GPL WORLD RANKING 2020 - BILAN-STATS - P2 - 08.02.2021

 

GPL World Ranking.jpg

 GPL WORLD RANKING 2020 

 BILAN ET STATS - MODS ET PILOTES  BALANCE & STATS - MODS & DRIVERS

 

 CHAMPIONNATS - MODS  CHAMPIONSHIPS - MODS

 

M

o

d

s

C

h

a

m

p

i

o

n

n

a

t

s

N

b

r

e

 

c

o

u

r

s

e

s

                     Ligues

T

o

t

a

l

 

p

i

l

o

t

e

s

M

o

y

e

n

n

e

 

p

i

l

o

t

e

s

M

i

n

i

 

-

 

M

a

x

i

P

i

l

o

t

e

s

 

a

s

s

i

d

u

s

IndiceRank moyen                      Meilleurs
CA66 2 2 14 Groundhog - 15 Groundhog 6 4.5 4-5 - - -29,20 Axel Cookie (-24) - Jani Posta (-41) - Yannick Verheijen (-55) - Mark Jones (-17) - Will Tway (-38)
F2 3 16 14 Groundhog - 17 LBGPL - 36 UKGPL 50 11.2 9-18 10 -62,80 Alain Maurice (-40 est) - Eric Appelmans (-40) - Patrick Cornu (-66) - Paul Skingley (-50 est) - Titi Douet (-66) - Tom Guérout (-88) - Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
SCX 4 19 1 Clandestines Trophy - UKGPL - 14 Groundhog - 15 Groundhog - 38 UKGPL 47 12.2 4-18 6 -28,80 Axel Cookie (-24) - David Rainier (-18) - Enrique Farina (-51) - Phil Thornton (-13) Tristan Bot (-67)
1965 3 22 11 GPL Racer - 14 Groundhog - 36 UKGPL 42 15.2 12(5)-18 17 -47,50 Alain Maurice (-40 est) - Anders Östlund (-46) - Paul Skingley (-50 est) - Pedro van den Berg (-41) - Piero Mercaldo (-50) - Raoni Frizzo (-43) - Yannick Verheijen (-55)
1968 4 24 3 Clandestines Trophy - 14 Groundhog - 21 Mybroga - 36 UKGPL 54 14.8 11(4)-19 15.5* -61,80 Andres Oggero (-49) - Joao Marcon (-40) - Enrique Farina (-51) - Keni Blood (-82) - Pablo Sosa (-72) - Miguel Palud (-53) - Marcos Mirande (-54) - José Fierroford (-59) - Renato Jungle (-41)
1955 6 44 2 Clandestines Trophy - 13 GPL Racer - 15 Groundhog - 27 PDLR - 31 UKGPL - 37 UKGPL 64 12.6 6-18 13.2* -40,30 -40.3 ou -56.8 - 15 assidus différents a -40 dans les 5 championnats dédiés au 55
1966 5 44 12 GPL Racer - 18 Mybroga - 28 PDLR - 32 UKGPL - 36 UKGPL 72 12.3 6-19 13* -49,50 -49.5 ou -63.5 - 20 assidus différents a -40 dans les 4 championnats dédiés au 66
1969X 6 64 4 Fun-Liga - 8 Grand Prix Argentina - 14 Groundhog - 17 LBGPL - 22 Mybroga - 33 UKGPL 64 8.7 2-15 8.3* -18,50 -18.5 ou -49.2 - 7 assidus différents a -30 dans les 4 championnats dédiés au 69X
1967+1967X 12+1 134+9 5 GELI - 6 Grand Prix Argentina - 7 Grand Prix Argentina - 9 GPL Brasil & UKGPL - 14 Groundhog - 15 Groundhog - 16 HIES - 19 Mybroga - 23 OAO - 26 PANAM - 29 PDLR - 30 PGPL - 35 UKGPL 100+20 11.6 4-19 11.6* -36,60 100 en D1 et 20 en D1 ou D2 selon les ligues
1967 - D2 3 36 10 GPL Brasil & UKGPL - 24 OAO - 34 UKGPL 30 15.4 12-19 16* -15,50 -15.5 ou -25.5 - 5 assidus différents entre -20 et -30 dans les 3 championnats proposant une D2 avec le 67.

 

 

 

- A noter :

 

.Le championnat Mybroga CA 71 fût annulé après quelques courses.

.Le championnat OAO mini-série (F2) est à cheval sur 2020 et 2021.

 

 

On constate qu'avec GPL les mods "open wheels" restent la base des championnats online.

 

CA66.jpg CA_71.jpg En effet, pour ce qui est des Can Am, le 66 ne comptait que deux courses organisées par Groundhog. Pour le 71, Mybroga proposait un championnat dédié mais il fût arrêté au bout de 3 courses seulement (sur 8) faute de participants (13, 12 puis 9).

 

GT.jpg Pour le reste seuls les "Sports Cars" tirent encore leurs épines du jeu avec environ 12 pilotes en moyenne dans les 4 compétitions qui l'ont utilisé - 2 lui étant consacrés exclusivement. Par contre on y constate un gros turn over puisque si 47 pilotes y ont fait au moins une course, ils sont assez peu à avoir été assidus* : 15 sur 30 chez Clandestines dans un championnat court (7 courses) avec, cependant, une belle moyenne de plus de 16 pilotes en course. L'autre ligue qui proposait du SCX, UKGPL, réunissait, en 2020, 18 pilotes en tout, dont 9 assidus pour une petite moyenne inférieure à 11.

 

Pour ce type de voitures on pourrait imaginer un championnat de 20 courses, tout au long de l'année, avec 10 en SCX, 5 en CA66 et 5 en CA66. UKGPL s'est associé avec GPL Brasil pour une compétition en 67, peut-être qu'une association Clandestines/UKGPL sur ces mods serait profitable pour, pourquoi pas, avoir même des grilles presque pleines sur deux niveaux. Une solution qui rendrait peut-être plus attractives ces voitures un peu délaissées.

 

*le terme assidu désigne, dans ce compte-rendu, les pilotes ayant fait au moins la moitié des courses.

 

Voyons maintenant les compétitions utilisant les mods "open wheels".

 

F2.jpg Les F2 étaient représentées par 3 championnats (Groundhog, LBGPL et UKGPL) pour 18 courses organisées. Ces petites voitures étaient les moins utilisées parmi les "open wheels". OAO propose 6 courses à cheval sur 2020 et 2021 et c'est le seul championnat focalisé exclusivement sur ce mod ces derniers temps. Depuis plusieurs années la LBGPL offre, elle, une compétition réunissant deux extrêmes, ce qui est assez malin, les F2 et le 69X. Enfin, UKGPL proposait un mix de 10 courses sur 4 mods, dont les F2. Au total on constate que seules 4 courses (sur 18, donc) arrivent à réunir plus de 12 pilotes (17 à 19 pour les manches en question). A peine 10 pilotes en moyenne pour les 13 courses chez LBGPL.

 

Là aussi, vu l'intêret relatif connu par le mod, un championnat en collaboration entre ces trois ligues serait peut-être intéressant. Proposer un championnat, bien identifié, d'une quinzaine de courses, tout au long de l'année, avec les F2, amènerait probablement une assiduité plus grande puisque je décompte seulement 12 pilotes ayant au moins fait 6 courses en F2 dans l'année. Alors que, dans le même temps, pas loin de 50 pilotes ont fait au moins une course dans l'année avec ce mod. On constate donc que le mod attire mais peine à fidéliser les pilotes. Turn over assez similaire au "Sports Cars", donc. Un championnat unique, selon mes calculs, permettrait de réunir au moins 12 pilotes en moyenne et sûrement beaucoup plus en stimulant l'assiduité de certains. 16 en piste en moyenne me semble très réaliste.

 

65.jpg Parlons maintenant du 65, le plus ancien mod de GPL. GPL Racer était le seul à proposer un championnat lui étant dédié, alors que Groundhog et UKGPL lui consacraient 3 courses à eux deux dans leurs championnats mix évoqués plus haut. Pour le 65 on voit qu'un seul championnat bien identifié permet d'attirer assez de pilotes fidélisés pour que le championnat soit intéressant de bout en bout (19 courses de fin janvier à début décembre). On constate en effet beaucoup moins de déperdition qu'avec les mods F2 et SCX et ça ne vient pas forcément de l'intérêt de ces voitures en lui-même : seulement 26 pilotes présents au moins une fois mais 16 assidus et au moins 12 pilotes à chaque course pour une moyenne de près de 16 voitures en piste sur l'année. Avec 19 courses étalées sur 10 mois c'est une belle réussite.

 

Vient ensuite le mod68, le plus récent des mods réalisés pour GPL. On trouvait - en 2020 - 24 courses dans 4 championnats : Clandestines (automne) et Mybroga (été) proposant un championnat dédié à ce mod pour, respectivement, 10 et 11 courses en tout. Avec plus de 14 et près de 16 pilotes en moyenne dans ces deux compétitions on peut penser qu'un championnat de 20 courses tout au long de l'année pourrait permettre de faire deux niveaux et donc une compétition plus intéressante pour tous. De quoi fidéliser plus de pilotes, probablement, puisque 54 pilotes ont roulé au moins une fois avec ces voitures durant l'année 2020.

 

55.jpg Le mod55 est particulier - avec les voitures les moins rapides de GPL - mais aussi, pour ces anciennes, une gestion des freins assez délicate qui fait tout le sel de cette série. Un attrait apprécié par bon nombre de pilotes (plus de 60) ayant participé au moins une fois à une course dans cette catégorie. 5 championnats proposaient une compétition dédiée, avec 5 à 10 courses, pour un total de 43 rendez-vous. Là encore, un rapide calcul permet de penser qu'un championnat unique, une quinzaine ou vingtaine de courses sur l'année, permettrait de remplir des grilles sur deux niveaux avec 13 a 15 pilotes sur chacune.

 

66.jpg Avec son grand nombre de voitures, le mod66 est toujours aussi populaire et, en 2020, 4 ligues différentes proposaient un championnat lui étant consacré : 8 à 11 courses à chaque fois. On y trouvait des affluences mitigées avec moins de 9 pilotes en piste maxi chez PDLR, alors que chez Mybroga ça tournait entre 12 et 19 avec une moyenne de 16.5. Pas mal ! En faisant le même calcul que pour le 55 on pourrait imaginer 20 courses sur l'année, sur 2 niveaux, pour des grilles de 14 à 15 pilotes. Probablement plus, la proximité de pilotes de même niveau générant mécaniquement une fidélité supérieure.

 

69.jpg Pour en finir avec les mods, le 69 est la vedette de ce panorama, en tous cas si on considère le nombre de courses proposés : pas moins de 64 dans 6 ligues. Plus de choix de modèles depuis la nouvelle version (69X) et des voitures ultra-rapides, de quoi fédérer, en théorie : 4 championnats (55 courses) étaient dédiés à ces voitures. Auquel il faut ajouter la LBGPL et son mix avec les F2 évoqué plus haut, soit 8 courses de plus. En pratique, le mod peine à fidéliser : 64 pilotes qui picorent - plus ou moins - mais seulement 11 à 12 pilotes en moyenne pour le championnat qui attire le plus ici, UKGPL. Je ne détaillerais pas le reste, 2 compétitions tournant à 5-6. La encore s'associer entre ligues serait sûrement une idée à creuser pour rendre le tout plus attractif. 20 courses sur l'année pourraient sûrement réunir des grilles de 12-13 pilotes sur deux niveaux. Probablement plutôt 14-15 si on applique le même raisonnement que précédemment.

 

Au total, pour les mods, avec ces remaniements-associations de ligues, on aurait, comme en 2020, un peu plus de 230 courses - tous niveaux confondus - mais sur 135 dates seulement au lieu de 234 - si les courses à 2 niveaux avaient lieu le même soir. Une centaine de dates libérées ce qui permettrait sûrement à certains de participer à des compétitions dans lesquels ils sont absents. Donc de faire grossir encore les grilles évoquées précédemment.

 

Icons 67.jpg Restent enfin les stars de GPL, les voitures de 67. Là, c'est plus de 130 courses (13 championnats) qui étaient proposés, auxquelles il faut en ajouter 9 avec sa variante, le 67X. On n'oubliera pas les 36 courses de D2 proposées par OAO et le tandem UKGPL-GPL Brasil. Là, les affluences sont très variables. Ça va de 7 à 8 pilotes en moyenne, dans certaines ligues, jusqu'à 13-14 voire 18 (OAO) sur le niveau supérieur des ligues qui proposent deux niveaux.

 

En tenant le même raisonnement que pour les mods on devrait pouvoir remplir les grilles avec les - près de - 150 pilotes répertoriés. Avec trois énormes championnats dans l'année, par exemple 2 fois 13 courses de janvier à juin, avec un rendez-vous chaque semaine, et la même chose sur septembre-novembre (13 à nouveau) on pourrait réunir aisément 58 pilotes répartis sur 4 niveaux. Chaque semaine. Ca c'est le calcul de base avec les chiffres de 2020. Probablement beaucoup plus vu l'effet d'entraînement. On serait sûrement régulièrement plus proche de 70 participants sur 4 ou 5 niveaux. Avec 39 dates - une par semaine - au lieu de 130, chaque rendez-vous hebdo serait un grand évènement où chacun viendrait plus motivé, moins en dilettante, et en étant mieux préparé. La baisse de variétés des circuits proposés (39 au lieu de 77) ne serait pas vraiment un problème puisque, en 2020, seuls 3 pilotes ont roulé sur au moins 40 circuits différents (avec le 67).

 

Ces réflexions me donnent la nostalgie de F1 Legends avec ses 5 niveaux et près de 100 pilotes classés (2009) et, même si je ne l'ai pas connu, de la LFGPL avec ses 142 pilotes sur 6 niveaux (2005). Et vous ?

 

  

 CHAMPIONNATS - PILOTES  CHAMPIONSHIPS - DRIVERS

 

 

PILOTE 1SCORE 1SCORE 2PILOTE 2
Robert Fleurke (-81) 14 1 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Robert Fleurke (-81) 0 1 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Robert Fleurke (-81) 17 2 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Robert Fleurke (-81) 11 15 Tim Roedl (-48)
Robert Fleurke (-81) 1 0 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Robert Fleurke (-81) 19 2 Enrique Farina (-51)
Robert Fleurke (-81) 0 0 Keni Blood (-82)
Robert Fleurke (-81) 25 3 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Robert Fleurke (-81) 0 0 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Robert Fleurke (-81) 0 0 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Robert Fleurke (-81) . . total 5-2
. . . .
Tristan Bot (-67) 1 14 Robert Fleurke (-81)
Tristan Bot (-67) 16 21 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Tristan Bot (-67) 8 13 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Tristan Bot (-67) 4 5 Tim Roedl (-48)
Tristan Bot (-67) 14 5 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Tristan Bot (-67) 27 13 Enrique Farina (-51)
Tristan Bot (-67) 1 1 Keni Blood (-82)
Tristan Bot (-67) 36 14 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Tristan Bot (-67) 36 14 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Tristan Bot (-67) 9 3 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Tristan Bot (-67) . . total 5-4
. . . .
Ulrich Hofmann (-60) 1 0 Robert Fleurke (-81)
Ulrich Hofmann (-60) 21 16 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Ulrich Hofmann (-60) 5 4 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Ulrich Hofmann (-60) 0 1 Tim Roedl (-48)
Ulrich Hofmann (-60) 5 5 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Ulrich Hofmann (-60) 5 5 Enrique Farina (-51)
Ulrich Hofmann (-60) 0 0 Keni Blood (-82)
Ulrich Hofmann (-60) 13 1 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Ulrich Hofmann (-60) 29 4 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Ulrich Hofmann (-60) 0 0 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Ulrich Hofmann (-60) . . total 5-1
. . . .
Yannick Verheijen (-55) 2 17 Robert Fleurke (-81)
Yannick Verheijen (-55) 13 8 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Yannick Verheijen (-55) 4 5 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Yannick Verheijen (-55) 2 3 Tim Roedl (-48)
Yannick Verheijen (-55) 3 0 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Yannick Verheijen (-55) 14 8 Enrique Farina (-51)
Yannick Verheijen (-55) 0 0 Keni Blood (-82)
Yannick Verheijen (-55) 29 13 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Yannick Verheijen (-55) 3 3 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Yannick Verheijen (-55) 3 0 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Yannick Verheijen (-55) . . total 5-3
. . . .
Tim Roedl (-48) 15 11 Robert Fleurke (-81)
Tim Roedl (-48) 5 4 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Tim Roedl (-48) 1 0 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Tim Roedl (-48) 3 2 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Tim Roedl (-48) 7 2 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Tim Roedl (-48) 9 1 Enrique Farina (-51)
Tim Roedl (-48) 2 0 Keni Blood (-82)
Tim Roedl (-48) 5 4 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Tim Roedl (-48) 7 2 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Tim Roedl (-48) 6 3 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Tim Roedl (-48) . . total 10-0
. . . .
Joao Marcon - Jonny O (-40) 0 1 Robert Fleurke (-81)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 5 14 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 5 5 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 0 3 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 2 7 Tim Roedl (-48)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 46 37 Enrique Farina (-51)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 10 28 Keni Blood (-82)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 25 17 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Joao Marcon - Jonny O (-40) 20 13 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Joao Marcon - Jonny O (-40) 26 22 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Joao Marcon - Jonny O (-40) . . total 4-5
. . . .
Enrique Farina (-51) 13 27 Tristan Bot - MagicArsouille (-67)
Enrique Farina (-51) 5 5 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Enrique Farina (-51) 8 14 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Enrique Farina (-51) 1 9 Tim Roedl (-48)
Enrique Farina (-51) 37 46 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Enrique Farina (-51) 16 25 Keni Blood (-82)
Enrique Farina (-51) 33 45 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Enrique Farina (-51) 23 20 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Enrique Farina (-51) 18 26 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Enrique Farina (-51) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Enrique Farina (-51) . . total 1-7
. . . .
Keni Blood (-82) 0 0 Ulrich Hofmann - Uli (-60)
Keni Blood (-82) 5 4 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Keni Blood (-82) 0 2 Tim Roedl (-48)
Keni Blood (-82) 28 10 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Keni Blood (-82) 25 16 Enrique Farina (-51)
Keni Blood (-82) 22 8 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Keni Blood (-82) 1 1 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Keni Blood (-82) 7 3 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Keni Blood (-82) 0 1 Paul Skingley (-50 est)
Keni Blood (-82) 0 2 Mario Wilhelm (-61)
Keni Blood (-82) . . total 5-3
. . . .
Donnie Yourth 13 29 Yannick Verheijen - Nick Verheyen (-55)
Donnie Yourth 4 5 Tim Roedl (-48)
Donnie Yourth 17 25 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Donnie Yourth 45 33 Enrique Farina (-51)
Donnie Yourth 8 22 Keni Blood (-82)
Donnie Yourth 28 22 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Donnie Yourth 30 20 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Donnie Yourth 1 12 Paul Skingley (-50 est)
Donnie Yourth 0 2 Mario Wilhelm (-61)
Donnie Yourth 5 10 Pablo Sosa (-72)
Donnie Yourth . . total 3-7
. . . .
Clive Gardner (-34) 2 7 Tim Roedl (-48)
Clive Gardner (-34) 13 20 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Clive Gardner (-34) 20 23 Enrique Farina (-51)
Clive Gardner (-34) 1 1 Keni Blood (-82)
Clive Gardner (-34) 22 28 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Clive Gardner (-34) 12 14 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Clive Gardner (-34) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Clive Gardner (-34) 0 0 Mario Wilhelm (-61)
Clive Gardner (-34) 0 0 Pablo Sosa (-72)
Clive Gardner (-34) 27 20 Axel Cookie - Cookie (-24)
Clive Gardner (-34) . . total 1-5
. . . .
Eduardo Lima - Dulima (-3) 22 26 Joao Marcon - Jonny O (-40)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 26 18 Enrique Farina (-51)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 3 7 Keni Blood (-82)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 20 30 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Eduardo Lima - Dulima (-3) 14 12 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 0 0 Mario Wilhelm (-61)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 4 8 Pablo Sosa (-72)
Eduardo Lima - Dulima (-3) 2 1 Axel Cookie - Cookie (-24)
Eduardo Lima - Dulima (-3) . . total 3-5
. . . .
Eduardo Lima - Dulima (-3) 5 11 Gregory Taber (-44 est)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Enrique Farina (-51)
Paul Skingley (-50 est) 1 0 Keni Blood (-82)
Paul Skingley (-50 est) 12 1 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Mario Wilhelm (-61)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Pablo Sosa (-72)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Axel Cookie - Cookie (-24)
Paul Skingley (-50 est) 0 0 Gregory Taber (-44 est)
Paul Skingley (-50 est) 32 22 Alain Maurice (-40 est)
Paul Skingley (-50 est) . . total 3-0
. . . .
Mario Wilhelm (-61) 2 0 Keni Blood (-82)
Mario Wilhelm (-61) 2 0 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Pablo Sosa (-72)
Mario Wilhelm (-61) 21 6 Axel Cookie - Cookie (-24)
Mario Wilhelm (-61) 10 4 Gregory Taber (-44 est)
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Alain Maurice (-40 est)
Mario Wilhelm (-61) 0 0 Clive Loynes (-25)
Mario Wilhelm (-61) . . total 5-0
. . . .
Pablo Sosa (-72) 10 5 Donnie Yourth - DoniDG - Lance DeBoyle
Pablo Sosa (-72) 0 0 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Pablo Sosa (-72) 8 4 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Mario Wilhelm (-61)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Axel Cookie - Cookie (-24)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Gregory Taber (-44 est)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Alain Maurice (-40 est)
Pablo Sosa (-72) 0 0 Clive Loynes (-25)
Pablo Sosa (-72) 19 13 Miguel Palud - Alboretto (-53)
Pablo Sosa (-72) . . total 3-0
. . . .
Axel Cookie (-24) 20 27 Clive Gardner - 65 Clive - EvilClive (-34)
Axel Cookie (-24) 1 2 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Axel Cookie (-24) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Axel Cookie (-24) 6 21 Mario Wilhelm (-61)
Axel Cookie (-24) 0 0 Pablo Sosa (-72)
Axel Cookie (-24) 3 15 Gregory Taber (-44 est)
Axel Cookie (-24) 12 18 Alain Maurice (-40 est)
Axel Cookie (-24) 3 3 Clive Loynes (-25)
Axel Cookie (-24) 0 0 Miguel Palud - Alboretto (-53)
Axel Cookie (-24) 0 0 George Cheeseman
Axel Cookie (-24) . . total 0-5
. . . .
Gregory Taber (-44 est) 11 5 Eduardo Lima - Dulima (-3)
Gregory Taber (-44 est) 0 0 Paul Skingley (-50 est)
Gregory Taber (-44 est) 4 10 Mario Wilhelm (-61)
Gregory Taber (-44 est) 0 0 Pablo Sosa (-72)
Gregory Taber (-44 est) 15 3 Axel Cookie - Cookie (-24)
Gregory Taber (-44 est) 0 0 Alain Maurice (-40 est)
Gregory Taber (-44 est) 4 5 Clive Loynes (-25)
Gregory Taber (-44 est) 1 0 Miguel Palud - Alboretto (-53)
Gregory Taber (-44 est) 0 0 George Cheeseman
Gregory Taber (-44 est) 0 18 Piero Mercaldo (-50)
Gregory Taber (-44 est) . . total 3-3
. . . .
Récapitulatif . . .
. . . .
Robert Fleurke (-81) . . total 5-2
Tristan Bot (-67) . . total 5-4
Ulrich Hofmann (-60) . . total 5-1
Yannick Verheijen (-55) . . total 5-3
Tim Roedl (-48) . . total 10-0
Joao Marcon - Jonny O (-40) . . total 4-5
Enrique Farina (-51) . . total 1-7
Keni Blood (-82) . . total 5-3
Donnie Yourth . . total 3-7
Clive Gardner (-34) . . total 1-5
Eduardo Lima - Dulima (-3) . . total 3-5
Paul Skingley (-50 est) . . total 3-0
Mario Wilhelm (-61) . . total 5-0
Pablo Sosa (-72) . . total 3-0
Axel Cookie (-24) . . total 0-5
Gregory Taber (-44 est) . . total 3-3

 

 

Pour chaque pilote du Top 16 du GPL World Ranking on voit les confrontations avec les 10 pilotes les plus proches au classement. On note les résultats particulièrement brillants de Tim Roedl qui à rencontré les 10 pilotes en question et les a tous dominé.  

 

 

A suivre / to be continued...

 

 Sauvegarder en Pdf 



08/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres