BENOIT SOURIAU - INTERVIEW - 05.07.2008

 

 

 

 

 

 

 BENOIT SOURIAU - INTERVIEW - 05.07.2008

 

 

 

 

Un nouveau pilote a bien voulu me confier sa passion pour GPL au cours d'une interview dont vous connaissez désormais le principe.

 

Une manière de connaître un peu mieux un pilote participant régulièrement au championnat F1 Legends.

 

Bonne rencontre.

 

 

QUESTIONS GÉNÉRALES

 


1- Bonjour, Benoit, peux-tu te présenter pour les lecteurs de PLANÈTE GPL ?

 

Bonjour à tous et merci à toi de m'accorder cette interview. J'ai 36 ans. Je suis marié, ma femme est très tolérante vis à vis de GPL, elle me laisse m'entraîner comme je veux. On a une petite Jeanne depuis l'été dernier qui est très mignonne et a bon caractère. Ca aide aussi pour jouer... On habite dans une bourgade près de Tours.


En dehors du sport auto, je suis un gros fan de cinéma. Malheureusement, les salles obscures ce n'est pas très compatible avec les enfants en bas âge.
Côté GPL, je participe depuis 3 ans au championnat de la ligue F1Legends.

 


2- Quel est ton parcours de Gamer en général et de sim-racer en particulier ?

 

Depuis mon adolescence et mon attrait pour la F1 j'ai eu tout de suite envie de faire des courses sur ordinateur. Les autres types de jeux ne m'ont jamais intéressé.

 

Ca a commencé avec GP500, une simu de motos, dont le gros intérêt était de pouvoir jouer à 2 en même temps. J'y ai passé quelques bonnes heures avec un pote du collège.

 

Dans les années 90, je n'ai pas fais grand chose en simus car j'étais accaparé par d'autres passions. D'abord le cyclisme sur route, pendant plusieurs années, dont une de courses. Ensuite, sans transition, grosse période "rock'n roll" : soudainement foudroyé par la musique de Hendrix, je me suis mis à fond dans la guitare électrique pendant plusieurs années. J'ai joué dans un ou deux petits groupes, sans grands résultats. Finalement, je me suis lassé de la guitare mais je conserve un très bon souvenir de cette période de ma vie.

 

Mes vrais débuts en simus remontent à 1999 : j'ai acheté mon 1er PC avec 1 volant et 2 jeux : Monaco Grand Prix 2 et Grand Prix Légends. GPL m'a tout de suite plu par sa difficulté et sa réalité historique mais en fan de F1 modernes j'ai quand même privilégié Monaco Grand Prix. C'est vraiment avec cette simu que je me suis fait les dents au cours d'un championnat complet en offline. D'après mes souvenirs le comportement des voitures n'était pas si mal avec beaucoup de possibilités de réglages et la télémétrie. Mais la gestion des concurrents artificiels était assez mal faite. C'est pour ça que j'ai laissé tomber au bout d'une année et j'ai fait un break de 2 ans environ : j'avais eu ma dose de pilotage et je m'étais rendu compte que courir contre l'ordinateur, ce n'était pas très motivant.

 

En 2002, je me suis remis gentiment à la simu : d'abord avec « Nelson Piquet Grand Prix » : des courses futuristes, avec des bolides en lévitation au-dessus du sol, dépassant les 1000 km/h. C'était beau, dépaysant, assez fun et, en matière de pilotage, ça ne faisait pas mal à la tête. Mais le jeu plantait souvent.
Ensuite j'ai fait du karting virtuel pendant 1 an avec « René Arnoux Karting » : pas génial mais ça ressemblait déjà plus à du pilotage et à de la vraie course.

 

Enfin, en 2004, je me suis senti prêt pour me colleter à GPL. Je m'y suis mis sérieusement, la difficulté de pilotage était vraiment motivante. J'ai fait un championnat offline en mode pro long que j'ai remporté. Mais au bout du compte, toujours le même problème : le manque d'excitation à courir contre l'ordinateur.

 

Heureusement, fin 2004, j'ai entendu parler, dans un magazine de voitures historiques, de courses online liées à GPL. En surfant un peu, je suis tombé sur le site F1Legends, qui m'a tout de suite plu. 
C'était le chaînon manquant : j'ai retrouvé la motivation qui commençait à me faire défaut et j'ai rejoint ce championnat en mai 2005. Pour diverses raisons, je n'ai fait que 2 courses cette année-là. C'est donc en 2006 que j'ai fait ma 1ère saison presque complète (3 courses manquées). Depuis, je suis un fidèle de ce championnat.

 


3- Joues-tu actuellement à d'autres jeux en dehors du sim-racing et, dans ce cas, à quoi ?

 

Non , je m'intéresse exclusivement aux simus de course automobile.

 


4- Actuellement, tu ne joues qu'à GPL ou à d'autres simus et dans ce cas lesquelles et pourquoi ?

 

Non, je ne joue qu'à GPL. D'autres simus m'intéresseraient sans doute mais je n'aime pas me disperser.

 


5- Comment as-tu découvert GPL et est-ce que l'attrait a été immédiat ?

 

Comme je l'ai dit plus tôt, je l'ai acheté peu après sa sortie, et l'attrait fut immédiat mais je ne m'y suis mis que beaucoup plus (trop) tard.

 


6- Ton attrait pour GPL, c'est un attrait pour la compétition en général ou pour la convivialité des courses on-line. Autrement dit, tu cours d'abord pour gagner ou simplement pour participer ?

 

C'est un mélange des 2. Dans le championnat F1Legends, j'apprécie beaucoup l'esprit de "gentlemen driver" et de camaraderie. Si j'étais dans une ligue où il y a trop de requins qui se prennent au sérieux, de "gagne à n'importe quel prix", ça me gaverait.

 

Ca ne veut pas dire que je n'attache pas d'importance à mes résultats. J'aime me mesurer aux autres même si ça occasionne parfois des déceptions. Il faut savoir perdre ! Je sais que je n'ai pas le niveau pour jouer la gagne sur le 1er serveur ou au championnat. C'est d'ailleurs plutôt une bonne nouvelle car ça montre que GPL intéresse toujours de très bons pilotes.

 

Mon objectif est donc de courir sans mettre personne dans le décor, au plus près de mon meilleur niveau, sans gaspiller de gros points, et en essayant de faire de belles courses. Concrètement, cette année, j'aimerais bien remporter une course sur le 2ème serveur avec une voiture moyenne et finir dans les 10 premiers au championnat.

 

 

7- Vois-tu un avenir à GPL et lequel ?

 

Pour ne parler que du championnat F1Legends, je vois qu'il y a régulièrement de nouveaux participants, de tous niveaux, avec 4 serveurs pour chaque course officielle. L'attrait pour GPL ne se dément pas et ça me rend optimiste pour l'avenir proche. Un grand merci au passage à Jack Seller et Rindo Molfis pour toute cette organisation. Et une grosse pensée pour Jops...

 

Maintenant, il est vrai que GPL date pas mal. D'autres simus ou mods sont sans doute mieux aboutis mais je ne peux pas en parler puisque je ne les ai pas testés.

 

Personnellement, je me vois bien jouer encore plusieurs saisons à GPL car je suis loin d'en avoir fait le tour. L'idéal serait d'avoir une gestion des dégâts plus réaliste (des fois, c'est quand même folklorique!!) et surtout d'avoir la pluie aléatoire. Ce serait vraiment un gros défi de piloter ces voitures sous la pluie. Le revers de la médaille c'est que ça occasionnerait sans doute pas mal de carnage pendant les courses!!

 

 

HISTOIRE DE LA COURSE AUTO

 


1- T'intéresses-tu à l'histoire de la course automobile et, si oui, est-ce que c'est GPL qui t'a amené à t'y intéresser ?

 

Oui, je m'intéresse à l'histoire de la F1 depuis quelques années (je suis loin de tout connaître à fond, ce n'est pas le but) et je pense que c'est GPL qui m'y a amené.

 

Cet intérêt réside dans le fait que plus je remonte dans l'histoire de cette discipline plus je suis en admiration devant la performance des pilotes. Par exemple, dans les années 60, le danger était infiniment plus présent qu'aujourd'hui, les circuits plus beaux et naturels, les voitures sans doute plus difficiles à conduire, les courses plus longues.

 

Pour moi, les pilotes de ces années-là étaient des héros alors que les pilotes actuels sont des sportifs de haut niveau (ce n'est pas péjoratif!). De même, si on compare les courses des années 30 (ancêtres des courses F1) à celles des années 60 on se rend compte que les difficultés surmontées par les pilotes étaient sans doute encore plus grandes. Et ainsi de suite en remontant jusqu'à la fin du siècle dernier. Cette remontée dans le temps me fascine.

 

Ca ne m'empêche pas d'être un fan assidu de F1 modernes. En fait, j'ai commencé à regarder les GP au milieu des années 80 grâce évidemment à Alain Prost. Mon meilleur souvenir est sans doute le duel Prost-Senna de 1988 à 1990 d'une intensité incroyable !!!

 

J'ai beaucoup aimé aussi le duel Hakkinen-Schumacher de 1998 à 2000. Le duel Alonso-Schumacher en 2005 et 2006 était pas mal et la saison 2007 aussi. Mais, globalement, les GP actuels ne sont pas bien excitants, ce sont plus les championnats qui sont serrés. Il y a beaucoup trop de stratégie et pas assez d'action en course.

 


2- Qu'est-ce qui t'intéresses le plus, les circuits, les courses, les pilotes, les écuries, les voitures ?

 

Tout m'intéresse! Si je devais établir un palmarès de mes préférés, ça donnerait ça : en circuit, le Nurburgring (l'ancien!!). En course, le GP d'Adélaide 1986 (2éme titre de Prost contre Piquet et Mansell). En voitures, les Auto-Union des années 30 (abstraction faite de la sinistre croix sur le capot) , des voitures très en avance sur leur époque avec un bruit de moteur fabuleux.
En pilotes, par contre, difficile d'en sortir un du lot : Alonso, Montoya, Mansell, Prost...

 

Senna et Schumacher, je les admire, mais je ne les ai jamais supportés. Et je ne parle que de ceux dont j'ai vu les GP.

 

En dehors de la F1, je m'intéresse actuellement de plus en plus à l'endurance (championnat Le Mans Series). La compétition est serrée (et pas seulement le duel Peugeot-Audi) et certaines voitures sont réellement magnifiques : La 908 bien sûr mais surtout l'Epsilon-Euskadi que je trouve sublime. Je trouve ces voitures plus belles que les F1 actuelles surchargées de dérives aérodynamiques. En plus, elles sont presque aussi rapides.

 

 

LE PILOTAGE

 


1- Est-ce que tu privilégies le pilotage ou les réglages et qu'est ce qui t'a le plus fait progresser ?

 

C'est un mélange des deux, avec quand même une grosse priorité au pilotage. Je suis relativement rapide, mais pas suffisamment précis et constant pour justifier des heures à passer pour peaufiner un set-up. Je fais donc des séries de tours et je dégrossis le set-up au fur et à mesure.


Quand j'ai une bonne base en efficacité et facilité de conduite, je ne touche presque plus au set-up et je me concentre sur le pilotage. C'est là que j'ai le plus à gagner, en trajectoires, fluidité, et contrôle de la voiture. Et le plaisir est là, plus que dans la mise au point!

 


2- Est-ce que tu joues prioritairement avec les réglages par défaut, avec ceux pris sur le net, tels quel ou adaptés à ta sauce ou alors avec des réglages que tu crées entièrement toi-même ?

 

Je ne joue plus du tout avec les réglages par défaut. Je prends des set-up sur Internet, en général des SJ, car ils me conviennent en terme de différentiel : 60/45/2.
Ensuite, je fais des modifs, surtout si le circuit est nouveau : je peux jouer sur pas mal de paramètres, sauf ceux que je ne maîtrise pas encore : la pince à l'arrière, les amortisseurs et les butées.

 

3- Te sers-tu te pribluda ?

 

Oui, pour connaître la position des concurrents. J'utilise aussi les températures de pneus, mais pas les partiels : ça me déconcentre.

 


4- Te sers-tu d'autres outils comme GPL glance, virtual mirror, GP2L ou d'autres ?

 

Non.

 


5- Pilotes-tu avec un oeil sur le compteur de vitesse ou plutôt au feeling en prenant seulement des repères visuels sur la piste ?

 

Uniquement au feeling : repères visuels, et utilisation du moteur au bruit. Je ne regarde presque jamais le compte-tours.

 


6- Quand tu joues, surtout dans les courses on-line où la tension peut être plus importante, as-tu besoin de calme et d'isolement ou peux-tu jouer dans n'importe quel environnement ?

 

Je joue dans une pièce isolée. Pour les courses officielles, j'utilise un casque audio, je m'isole un peu de temps à l'avance, et je ne participe jamais à un "chat", car j'ai du mal à me concentrer.
 

 


LES VOITURES

 


1- As-tu un ou des châssis préférés ?

 

J'ai longtemps roulé exclusivement en Lotus et elle me plaisait beaucoup : belle, efficace en courbes, vive mais pas trop, légère, puissante et coupleuse. Que du bon !


Depuis, je suis passé à d'autres voitures pour privilégier le championnat. J'ai eu ma période Brabham : très amusante à piloter car très coupleuse (j'adore !). Mais il faut être à la hauteur car je la trouve en même temps assez vicieuse, très facile à perdre.


Finalement, c'est la Cooper que j'utilise le plus actuellement : évidemment elle est lourde et pas bien efficace mais le moteur est souple et je la trouve sympa à piloter. Cependant j'en suis à plusieurs casses moteurs avec peu de choses à me reprocher à chaque fois : le Maserati ne pardonne pas grand-chose et ça commence à me gaver.

J'ai utilisé une fois la Ferrari récemment, pour la course de Hondala, et j'ai été agréablement surpris. Je la reprendrai peut-être.
Je connais encore trop peu l'Eagle pour la juger.


La BRM est sympa à piloter, mais c'est un veau !
La Honda est celle que j'aime le moins : le moteur est vraiment trop creux .

 

 

2- As-tu pris le temps de tester tous les châssis ?

 

Oui mais uniquement pour les besoins du championnat.

 


3- Si tu utilises régulièrement des châssis différents est-ce pour avoir des sensations différentes ou pour une réelle adéquation entre un châssis et un circuit ?

 

J'aime bien rester longtemps avec la même voiture pour m'habituer au comportement. Je n'ai pas assez de temps à consacrer aux courses pour évaluer plusieurs châssis pour une même course.
Je ne change donc de voiture que pour les besoins du championnat (le bonus de 50 points) et je le choisis en général avant le début des entraînements.

 

 

4- Penses-tu qu'il serait intéressant que les modeurs créent de nouveaux châssis puisqu'il y eut 28 voitures différentes utilisés en 1967 ?

 

Historiquement parlant ce serait forcément intéressant. Pour moi, ça ne changerait sans doute rien, car je ne prendrais pas le temps de les tester.

 

 

5- T'es-tu intéressé aux carsets, la possibilité de modifier visuellement les voitures, peintures persos etc... et pourquoi ?

 

Non, surtout par crainte de rendre instable ma config. Déjà, mon PC n'est pas une flèche et je ne suis pas une flèche en informatique. Donc, quand ça marche, je ne touche plus à rien !
La seule chose que j'ai modifié c'est le son de certains moteurs. C'est essentiel pour moi d'avoir un beau son pour m'amuser au volant.
 

 


LES CIRCUITS

 


1- La question de l'oeuf et la poule : Faut-il aimer un circuit pour réussir à bien y piloter ou réussir sur un circuit pour l'aimer ?

 

Je crois que dans mon cas les deux n'ont rien à voir. Par exemple, j'ai été rapide l'an dernier à Silverstone avec la Cooper, pendant les entraînements, alors que ce circuit m'emmerde profondément. A l'inverse, j'aime bien des pistes comme Rouen ou Mexico alors que j'y suis plutôt largué en performances.


Un pilote complet est rapide sur tout type de circuit. Moi, j'ai des lacunes dans le setup et dans certains aspects du pilotage, donc, suivant les exigences de chaque piste, qui n'ont rien à voir avec le fait qu'on l'aime ou pas, je serai plus ou moins rapide.

 


2- T'intéresses-tu essentiellement aux 11 circuits Papyrus ou aimes-tu découvrir régulièrement de nouveaux circuits ?

 

Je ne découvre que les nouveaux circuits proposés dans le championnat F1Legends.

 


3- Quels sont tes circuits préférés et ceux que tu aimes le moins parmi les 11 et pourquoi ?

 

J'aime les circuits rythmés avec des enchaînements de virages variés, et du relief. Quand il n'y a pas de rythme ou qu'il ne me plaît pas, il n'y a pas de plaisir. C'est exactement comme pour la musique ! C'est pour ça que je n'aime pas Silverstone par exemple : la plupart des virages sont intéressants mais l'ensemble manque de liant.
Mes circuits préférés sont le Nurburgring (loin devant) et Zandvoort. Mes détestés sont Monza et Silverstone.

 


4- Si tu t'es intéressé aux autres circuits lequel ou lesquels as-tu préféré et pourquoi. Tracé, concept, graphisme ?

 

Avec le championnat, j'ai découvert quelques circuits superbes. En 2006 c'était Bremgarten et Jops. En 2007, Roadblock . En 2008, Monsanto et King Raceway. Dans chaque cas, ce sont le rythme, les sensations de pilotage qui m'ont plu, en particulier pour Bremgarten et Roadblock. Et l'environnement aussi : aller vite dans une forêt, comme à Bremgarten, c'est très excitant.

 


5- Tu les as joués off-line en course ou en training ou alors on-line dans le cadre d'une compétition ?

 

A chaque fois, dans le cadre du championnat F1 legends.

 


6- Sais-tu pourquoi des circuits qui ont l'air d'avoir une très bonne aura au sein de la communauté comme l'Ile de Man ou Machwerk ne sont jamais utilisés dans les compétitions ? Sont-ils trop difficiles ?

 

Aucune idée. Je ne les connais pas.

 


7- Es-tu intéressé par des projets en cours comme ceux de circuits très longs, L'île de Man version complête par Jim Pearson ou la Targa Florio, plus de 60km chacun, ou est-ce que ça te passe complètement au-dessus de la tête ?

 

Ca m'intéresse sur le principe car j'aime les pistes longues, donc variées et naturelles, et elles ont une réalité historique. Après, il faut voir dans quelle cadre une course y serait organisée. Et il faudrait beaucoup de temps à y consacrer...
 

 


LE JEU OFF-LINE

 


1- Joues-tu off-line et pourquoi ?

 

Régulièrement, pour des raisons spécifiques : apprendre un nouveau tracé, faire des tests de conso, rouler avec beaucoup de voitures autour de moi. J'essaie quand même de rouler au maximum en on-line, pour m'habituer à l'ambiance des courses officielles.

 


2- Si tu joues en course off-line t'es-tu intéressé au réglage des A.I. à travers les travaux de gens comme Alison Hine, Lee Bowden ou Kuratko ou comptes-tu seulement sur ton pilotage pour gagner et dans ce cas jusqu'à quel niveau as-tu pu aller ?

 

Je ne suis jamais intervenu sur les réglages des AI mais c'est une possibilité intéressante sur laquelle je me pencherai peut-être un jour pour faire des courses « à blanc », dans des conditions difficiles.
 

 


LES MODS

 


1- T'intéresses-tu aux autres mods existants ?

 

Non, seulement pour une question de temps. Car sur le principe, je suis à fond pour. Et j'y viendrai peut-être un jour, quand je serai lassé du Mod67.

 


2- As-tu testé le nouveau mod66 et quelles sont alors tes premières impressions ?

 

Non.

 


3- T'intéresses-tu à d'autres mods en préparation et lesquels ?

Non.

 

 

LE MATÉRIEL

 


1- Avec quel matériel joues-tu ? Ecran, taille et résolution d'image.

 

Mon matos informatique est moyen : un PC acheté en 2006, AMD 64 3200 avec une carte Nvidia 6200. Le gros défaut de ce PC c'est qu'il n'est pas d'une fiabilité parfaite : j'ai eu  deux ou trois plantages en courses officielles l'an dernier. Bizarrement, sans rien changer, je n'ai plus aucun problème avec GPL depuis quelques mois. Sans commentaires.


Autrement, j'ai un écran LCD 17 pouces. Rien d'extraordinaire donc mais largement de quoi se faire plaisir au volant en ce qui me concerne.

 

 

2- Quel Volant, pédalier ?

 

J'ai un bon volant Thrustmaster à retour de force mais je ne m'en sers pas actuellement : il fait énormément de bruit et je joue dans une pièce mal insonorisée et située à proximité des chambres à coucher. Bref, à oublier pour le moment, mais normalement, d'ici deux ans, la maison sera un peu plus grande et j'aurai une pièce perso et bien insonorisée.
En attendant, je joue avec un logitech sans retour de force et de qualité très moyenne.

 

 

3- Joues-tu avec le retour de force ? Penses-tu qu'il puisse influencer tes performances dans un sens ou dans l'autre ?

 

Je n'ai joué avec le retour de force que pendant quelques mois. La sensation d'effort est plus réaliste mais je ne pense pas que ça rende plus rapide. L'essentiel pour moi est d'avoir un volant précis et fiable. Le reste, ce n'est qu'une question d'habitude.

 


4- Si c'est oui, le règles-tu plutôt fort ou plutôt léger ?

 

Réglé plutôt fort.

 


5- Au niveau du passage des vitesses, tu joues avec ou sans embrayage ?

 

Sans embrayage.

 


6- A part ça, c'est palette au volant, levier de vitesse en H ou en séquentiel ( haut-bas ) ?

 

Palettes au volant.

 


7- As-tu un poste de pilotage spécifique, avec un siège spécifique ou une pièce dédiée ou joues-tu plutôt à l'arrache "sur un coin de table" ?

 

Je joue avec le PC familial donc le gros inconvénient est que je dois démonter le volant et changer le siège à chaque fois. A part ça, c'est déjà assez ergonomique sauf pour la position du clavier. C'est surtout dû au fait que j'ai investi à peu de frais dans un fauteuil de salon, confortable, et bien adapté au pilotage et au meuble PC. C'est certainement le meilleur maillon de mon équipement actuel et pas si anodin que ça.

 

 

Un siège à la fois design et, apparemment, super confortable qui va en faire rêver plus d'un...

 


J'aimerais bien avoir un poste  de pilotage personnalisé, j'ai d'ailleurs une bonne idée de ce à quoi il pourrait ressembler. C'est prévu, mais pas avant deux ou trois ans. Et c'est loin d'être une priorité.

 


8- Es-tu satisfait de ton matériel et si non penses-tu en changer bientôt et pour quels produits ?

 

Mon PC ne me satisfait pas à 100% mais comme il est assez récent, je vais attendre pour en changer.
Côté volant, j'attends de pouvoir retoucher mon Thrustmaster à retour de force. Si je voulais me faire plaisir, je crois que je m'offrirais un Speedway car j'aime bien le design et la qualité générale semble bonne. Mais le ticket d'entrée est assez cher...

 


QUESTIONS PERSOS

 


1- Quel genre de pilote penses-tu être ?

 

Pour les courses officielles, je suis plutôt sur la réserve, je ne me lâche pas assez, et ça se ressent sur les temps au tour. Ca vient peut-être du fait que je déteste ne pas finir une course donc j'ai tendance à trop assurer.


De même, je manque d'agressivité pour dépasser un concurrent, ou aller chercher un pilote qui est à quelques secondes devant par exemple. Bref, je manque de « fighting spirit », je suis plus un calculateur. Mais c'est aussi par obligation car je ne suis pas très à l'aise dans les combats rapprochés. Et je m'en voudrais terriblement de mettre quelqu'un dans le décor.


Pour le stress, ça dépend surtout de ma préparation de la course et de ma fatigue. Il y a des jours ou je gère très bien les événements et d'autres ou je suis à la ramasse.

 


2- Que faudrait-il que tu travailles pour t'améliorer encore et est-ce que tu y viendras ou est-ce que ton niveau actuel te convient ?

 

Je m'amuse bien à mon niveau actuel mais je ne désespère pas de remédier aux défauts cités à la réponse précédente. Surtout l'agressivité en course (tout en restant fair-play évidemment). J'aimerais aussi aller plus vite !!!

 

 

3- Depuis que tu connais GPL peux-tu nous raconter ce qui t'a procuré le plus d'émotion sur le moment ou le plus de satisfaction à posteriori ?

 

Je garde un grand souvenir de ma toute 1ère course officielle en F1Legends : c'était en mai 2005, à Lime Rock. 7ème sur la grille du 1er serveur avec la Lotus, je me retrouvai 4ème après 3 virages. J'étais bien dans le coup, avec le podium à portée de museau et Jops pas très loin à l'horizon. Bref, du pur bonheur... pendant 4 tours, car j'ai été rapidement déconnecté (j'étais encore en 56k à l'époque).

 

Depuis, j'ai fait pas mal de courses solides et satisfaisantes mais aucune course « pleine » dont je puisse être vraiment fier. J'ai quand même un très bon souvenir récent, Funabashi 2007 : sur le 2ème serveur en Cooper, 1ère pôle, 1ers tours en tête et une chance réelle de victoire contre Hervé Nicolas. Mais, bon, j'ai cassé mon moteur dans le 11ème tour, donc pas de course « pleine » sur ce coup-là.

 

A part ça, je pourrais aussi apporter quelques contributions dans un bêtisier GPL. Comme ma course de Rouen en 2007 où je me plante tout seul comme un grand dans le dernier virage du dernier tour alors que j'étais tout seul. Je me rappelle encore la vision que j'avais des stands et de la ligne d'arrivée, depuis mon cockpit, avec mes 2 roues en moins. Très cocasse... avec beaucoup de recul !!!

 

 

4- Comment vanterais-tu cette simulation à quelqu'un qui ne la connais pas du tout ?

 

Comme une simu réaliste qui en donne pour son argent à celui qui veut découvrir le plaisir virtuel du pilotage d'une F1 avec ce que ça implique comme difficultés.
Le côté « F1 anciennes » apporte aussi un plus indéniable : l'immersion dans une autre époque du sport auto où le pilotage était prépondérant par rapport à la technique. Ce qui est beaucoup moins le cas aujourd'hui.
Enfin, cette simu a donné le jour à une petite communauté de pilotes très conviviale et c'est sans doute le plus important.

 

 

- Propos recueillis le 18 mai 2008.

 

 

 


BALISES DU PARCOURS

 

 

F1 Legends

 

2007


D2 - 3è - Mexico

 

2008


D2 - 3è - Monsanto

D3 - 2è - Monza

D2 - 3è - Watkins Glen

 

 

HOTLAP

 


GPL RANK : - 44

 

Silverstone 1.26.8 - Watkins Glen 1.04.5 - Mexico 1.46.7 - Nürburgring 8.06.1

 

 

 

 

Merci Benoit de nous avoir confié ainsi ta passion pour notre simu préférée.

 

A la prochaine.

R4E


 



05/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres