin de travailler le setup. Cela ne dure pas très longtemps, l'apprentissage est assez rapide.

 

 

  Si tu joues en course off-line t'es-tu intéressé au réglage des A.I. et si tu as fait des championnats contre les AI jusqu'à quel niveau as-tu pu aller ?

 

  Jamais.

 

 LES MODS

  On sait que tu aimes bien le mod 66, tu en es même le dernier champion en titre. C'est ton mod préféré ?

 

  Bah, je dirais que l'occasion fait le larron. Avant les courses de votre championnat 66, je n'avais jamais testé le mod 66. Je reconnais que j'ai trouvé le comportement des autos assez sympa et j'ai été assez rapidement performant sur ce mod. Tout comme je l'avais été avec le mod 69 lorsqu'il existait un championnat dédié à la LFGPL. De plus, l'ensemble est assez équilibré. Même avec un châssis au moteur plus petit et moins performant, on arrive à tirer son épingle du jeu selon les circuits. Il y a une dimension tactique assez intéressante. Ce sont donc les 2 mods GPL que je préfère, je m'y sens bien et ils distillent de très bonnes sensations.

 

Le mod 65 ne me plaît pas par contre, je trouve les performances globales des châssis insuffisantes et j'ai du mal à m'y adapter. Quant au mod Sport Cars, bien qu'installé, et à l'instar du mod Thundercar, je ne l'ai pas testé donc je ne le jugerai pas.

 

 

  Que penses-tu du dernier mod sorti, le Sports Cars ? N'est-ce pas un peu contre nature, GPL étant avant tout "open wheels" ? N'est-ce pas là un cas d'Rfactorisation de GPL, si je puis dire ?

 

  Pas testé. Mais je ne pense pas aussi qu'il s'agit d'une RFactorisation de GPL. Le jeu d'origine (67) est tellement bon et bénéficie d'une telle aura, qu'il s'impose encore aux yeux des fans de GPL. GPL, c'est le 67 d'origine ! Globalement, on aime bien tester les autres mods, faire quelques infidélités au jeu d'origine, mais on finit toujours par revenir sur le 67 !

 

 

  T'intéresses-tu à d'autres mods en préparation et lesquels ? Penses-tu que ces mods soient un vrai plus ou au contraire leur multiplication ne risque-t-elle pas de fragmenter à chaque fois la communauté ?

 

  En fait je ne sais pas trop quel mods sont en préparation actuellement. Il me semble qu'il y avait un projet assez tentant de F1 des années 30, mais je ne sais pas s'il est toujours d'actualité.

 

 LE MATERIEL

  Quel matériel informatique utilises-tu pour GPL ?

 

  Ecran de 19 pouces Hercules. Un vieux Barebone avec un Pentium IV de 2.8 GHz, 1 Go de mémoire vive et une ATI Radeon X800 en port AGP. C'est dinosaurien, mais pour GPL, ça suffit. Je pense que cette année, je changerai de PC (budget d'environ 600 €), je suis en pleine réflexion.

 

 

  Quel périphérique de jeu ?

 

  Le fameux UltraRacer PC. Je crois être actuellement le seul sim-racer à jouer avec ça. Pourtant je possède aussi un Microsoft FF et un G25 dans mes placards, ils sont tous deux dans un état neuf puisque je n'ai jamais joué avec. Je n'arrive pas à m'adapter aux volants pour différentes raisons que j'explique ici :

 

 

 

 

Je regrette aussi que ce périphérique de jeu ne soit pas compatible avec la PS3. J'ai tout essayé, mais la PS3 le reconnaît mal. Si parmi les lecteurs il y a un électricien fou qui se sent capable de l'adapter pour que ça fonctionne sur PS3, qu'il n'hésite surtout pas.

 

 

  As-tu un poste de pilotage spécifique, avec un siège spécifique ou une pièce dédiée ou joues-tu plutôt à l'arrache "sur un coin de table" ?

 

  Je joue dans notre bureau, à la maison, sur une simple chaise à roulettes en posant mes avant-bras (qui tiennent l'UltraRacer PC) sur le vieux bureau qui appartenait aux grands-parents de mon épouse.

 

 

  Es-tu satisfait de ton matériel et si non penses-tu en changer bientôt et pour quels produits ?

 

  Pour GPL, je suis satisfait. Mais je le trouve désormais un peu lent pour les autres applications (photos et vidéos) que j'utilise, donc je changerai de PC cette année.

 

 QUESTIONS PERSOS

  Tu as d'autres passions en dehors du simracing ? Cinéma, musique ?

 

  La Photographie, depuis que j'ai 11 ans. L'entretien de mon terrain (débroussaillage). Mes 2 Super 5 Gt turbo et le F16 pour faire du circuit, certaines automobiles. La cuisine depuis 2 ans. Sinon toujours curieux, je m'intéresse à tout et j'aime expérimenter de nouvelles choses, aller dans de nouvelles directions. Et aussi les femmes bien sûr… ;-)

 

 

  Revenons à la course. Quel genre de pilote es-tu ? Patient, calme, stressé ?

 

  Y'a toujours du stress au départ, mais nettement moins qu'à mes débuts. Après, pendant la course, je crois que je suis calme. J'ai de l'expérience et j'arrive à bien gérer les quelques moments délicats que l'on peut rencontrer durant une épreuve. Patient également, ceci m'a permis de récolter un nombre considérable de points.

 

 

  Tu joues pour le fun avant tout (même si tu viens d'obtenir un titre) ou avec à l'esprit des objectifs ?

 

  Pour le fun, pour l'arsouille. Les objectifs viennent dans un second temps, selon les résultats et circonstances. Par exemple, l'année dernière, dans le championnat 66, ce n'est qu'à mi-saison que j'ai senti que je pouvais remporter ce championnat et que c'est devenu un objectif (même si ce mot est un peu fort).

 

 

  Depuis que tu connais GPL peux-tu nous raconter ce qui t'a procuré le plus d'émotion sur le moment ou le plus de satisfaction à posteriori ?

 

  Difficile car j'ai une très mauvaise mémoire. Je crois que nos 2 titres équipes à la LFGPL sont mes plus grosses satisfactions. Car c'est un travail de gestion et d'objectif de longue haleine. Il y a du management, il faut motiver les troupes, maintenir la cohésion. Il faut savoir faire confiance et déléguer. Il faut à la fois être performant soit même pour montrer l'exemple. Beaucoup de facteurs à gérer pour au final aboutir à un plaisir partagé. J'ai vraiment trouvé ces instants géniaux. En plus lors de ces 2 saisons, il y avait de bonnes personnes dans l'équipe, on formait un bon groupe.

 

Sur le plan individuel, il y a des courses remportées, ou pas, qui m'ont procuré beaucoup d'émotions, mas j'ai du mal à les localiser, il faudrait que je fasse quelques recherches. Bien entendu, remporter le championnat 66 chez Planète la saison dernière, face à des pilotes intrinsèquement plus rapides que moi, avec un final aussi rocambolesque, me procura une immense joie.

 

 

  Comment vanterais-tu cette simulation à quelqu'un qui ne la connaît pas du tout ?

 

  Je l'ai déjà fait, à deux personnes. Il faut aimer l'automobile, c'est un point primordial. Il faut axer d'emblée le discours sur la difficulté du challenge. Puis parler de la communauté qui permet d'organiser des courses, des championnats structurés. Il y a un vrai travail sur le long terme, fastidieux au début. Insister en disant qu'au bout du compte, une fois que l'on commence à maîtriser le jeu, on ressent, même si c'est au travers d'un support virtuel, de véritables sensations de course automobile, quelque chose que la plupart d'entre nous n'auraient jamais pu vivre dans la réalité. GPL, c'est une vraie construction. Il y a une envie au départ, puis un vrai travail ensuite pour un seul objectif, participer à des courses en ligne comme les plus grands. C'est géant !

 

 

  Parmi les pilotes en activité que je n'ai pas encore interviewé, y a-t-il quelqu'un que tu apprécies particulièrement et dont tu aimerais lire l'interview ?

 

  Il ne roule plus, mais spontanément je pense à Philippe Martinelli avec qui j'ai eu quelques belles passes d'armes, surtout dans le mod 69. Un Gentleman pilote. Thierry Cassagne aussi, qui me suit dans notre équipe Vaillante depuis quelques années et qui ne s'est pas encore lassé de moi.

Merci.

Longue vie à GPL !

 

 

  Merci, Eric.

 

Propos recueillis le 23.02.11

LES BALISES DU PARCOURS

 

 

LFGPL

 

Plus de 130 courses dont 80 en mod 67.

Première course : 14.01.2005

 

Mod67

 

14.01.05 - D4 - 3è - Zandvoort

16.06.06 - D3 - 2è - Nürburgring

03.11.06 - D3 - 1er - Solitude

25.04.08 - D2 - 1er - Leipzig

03.04.09 - D1 - 3è - Charade

 

 

Mod 65

 

10.02.06 - D3 - 2è - Mexico

 

 

Mod 69

 

24.03.06 - D2 - 3è - Rouen

03.05.06 - D1 - 2è - Monaco

08.09.06 - D2 - 1er - Zandvoort

30.03.07 - D1 - 3è - Monaco

29.02.08 - D1 - 1er - Riverside USGP 60

 

 

Gros finisseurs : termine 2 courses sur 3 en ligue française.

 


-------

 

 

F1 LEGENDS

 

2009 - 15é

 

22.02.09 - D3 - 1er - Mosport

03.05.09 - D2 - 1er - Northpoint

 

2010 - 8é

 

---------

 

PLANETE GPL

 

Mod 66

 

16.05.10 - 1er - Brands Hatch

2009 - CHAMPION - 3 VICTOIRES

 


Mod 67

 

14.12.08 - 3è - Schottenring

 

2009-2010 - VICE CHAMPION

1er au classement finisseur/fair-play

A suivre...

 

Sauvegarder en PDF



25/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres