HONDAMAN - INTERVIEW - 14.12.07

 HONDAMAN - INTERVIEW - 14.12.07

Un lointain cousin du Québec nous fait partager sa passion pour Grand Prix Legends à travers l'interview qu'il a bien voulu m'accorder.

Habitué de la BCRL il compte aussi de bons scores en Hotlap.

Familier des différents mods de GPL, il vient ces jours-ci de passer négatif en mod69.

Je vous laisse en sa compagnie. Bonne lecture.

R4E


 

 QUESTIONS GÉNÉRALES

1- Bonjour Richard, peux-tu te présenter pour les lecteurs de PLANÈTE GPL ?

Bonjour, mon nom est Richard Paradis, mieux connu sous le pseudo de Hondaman.

J'ai 47 ans et j'habite en banlieue de Montréal au Québec
(Canada).

Vous aurez deviné que mon passe-temps préféré est la simu de
course mais je m'adonne aussi à la photographie d'oiseaux.

2- Pourquoi le surnom de Hondaman puisque tu pilotes aussi d'autres voitures ?

J'ai adopté ce surnom avant même de connaître GPL.

J'étais un fan de voitures Honda et au moment où j'ai pris ce nick, j'étais propriétaire d'une deuxième Accord consécutive (il y en a eu 2 autres par la suite).

C'est donc à cause de ma voiture de tous les jours et non à cause de la simu. Je n'ai jamais vraiment aimé les Honda dans GPL :D.

3- Quel est ton parcours de Gamer en général et de sim-racer en particulier ?

J'ai vraiment commencé à m'intéresser à la course automobile à l'arrivée en F1 de Jacques Villeneuve.

Ses succès m'ont forcé à regarder les courses, j'ai appris à aimer ça (j'ai continué à aimer ça même sans lui).

J'ai voulu en faire alors et ma première simu a été "Grand Prix 2", puis, "F1-Racing-Championship", GPL, F12002, toujours sur PC.

Mes cousins m'ont amené à jouer à "Need for Speed Porsche 2000" que j'ai adoré.

On s'est fait de formidables tournois LAN. On s'est vraiment éclaté!

 Plus récemment, il y a eu "Toca Race Driver" 2 et 3.

4- Joues-tu actuellement à d'autres jeux en dehors du sim-racing et, dans ce cas, à quoi ?

Actuellement, non, mais j'ai beaucoup aimé la série MYST et RIVEN dont j'ai la série complète mais pas le temps de tous les faire.

5- Actuellement, tu ne joues qu'à GPL ou à d'autres simus et dans ce cas lesquelles et pourquoi ?

Je joue aussi à Toca Race Driver 3 en réseau privé pendant la saison hivernale avec mes cousins et d'autres copains mais c'est davantage pour leur faire plaisir. ;)

GPL est ma simu de prédilection.

6- Comment as-tu découvert GPL et est-ce que l'attrait a été immédiat ?

Tout a commencé à l'époque du forum DAILY-F1. Il y avait un petit groupe de forumistes qui faisaient une compétition de Hotlap en GP2.
J'ai embarqué.

La compète s'est diversifiée avec un championnat hotlap de F1RC, puis de GPL dont faisait partie Bob Cramer.

Je ne connaissais pas GPL mais à lire les commentaires sur le forum de DAILY-F1, les gars avaient l'air de bien s'amuser.

Puis, un coup de chance! J'ai vu le jeu en vente dans un magasin pour 10$.

Ça ne valait pas la peine de s'en passer à ce prix là.

J'avoue que j'ai eu beaucoup de difficulté à m'adapter mais j'ai eu de l'aide et je dois dire que c'est surtout l'orgueil qui m'a poussé à poursuivre.

Si les autres pouvaient le faire, alors moi aussi. :D

Puis Bob Cramer a créé la BCRL avec son propre forum et j'ai suivi. Voiloù!

7- Ton attrait pour GPL, c'est un attrait pour la compétition en général ou pour la convivialité des courses on-line. Autrement dit, tu cours d'abord pour gagner ou simplement pour participer ?

Ça ne doit pas être pour gagner parce que ça n'est jamais arrivé avec la BCRL ! LOL

Mais en course, tout peut arriver et j'aime beaucoup la camaraderie de la course Online et le fait de ne pas courir contre un ordinateur mais bien contre des gars qui éprouvent les mêmes émotions que moi et qui peuvent les partager.

J'apprécie aussi l'entraide et le fait qu'on peut vraiment s'améliorer à force de partager des trucs.

8- Vois-tu un avenir à GPL et lequel ? Passe-t-il par de nouveaux mods ou par de nouvelles fonctionnalités structurelles, retour au stand géré avec des anims, etc...?

L'avenir de GPL semble assuré car la communauté est très vivante et il semble y avoir un groupe important et grandissant de programmeurs et de créateurs de pistes décidés à garder GPL bien en vie et en croissance constante.

Les nouveaux mods peuvent contribuer à garder un certain intérêt mais c'est surtout l'amélioration du réalisme du jeu qui en assurera le succès.

Je pense particulièrement aux améliorations récentes comme l'aspi des mods '65 et surtout '69, celles du très attendu mod'66 qui comportera un déblocage du nombre limité de voitures en piste et du nombre limité de pistes dans le season67.ini ainsi que de la limite de longueur de circuit.

Tout ceci combiné au tout récent GPL-Installer contribuera à faciliter l'installation et l'utilisation de GPL et à améliorer l'expérience online et pourra contribuer à attirer de nouveaux adeptes.

 

 HISTOIRE DE LA COURSE AUTO

1- T'intéresses-tu à l'histoire de la course automobile et, si oui, est-ce que c'est GPL qui t'a amené à t'y intéresser ?

Je m'y intéresse de plus en plus mais il y a beaucoup à apprendre.
Disons que plus j'en apprends, plus ça m'intéresse.

Je suis la F1 depuis '96, j'ai vu les saisons '92 à '94 (je crois) sur SPEED grâce à l'émission F1-DECADE.

GPL m'a fait découvrir une autre époque.

J'en ai appris beaucoup grâce à la série LEGENDS OF MOTORSPORTS sur SPEED à propos de la F1, du Rally, du SportsCar, de la moto. Il y a encore des trous.

2- Si oui, qu'est-ce qui t'intéresses le plus, les circuits, les courses,
les pilotes, les écuries, les voitures ?

Je pense que ce sont les circuits qui retiennent le plus mon attention. Ils dégagent quelque chose.

On dirait qu'ils sont encore vivants, que les fantômes des pilotes, des mécanos et de la foule y sont encore présents.

J'aime sentir cette ambiance.

 

 LE PILOTAGE  

1- Est-ce que tu privilégies le pilotage ou les réglages et qu'est ce qui t'as le plus fait progresser ?

Ça va de pair. Avoir un bon setup permet d'exploiter la voiture au maximum et de peaufiner son pilotage.

Une fois qu'on a la voiture bien en main, on peut peaufiner les réglages et essayer de nouveaux trucs.

Ce qui m'a fait le plus progresser, c'est d'avoir pu séparer les axes du pédalier.

2- Est-ce que tu joues prioritairement avec les réglages par défaut, avec ceux pris sur le net, tels quel ou adaptés à ta sauce ou alors avec des réglages que tu crées entièrement toi-même ?

Je n'utilise les réglages par défaut qu'à défaut d'autre chose.

Pour sauver du temps, j'aime bien utiliser les réglages de Steve Cloyd pour le 69 et de Rich De Long pour le 65.

Parfois, je ne touche à rien mais plus souvent qu'autrement, j'ajuste quelques trucs.

Pour les nouvelles pistes pour lesquelles il n'existe pas de setup, j'en emprunte un à une piste aux caractéristiques similaires et j'ajuste.

Parfois, le résultat final est complètement différent du setup d'origine mais il faut faire beaucoup de tours pour obtenir le setup idéal.

3- Te sers-tu de pribluda ?

Bien sûr ! Je ne saurais m'en passer.

Très utile pour améliorer ses temps au tour en solo et pour vérifier sa régularité en course.

En qualif et en course, F8 vous permet de savoir où sont vos adversaires. un must !

4- Pilotes-tu avec un oeil sur le compteur de vitesse ou plutôt au feeling en prenant seulement des repères visuels sur la piste ?

La question qui tue ! :)

Je dois avouer que comme j'ai les bras très longs, je me permets de piloter en vue F10 en flottant derrière la voiture.

J'ai commencé comme ça pour mieux voir la piste et je n'ai jamais su m'adapter au pilotage en cockpit ( quelle honte ! ).

Je ne regarde donc pas le compteur de vitesse et je change les rapports au son après m'être assuré de quelques points de repères pour le faire pour ne pas péter le moteur.

Pribluda m'aide aussi pour ne pas dépasser certaines valeurs.

5- Quand tu joues, surtout dans les courses on-line où la tension peut être plus importante, as-tu besoin de calme et d'isolement ou peux-tu jouer dans n'importe quel environnement ?

C'est sûr que ça prend du calme.

Toute distraction peut me faire quitter la piste.

Avant chaque course, je m'assure donc que rien ne me dérangera comme donner des friandises au chat pour lui fermer la gueule :).


 LES VOITURES

1- As-tu un ou des châssis préférés ?

Selon les mods et selon les pistes, oui.

Je ne pilote que des voitures avec boîtes à 5 rapports.

En 65, J'utilise beaucoup la Lotus mais parfois la Brabham et la Ferrari.

En 69, la Matra est ma préférée mais j'utiliserai aussi la Lotus49b sur des circuits rapides et parfois la Brabham.

Pour le 67, je me limite à la Lotus et à la Eagle.

2- As-tu pris le temps de tester tous les châssis ?

Oui mais pas sur toutes les pistes. Pas le temps.

Pour tirer le maximum d'un châssis, il faut rouler beaucoup avec.

Les calendriers de courses chargés ne me le permettent pas.

3- Si tu utilises régulièrement des châssis différent est-ce pour varier les sensations ou pour une réelle adéquation entre un châssis et un circuit ?

J'aime utiliser le châssis le mieux adapté à un circuit donné selon les circonstances.

Par exemple, en mod69, sur le circuit de Monaco, je pourrais utiliser une Brabham ou une Matra en Hotlap mais pour la course online, j'utilise la McLaren à cause de son empattement et de sa voie réduite par rapport aux autres.

Comme la piste est étroite et qu'il est difficile de doubler, une voiture étroite est un atout.

À l'inverse, la Lotus49b est mon châssis de prédilection sur des circuits rapides comme Monza, LeMans Sarthe, Reims, etc.

Pour les circuits intermédiaires et bosselés, j'aime bien la Matra. Je trouve la Brabham trop nerveuse pour moi.

4- Est-ce que tu penses qu'il serait intéressant que les modeurs créent de nouveaux châssis puisqu'il y eut 28 voitures différentes utilisés en 1967 ?

Ça s'en vient! ;)  le mod66 devrait permettre ce genre de chose. J'en attend beaucoup.

5- T'es-tu intéressé aux carsets, la possibilité de modifier visuellement les voitures, peintures persos etc... et pourquoi ?

Un peu mais pas vraiment.

C'est joli à voir en reprise mais en course, ça n'apporte pas grand chose.


 LES CIRCUITS

1- La question de l'oeuf et la poule : Faut-il aimer un circuit pour réussir à bien y piloter ou réussir sur un circuit pour l'aimer ?

Si on a un intérêt particulier pour un circuit, même s'il est difficile, ça donne une motivation supplémentaire pour bien y réussir.

En réussissant, on l'apprécie davantage.

Si on réussit rapidement sur un nouveau circuit, on aimera sûrement.

Si le circuit ne représente pas d'intérêt particulier dès le départ et qu'on n'arrive pas à bien faire, on risque d'abandonner rapidement.

Assurément, même si on connaît bien la piste et qu'elle représente un intérêt particulier parce qu'on habite tout près, par exemple, mais qu'on n'arrive pas à la maîtriser, on risque de détester.

Il faut donc réussir pour aimer.

2- T'intéresses-tu essentiellement aux 11 circuits Papyrus ou aimes-tu découvrir régulièrement de nouveaux circuits ?

J'adore découvrir de nouvelles pistes mais pas par moi même, pas tout seul.

Il faut que ce soit dans le cadre d'un championnat pour pouvoir partager mes impressions avec les autres et vice-versa.

Seulement quelques rares exceptions comme Road67 qui n'est jamais couru en online (dommage) et que j'ai découvert par moi-même pour compléter le Challenge Rank.

3- Quels sont tes circuits préférés et ceux que tu aimes le moins parmi les 11 et pourquoi ?

J'adore les pistes rapides, larges et lisses où l'on peut prendre l'aspi en course et se faire de belles batailles, donc mes préférées sont Monza, Spa, Silverstone et Mexico.

Par contre, j'aime moins les pistes bosselées ou étroites comme Monaco (même si c'est joli), Mosport et le Nürburgring quoi qu'elle a son charme à cause du challenge et du mysticisme.

4- Si tu t'es intéressé aux autres circuits lequel ou lesquels as-tu préféré et pourquoi. Tracé, concept, graphisme ?

Le Mans Sarthe et Reims pour la rapidité de ces pistes.

Dijon81, Zeltweg, Snetterton, East London, Donnington, Lime Rock Park MC en partie parce que les pistes sont larges et offrent des possibilités de dépassement et en partie pour le graphisme.

St-Jovite (Mont-Tremblant) parce que c'est près de chez moi et que j'y ai mis les pieds à quelques reprises (je sais c'est en contradiction avec mes préférences mais c'est un choix sentimental).

5- Tu les as joué off-line en course ou en training ou alors on-line dans le cadre d'une compétition ?

Pour St-Jovite, c'est un naturel mais pour les autres, je les ai
découvert dans le cadre de compétitions online.

6- Sais-tu pourquoi des circuits qui ont l'air d'avoir une très bonne aura au sein de la communauté comme l'Ile de Man ou Machwerk ne sont jamais utilisés dans les compétitions ? Sont-ils trop difficiles ?

De façon générale, les circuits "fantasy" semblent boudés.

Les gens préfèrent rouler sur des circuits réels parce qu'ils ont une âme.

D'autre part, pour avoir du plaisir en course online, il est préférable d'avoir des circuits relativement courts pour que la piste soit bien occupée.

Sur des circuits trop longs, on se retrouve rapidement seul et le plaisir de batailler est vite disparu.

Machwerk a ces 2 défauts. Isle of Man n'en a qu'un mais pour y avoir tenté une course en ligne, je peux dire que le plaisir s'est vite estompé.

Brno entre aussi dans cette catégorie de pistes.

7- Es-tu intéressé par des projets en cours comme ceux de circuits très longs, L'île de Man version complète par Jim Pearson ou la Targa Florio, plus de 60km chacun, ou est-ce que ça te passe complètement au-dessus de la tête ?

Au même titre que le Nürburgring, ces longs circuits représentent des défis intéressants à tenter au moins une fois, ne serait-ce que pour tenter de vivre l'expérience que les pilotes de l'époque ont vécu réellement.

Pour moi, c'est aussi une façon de voyager et de découvrir de nouveaux paysages même si virtuels.

Pour avoir vu un reportage d'époque de rally sur la Targa Florio, je peux dire que je l'attend avec impatience.


 LE JEU OFF-LINE

1- Joues-tu off-line et pourquoi ?

Je le fais parfois sur de nouvelles pistes surtout pour préparer les courses online.

J'y apprends des détails important comme où est situé le signaleur au départ ( pas toujours évident quand on est sur la première ligne ), comment entrer aux puits le mieux possible en cas de pénalité, et surtout pour y trouver les meilleurs endroits pour doubler.

J'aime bien faire exprès pour partir dernier pour pouvoir doubler le plus de voitures possible. Ça aide beaucoup pendant la course online.

2- Si tu joues en course off-line t'es-tu intéressé au réglage des A.I. à travers les travaux de gens comme Alison Hine, Lee Bowden ou Kuratko ou comptes-tu seulement sur ton pilotage pour gagner et dans ce cas jusqu'à quel niveau as-tu pu aller ?

Je ne modifie jamais les AI et je m'y intéresse peu.

Pour moi, la course off-line n'est qu'un outil d'apprentissage en vue de la course online.

Il m'est arrivé de partir dernier et de faire un podium. :)


 LES MODS

1- T'intéresses-tu aux autres mods existants, lesquels, pourquoi et comment ?

En fait, le 69 et le 65 ont pris le dessus pour moi et je délaisse le 67 de plus en plus.

J'éprouve beaucoup plus de plaisir en 65, 69 et même Thundercars qu'en 67 parce que ces mods permettent d'attaquer beaucoup plus sans perdre le contrôle.

Ces mods rendent la course online beaucoup plus compétitive, gardent les concurrents plus près les uns des autres et réduisent les risques d'accrochages dans les tentatives de dépassement au contraire du 67 qui rend le pilotage plus erratique.

Je crois d'ailleurs avoir lu que Jackie Stewart dit du mod67 qu'il était beaucoup trop difficile.

Venant de sa part, ça démontre que le comportement des 67 est moins réaliste qu'on se plaît à le dire.

Je participe à un championnat avec la V.O.R. où l'on alterne les mods 65 et 69 à chaque vendredi. J'adore!

2- T'intéresses-tu à des mods en préparation et lesquels ?

Le 66 est très attendu pour plusieurs raisons, la principale étant qu'on dit qu'il sera plus réaliste que le 67.

J'ai hâte également au mod Sportscar ( ou LeMans ? ).

 

 LE MATERIEL

1- Avec quel matériel joues-tu ?

Écran ACL 19po.(48cm), résolution GPL 1024 x 768, Carte graphique ATI RADEON X1600

2- Quel Volant, pédalier ?

Logitech Momo Racing FF USB

3- Joues-tu avec le retour de force et pourquoi ?

Oui mais juste assez pour sentir les bosses et les vibreurs mais pas trop pour résister aux virages.

Un degré trop fort de FF provoque chez moi des courbatures car j'ai le dos et le cou fragiles à ce chapitre.

4- Si c'est oui, le règles-tu plutôt fort ou plutôt léger ?

J'ai été plus vite que toi :p

5- Que penses-tu du fait qu'un "alien" comme Martin Audran joue sans retour de force et donc penses-tu que le fait de jouer sans retour de force puisse permettre d'améliorer ses performances ?

Je n'ai pas de mal à croire que ça peut aider.

Je pense qu'on peut contrôler mieux la voiture et de façon plus délicate sans retour de force.

 Je le sais car j'ai eu du mal à m'adapter au FF quand j'ai changé mon premier volant sans FF pour un MS Sidewinder, mais je m'y suis habitué pour rendre l'expérience plus réaliste.

6- Au niveau du passage des vitesses, tu joues avec ou sans embrayage ?

Par embrayage, tu veux dire une troisième pédale ? Alors non. je n'en ai que 2.

7- A part ça, c'est palette au volant, levier de vitesse en H ou en séquentiel ( haut-bas ) ?

J'utilise encore les palettes au volant.

8- As-tu un poste de pilotage spécifique, avec un siège spécifique ou une pièce dédiée ou joues-tu plutôt à l'arrache "sur un coin de table" ?

Ça, c'est un rêve ! :)

Je joue à mon bureau où j'installe et désinstalle le volant à chaque fois mais le pédalier est toujours là.

9- Es-tu satisfait de ton matériel et si non penses-tu en changer bientôt et pour quels produits ?

Mon Momo commence à présenter certains signes de fatigue et j'hésite beaucoup pour le choix du prochain volant.

Le G25 est l'outil d'immersion par excellence mais j'ai peur d'avoir beaucoup de difficulté à m'adapter à la pédale d'embrayage et au bras de vitesse en H.

Chose certaine, si je retiens cette option, je devrai modifier mon poste de pilotage et l'adapter au nouvel équipement.

Pas sûr du tout.


 QUESTIONS PERSOS

1- Quel genre de pilote penses-tu être, patient, calme, stressé ?

Ça dépend du circuit et de ma position en piste.

Sur un circuit facile comme Monza, je suis assez calme mais je suis beaucoup plus stressé à Monaco où un piège nous attend à chaque virage.

Je suis calme quand il n'y a personne autour mais stressé quand il s'agit de doubler un retardataire récalcitrant ou aux prises avec un adversaire trop agressif.

En général, je sais être patient et attendre la bonne opportunité de dépassement. Je ne prend pas de risques trop élevés.

2- Que faudrait-il que tu travailles pour t'améliorer encore et est-ce que tu y viendras ou est-ce que ton niveau actuel te convient ?

Je dois absolument travailler ma constance en piste.

Je sais être rapide, je me bats souvent pour la pôle, mais pas souvent pour la victoire.

 Je fais trop d'erreurs en piste alors je dois apprendre à être plus régulier et faire moins d'erreurs.

Je pense que je fais certains progrès. J'ai gagné 2 courses en 65 récemment.

3- Parmi les événements qui ont jalonné ta carrière jusqu'à présent peux-tu raconter lesquels t'on procuré le plus d'émotion sur le moment ou le plus de satisfaction à posteriori ?

Sans contredit, la plus vive émotion a été le jour où j'ai battu le Benchmark en 67 au Nurburgring après tant d'années et tant d'efforts.

Comme si je venais de gagner un marathon ( le Nurb' en est un en soi ) j'ai poussé un grand cri, je me suis levé et marché partout dans la maison en criant YES ! YES !

Le coeur me débattait comme celui d'un marathonien et j'étais
épuisé mais fier, tellement fier.

Le jour où je suis passé au négatif au GPLRank j'étais aussi assez fier.

Récemment, la course qui m'a procuré le plus de plaisir est une course en 69 à Monza.

J'étais qualifié 2ème derrière Urban Alsenmyr ( un alien recordman suédois ) et je l'ai doublé au départ.

On s'est échangé la P1 presque 2 fois par tour pendant les 15 premiers tours.

Je l'ai perdu de vue lorsque que je suis entré en collision avec un retardataire peu coopératif alors que nous tentions tous deux de le doubler.

Ce fut très plaisant jusque là de tenir tête à un alien et de se dépasser à qui mieux-mieux !

Récemment encore, mes deux victoires en 65 furent acquise de façon similaire, en volant la première place au tout dernier tour après une longue remontée.

Très satisfaisant !

- Propos recueillis le 4.11.2007 -

 

Merci Richard de nous avoir fait partager ta passion pour GPL.
Bonne continuation.

R4E


 REPÈRES DE CARRIÈRE

HOT-LAP

MOD67

- GPL RANK :

12.2002 / +100

05.2003 / +50

04.2004 / +25

09.2004 / 0

07.2005 / -10

11.2007 / -20

12.2007 / -22

MONACO 1.25.1  /  MONZA 1.26.5 / MEXICO 1.48.1


- CHALLENGE RANK : -6

- HISTORIC RANK : -1.7


MOD65

GPL65V2RANK : +23


MOD69

GPL69RANK : Passage en négatif au 12 décembre 2007.

 



14/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres