HERVE SABATHE - INTERVIEW - 25.04.2008

 

 

 

 HERVE SABATHE - INTERVIEW - 25.04.2008

 

 

 

 

 

 

Après Dayrton c'est aujourd'hui un des doyens de GPL qu'il m'est donné de vous présenter au travers de quelques questions.

 

Pensez-donc qu'il a disputé sa première course en ligne à Monza en Ligue Française le 8 octobre 1999. 

 

Je vous laisse en sa compagnie. Bonne lecture...

 

 


QUESTIONS GÉNÉRALES

 

 

 


1- Bonjour Hervé, peux-tu te présenter pour les lecteurs de PLANÈTE GPL ?

 

Bonjour. J'ai 43 ans, trois enfants de 15, 8 et 7 ans. J'habite le département ensoleillé du Var. Dans la vie de tous les jours, je suis prof des écoles en CLIS, une classe d'intégration scolaire destinée à des enfants présentant des troubles cognitifs et/ou psychologiques pouvant avoir des origines et des manifestations très diverses.

 

2- Quel est ton parcours de Gamer en général et de sim-racer en particulier ?

 

Je ne sais pas trop ce que veut dire gamer donc je vais plutôt parler de l'aspect sim-racer. J'ai toujours aimé les voitures. Quand j'étais môme, j'avais un volant dans les mains quand je voyageais à l'arrière de la voiture familiale. Ça pouvait être une assiette, un volant en plastique, un bout de carton, peu importe, ça faisait office de volant et j'encourageais mon père à rouler plus vite et à doubler le plus possible de voitures. L'époque a changé...

 

Mes premières courses je les ai faites dans le bac à sable en bas de mon immeuble à Argenteuil. On se faisait des circuits dans le sable avec les copains et on jouait avec des billes et nos petites voitures. Tout ça pour dire que la voiture m'attirait. Sinon, quelques années plus tard, le premier choc a été Monaco Gp sur Sega Megadrive. Avec mon frangin on était fous en voyant les graphismes : un excellent souvenir.

 

Ensuite, je n'ai plus touché aux consoles jusqu'à 1996 je crois où j'ai acheté une playstation d'occase juste pour pouvoir jouer à Formula 1 1996 (?). Je ne me souviens plus trop du nom du jeu mais je sais juste que j'ai beaucoup joué dessus. Peu après j'ai acheté un premier ordi, un premier volant (le Microsoft) et un premier jeu de Formule 1 dont je ne me rappelle encore plus le nom et pourtant là aussi j'y ai  beaucoup joué. Ensuite je suis passé à GPL et j'ai à peu près tout essayé depuis (Nascar 2003, la série des F1 challenge, les Collin Mac Rae, GP3, GTL, GTR 1 et 2, NFS Porsche 2000, Superbike 2001, R factor, RBR notamment).


J'ai découvert le jeu en ligne avec GPL. Je me souviens du soir où j'ai pour la première fois joué à GPL sur Internet. C'était avec deux italiens. Pour moi c'était absolument extraordinaire ! Rendez-vous compte : Je ne suis pourtant pas très vieux mais je n'ai eu le téléphone à la maison qu'à 14 ans. Alors là, voir que je pouvais échanger en direct avec des mecs en Italie et encore plus fort que je pouvais jouer aux voitures avec eux. Ca m'a vraiment éberlué. Je ne sais pas si des gens de 20 ans peuvent comprendre ça mais moi j'ai toujours trouvé ça magique. Aujourd'hui encore, quand je fais des courses et que je parle avec mes potes belges en roulant, je ne peux m'empêcher de penser que c'est un truc absolument incroyable : Jouer, être sur une piste à 1 mètre l'un de l'autre quand on est éloignés de 1200km en réalité. Je crois que ça m'émerveillera toujours.


Bon, passons sur mes impressions de vieux gâteux pour aller à la suite. J'ai découvert la LFGPL début 1999 grâce à un Français que j'avais rencontré sur une course internet et qui m'en avait parlé. Je me suis inscrit en avril. Là c'était parti pour les soirées ICQ où on se retrouvait tous. Moi j'étais assez timide, pas du tout grande gueule, donc on ne me remarquait pas trop. J'avais une connexion 56 k complètement pourrie et je finissais quasiment jamais mes courses. Les PC de l'époque faisaient difficilement tourner le jeu, les connexions internet étaient payantes à la durée et donc forcément limitées. C'était toute une époque dont j'ai un peu parlé ici

 

Gilles Jausset et François Houte m'ont demandé de prendre une équipe en main pour la saison 2000. J'étais chargé de l'équipe Honda. Philippe Stadler faisait partie de mon équipe (il est toujours à la LFGPL et toujours dans la même équipe que moi d'ailleurs). Ensuite j'ai connu des soucis persos qui ont fait que j'ai arrêté le champ en cours d'année et que je n'ai pas participé à la saison 2001. je suivais les forums et l'activité de la ligue mais je ne roulais plus online. En 2002, j'allais un peu mieux et j'ai repris le championnat ; J'ai dû être disco à peu près à toutes les courses.

 

Je n'ai eu l'ADSL qu'en 2003 (et encore, pour pouvoir en bénéficier j'avais emmené mon ordi et mon volant dans ma classe : je devais être le seul instit de France encore en classe à minuit.) C'est l'époque ou j'ai commencé la série Cevert à la LFSNC que j'ai pratiqué pendant trois ans. J'aimais beaucoup ces rendez-vous du jeudi soir animés par Ludo Barrière. En 2004 ma ville a enfin été reliée à l'ADSL et j'ai pu commencer à sortir un peu de la LFPGL/LFNSC. J'ai fait le championnat d'été 100% en GPL 1965 de Nicolas Tailler en 2004 et 2005. C'est là que j'ai commencé à mieux connaître la horde des pilotes Belges dont certains sont devenus de vrais amis.

 

En 2005 j'ai rejoint la LBGPL et fait aussi une petite moitié de saison en F1 Legends, deux championnats que j'ai pas quitté depuis. En 2006 j'ai rejoint la GPL cups. Enfin, en 2007 j'ai entraîné mes potes Gubbels et Jieffe dans le championnat ffsca GTR2. Luc Van Gossum nous a rejoint au sein de notre team MASTA. J'aime beaucoup cette simu même si elle est un peu trop buggée à mon goût. On roule principalement pour se faire plaisir et se tailler une bavette ensemble le lundi soir. Aucun souci de performances ou de compétitivité. J'ai également fait quelques courses par-ci par là, en Nascar (j'adore Nascar 2003 mais je n'ai pas le temps de m'y investir suffisamment) et à R Factor en mod F3 et 79 mais je n'ai pas continué essentiellement par manque de temps.

 


3- Joues-tu actuellement à d'autres jeux en dehors du sim-racing ?

 

Oui je joue à quelques autres jeux. Il y a d'abord deux simus d'avions : IL2 et Flight Simulator. Je joue aussi de temps en temps à Unreal Tournament 2004 et à PES avec mon fils. J'aime aussi les FPS à connotation historique genre Medal of Honor, Vietcong, Call of Duty,  mais je n'ai pas trop le temps d'y jouer. Je suis également un adepte des jeux genre Civilisation, mais là aussi le temps me manque.

 


4- Actuellement, tu ne joues qu'à GPL ou à d'autres simus ?

 

En ce moment, je joue pas mal à IL2 1946, un jeu que j'aime beaucoup. Je retrouve beaucoup de GPL dans IL2. C'est un très très grand jeu. C'est de l'aviation ancienne, accessible, pas trop rapide, un peu comme les F1 des années 60. Sinon, je roule de temps en temps sur R Factor, GTL, RBR ou Nascar, juste pour m'amuser.

 


5- Comment as-tu découvert GPL et est-ce que l'attrait a été immédiat ?

 

Je l'ai découvert dans une démo du magazine Joystick. Ça devait être aux alentours d'octobre/novembre 1998. Je ne savais pas du tout que le jeu devait sortir au contraire de certains qui attendaient le jeu impatiemment. J'ai installé la démo sans savoir du tout ce que GPL était. Je revois encore le moment où je me suis retrouvé dans les stands de Monza. Le premier truc qui ma frappé, c'était le son. Je le trouvais vraiment très bon. Les premiers tours ont confirmé l'impression initiale. Ça avait l'air vraiment très très bien. Les ralentis, les suspensions, la main sur le levier de vitesse où on voyait les différents rapports s'enclencher…

 

Le lendemain, j'ai acheté le jeu et je me vois encore pendant mon service de cantine en train de lire le guide du pilote de Steve Smith. Je l'ai tellement lu que je ne suis pas loin de le connaître par cœur ! Ensuite comme je le disais plus haut, le fait de pouvoir jouer online et surtout de découvrir une communauté a fait que je n'ai jamais lâché le jeu même si au début avec les configs dont on disposait on ne pouvait pas jouer à plus de 6/7 AI.


 

6- Ton attrait pour GPL, c'est un attrait pour la compétition en général ou pour la convivialité des courses on-line. Autrement dit, tu cours d'abord pour gagner ou simplement pour participer ?

 

Alors là c'est très simple : Pour la communauté ! Je suis d'une nature assez casanière. Je n'aime pas trop les changements. J'ai un peu de mal à me faire une place mais ensuite je n'aime guère en bouger pour un peu que je me sente bien là où je suis. Et ces traits de caractère se retrouvent dans mon rapport à GPL. S'il n'y avait que le jeu j'aurais peut-être arrêté depuis longtemps où tout au moins j'y jouerai sans doute moins souvent. D'ailleurs, depuis deux/trois ans en début d'année, je me demande souvent si je continue tel ou tel champ car j'avoue avoir de plus en plus de mal à rouler sur le mod 67.

 

Mais j'apprécie les gens que je côtoie dans les diverses compétitions et dans les forums et du coup je remets ça chaque année même si je ne suis pas hyper motivé quelquefois. Je continue GPL plus pour les amis et les relations que pour le jeu en lui-même même si j'aime ce jeu bien entendu. Après, si F1 Legends ou la LFGPL passait en mod 66, j'applaudirais des deux mains. On en est à 10 ans de GPL67 et il serait peut-être bon de passer au mod66 qui est vraiment une belle évolution du 67 original.

 

7- Vois-tu un avenir à GPL et lequel ? Passe-t-il par de nouveaux mods ou par de nouvelles fonctionnalités structurelles, retour au stand géré avec des anims, etc...?

 

Les mods ont apporté un véritable plus c'est indéniable mais plus que les mods je crois à la communauté. Le jeu vivra tant que la communauté vivra. Ce sont les joueurs qui font vivre GPL. Tous les ans des joueurs décrochent : moindre attrait du jeu par rapport à des plus récents, lassitude, obligation personnelle ou professionnelle, démotivations diverses, manque de temps : on perd des joueurs, mais on en gagne aussi des nouveaux régulièrement sans pour autant que GPL ait changé fondamentalement, ce qui montre bien que la base du jeu est bonne (même si pour moi GPL67 glisse beaucoup trop) et que l'aspect historique et donc intemporel de la simu attire encore.

 

Maintenant on ne peut pas réfuter que GPL a vieilli. Hier encore je roulais un peu avec le mod F1 1988 à Rouen sur R Factor et là on voit bien que GPL accuse ses 10 ans. Malgré tout, juste après cet essai, je me suis payé un super moment sur le serveur 3 des F1 Legends et là j'ai oublié l'âge de GPL. J'attends finalement la prochaine course avec impatience. J'en profite d'ailleurs pour remercier chaleureusement les Admins de toutes les ligues pour le taf qu'ils font pour nous et pour les championnats qu'ils nous proposent. C'est aussi grâce à eux aussi que GPL perdure.

 

Sinon, pour en revenir aux nouveautés, je pense que même en supposant qu'on puisse les faire, ce n'est pas elles qui attireraient à elles seules de nouveaux joueurs. (le mod 66 n'a pas amené de nouveaux joueurs par exemple). Par contre, elles raviraient les joueurs actuels c'est certain. Moi par exemple j'aimerais bien la pluie, de nouvelles pannes genre casse de boîtes, crevaison, diverses pannes comme il en existait à l'époque ou finir une course sans ennui de moteur était assez rare. J'aimerais aussi que les moteurs soient plus sensibles aux sur-régimes, que les vitesses passent beaucoup plus difficilement et qu'il puisse exister un véritable mod adapté au shifter par exemple. Tout ceci ne se fera sans doute jamais mais ça ajouterait un peu de piment.

 


HISTOIRE DE LA COURSE AUTO

 


1- T'intéresses-tu à l'histoire de la course automobile et, si oui, est-ce que c'est GPL qui t'a amené à t'y intéresser ?

 

Je ne suis pas un fou passionné comme peuvent l'être certains, mais je ne suis pas un inculte non plus. Je m'intéresse au sport en général et au sport auto en particulier. Mon seul livre de F1 à la maison est le bouquin de l'Equipe : 1950/2000 50 ans de F1. Je le lis et je le relis depuis 8 ans et je vais choper les infos complémentaires quand j'en ressens le besoin sur Internet. J'ai commencé à m'intéresser au sport auto et à la F1 en particulier en 1977. J'avais 13 ans, mais je ne suivais l'actu que par le biais de la télé. A 15 ans, j'ai commencé à acheter l'Equipe en allant à l'école et à partir de là les souvenirs sont plus précis.

 

Les vrais débuts pour moi ont sans doute été les exploits Sud Américains de Laffite et Depailler en 1979. C'était magique tant ils dominaient tout le monde ! J'ai suivi tous les GPs à la télé pendant des années. J'étais un fan de Laffite, puis j'ai soutenu Prost. J'ai comme ça beaucoup suivi la F1 des années 80/90. Globalement, depuis l'arrêt de Prost, je suis nettement moins assidu. La F1 actuelle ne me fait plus trop d'effet même si je ne déteste pas aller aux essais du GP de Monaco, plus pour la beauté des lieux que pour la F1 d'ailleurs. Le côté grandes usines, grands constructeurs, le business, le fric, le côté froid de la F1 actuelle ne me plaît pas. Les mécanos ridicules en short, les ordis dans tous les coins, les tours qui se jouent au millième, tout ça ne me plaît guère.

 

Aujourd'hui il n'y a plus trop de place pour le côté humain. Seuls comptent les chiffres, les résultats, et les dollars à la fin. On me prendra peut-être pour un vieux con seulement capable de dire que c'était mieux avant mais autant les pilotes des années 50 à 80 me faisaient rêver, autant les pilotes actuels me laissent assez indifférent. Je ne conteste pas le fait qu'ils soient excellents, ils le sont, ce sont même de véritables athlètes, mais on ne peut tout simplement pas comparer les époques et l'époque que nous vivons est plus technologique qu'humaine et par là elle me plaît moins. Les chevaliers des temps modernes ont laissé place aux pilotes playstation. Je ferai juste une exception pour Alonso. Ce mec a du caractère. Il me plaît beaucoup. Je trouve qu'il sort du cadre. Sinon, je n'ai pas du tout la même opinion sur les rallyes. Même si je regrette les rallyes d'antan, je continue d'admirer fortement les pilotes. Les derniers duels Grönholm/Loeb ont été absolument fantastiques.

 


2- Si oui, qu'est-ce qui t'intéresses le plus, les circuits, les courses, les pilotes, les écuries, les voitures ?

 

Comme je le disais plus haut, je m'intéresse peu aux pilotes actuels. Sinon, par le biais de GPL je suis venu à plus m'intéresser à la F1 depuis ses débuts en 1950. Je m'intéresse pas mal aux circuits et à leur évolution à travers le temps ainsi qu'aux différents pilotes sans toutefois prétendre être une encyclopédie.

 

 

LE PILOTAGE

 


1- Est-ce que tu privilégies le pilotage ou les réglages et qu'est ce qui t'a le plus fait progresser ?

 

Je privilégie le pilotage. Au niveau des setups, j'utilise essentiellement des GH. Ils sont parfaits pour moi et je n'y touche pas. Pour les circuits où les GH n'existent pas, je prends un GH d'un circuit ayant à peu près les mêmes caractéristiques et je me débrouille avec en ajustant simplement les rapports de boîte. Il m'arrive quelquefois de toucher un peu aux ressorts mais ça ne va guère plus loin. Ce n'est pas le setup qui va me faire gagner une seconde. Une fois que j'ai un setup qui me convient, il n'y a qu'un meilleur pilotage qui puisse me faire aller plus vite.

 

2- Te sers-tu te pribluda ?

 

Oui, mais je n'utilise quasiment plus la fonction permettant d'avoir les partiels. Ça me déconcentre.

 


3- Te sers-tu d'autres outils comme GPL glance, virtual mirror, GP2L ou d'autres ?

 

Non, j'ai un Track IR mais je ne l'utilise pas systématiquement à GPL.

 


4- Pilotes-tu avec un oeil sur le compteur de vitesse ou plutôt au feeling en prenant seulement des repères visuels sur la piste ?

 

J'ai au bas de l'écran les infos température, vitesse enclenchée et vitesse en km/h. Je regarde assez souvent le compteur de vitesse, notamment quand je règle les rapports de boîte ou bien pour savoir si ma vitesse de sortie de virage est correcte. Après on sent très bien si on est dans un bon tour ou pas. Pas besoin de compteur pour ça.

 


5- Quand tu joues, surtout dans les courses on-line où la tension peut être plus importante, as-tu besoin de calme et d'isolement ou peux-tu jouer dans n'importe quel environnement ?

 

Oulà. Je joue dans la pièce de vie principale de la maison. Il y a la télé, les enfants qui braillent, le chien qui aboie. C'est loin d'être calme. Mon ami Jieffe avec qui je suis souvent en communication vocale pourrait vous le confirmer. En fait j'ai l'habitude de toute cette vie autour de moi et ça ne me gène généralement pas.

 

 

LES VOITURES

 


1- As-tu un ou des châssis préférés ?

 

Non, pas vraiment. Je les aime tous.

 

 

2- Si tu utilises régulièrement des châssis différents est-ce pour avoir des sensations différentes ou pour une réelle adéquation entre un châssis et un circuit ?

 

Non. J'utilise des châssis différents parce que j'aime cette différence qu'il y a entre les voitures. J'aime bien rester sur un même circuit et rouler avec les différents châssis les uns après les autres. On perçoit encore mieux les différences entre les voitures.



3- Penses-tu qu'il serait intéressant que les modeurs créent de nouveaux châssis puisqu'il y eut 28 voitures différentes utilisés en 1967 ?

 

J'aimerais surtout que les créateurs de génie nous fassent un Monaco correct (la chicane n'est vraiment pas à l'image de ce qu'elle était en 1967) et surtout, surtout surtout, un circuit de Spa tel qu'il était. J'ai eu la chance d'aller déjà trois fois là bas pour les LANS belges. J'ai fait les deux circuits (l'ancien et le nouveau) en vélo et vraiment le circuit GPL n'est qu'une grosse ébauche de ce qu'est vraiment Spa.

 

Je ne comprends pas que personne ne se soit encore penché sur ces deux circuits pour les modifier en conséquence. Luc Van Gossum avec qui j'en ai discuté me disait que c'était parce qu'on modifierait ainsi le jeu de base et par la même occasion le sacré saint Rank. Après en ce qui concerne l'année 67, plus que les châssis j'aimerais surtout que l'on puisse donner un peu plus de grip. Quand on a roulé avec le 65 et le 66, on aimerait retrouver cette sensation sur le 67. Y'a des fois où j'en ai un peu marre des savonnettes.

 


4- T'es-tu intéressé aux carsets, la possibilité de modifier visuellement les voitures, peintures persos etc...?

 

Non pas vraiment. J'ai le programme qui permet de modifier tout ça, mais j'ai un peu peur de tripatouiller mon GPL qui fonctionne très bien comme ça.

 

 

LES CIRCUITS

 


1- La question de l'oeuf et la poule : Faut-il aimer un circuit pour réussir à bien y piloter ou réussir sur un circuit pour l'aimer ?

 

Je pense qu'il faut l'aimer. Et ça ça dépend des goûts. J'attache pas mal d'importance aux graphismes. Rouler sur un circuit tout moche, ben ça me motive plus trop. Après, en multijoueur j'ai tendance à oublier cet aspect là en me concentrant sur la course.

 


2- T'intéresses-tu essentiellement aux 11 circuits Papyrus ou aimes-tu découvrir régulièrement de nouveaux circuits ?

 

J'aime bien découvrir de nouveaux circuits. Notamment les circuits historiques. Je profite des courses de ligues pour le faire.

 


3- Quels sont tes circuits préférés et ceux que tu aimes le moins parmi les 11 et pourquoi ?

 

Mon circuit préféré est Rouen. Sans doute parce que j'ai travaillé pendant une année dans la région de Rouen, que j'empruntais une partie du circuit tous les jours et que j'ai été voir des courses là bas en 1991. Je n'aime pas Mexico, ni Monaco en mod67 (là on voit bien que le GPL d'origine glisse trop), ni Spa pour les raisons évoquées plus haut (le circuit n'a pas grand-chose à voir avec l'original)

 


4- Si tu t'es intéressé aux autres circuits lequel ou lesquels as-tu préféré et pourquoi. Tracé, concept, graphisme ?

 

Je n'en ai pas qui me viennent en tête spontanément. Je dirai juste que ceux proposés dans le cadre du champ F1 Legends sont généralement très intéressants.

 


5- Sais-tu pourquoi des circuits qui ont l'air d'avoir une très bonne aura au sein de la communauté comme l'Ile de Man ou Machwerk ne sont jamais utilisés dans les compétitions ? Sont-ils trop difficiles ?

 

Certes ils sont très longs et je pense que ça peut refroidir les ardeurs. Toutefois l'argument ne tient guère puisque l'on fait des courses sur le Ring régulièrement. Je pense qu'il faudrait juste avoir le courage de les proposer.

 


6- Es-tu intéressé par des projets en cours comme ceux de circuits très longs, L'île de Man version complête par Jim Pearson ou la Targa Florio, plus de 60km chacun, ou est-ce que ça te passe complètement au-dessus de la tête ?

 

Je m'y suis intéressé par le biais de ton site et je dois dire que je trouve que les mecs qui font ça sont complètement dingues, quel boulot ! Le prochain Ile de Man fait saliver !

 

 

LE JEU OFF-LINE

 


1- Tu joues essentiellement off-line actuellement, il y a des contraintes dans le online qui te rebutent ?

 

Je joue moins off line maintenant vu que la LFGPL et F1 Legends fonctionnent avec des serveurs de préqualifs. Du temps où je n'avais pas l'ADSL, oui je jouais beaucoup off line. Toutefois, pour m'entraîner à rouler en peloton, je continue à rouler off-line.

 


2- Si tu joues en course off-line t'es-tu intéressé au réglage des A.I. à travers les travaux de gens comme Alison Hine, Lee Bowden ou Kuratko ou comptes-tu seulement sur ton pilotage pour gagner et dans ce cas jusqu'à quel niveau as-tu pu aller ?

 

J'ai réglé les AI il y a bien longtemps. Je ne sais plus trop ce que j'ai fabriqué d'ailleurs. Ce que je sais c'est que les AI me valent à peu près et qu'elles se tiennent tous en 2/3 secondes ce qui est parfait pour s'entraîner à rouler en paquet.

 

 

LES MODS

 


1- T'intéresses-tu aux autres mods existants ?

 

Oui, je roule sur tous les mods. J'ai toujours aimé le mod65 pour son grip même si certains trouvent que les voitures se traînent. J'aime aussi pas mal le 69 même si je n'y ai jamais trop roulé par manque de temps. Mais de temps en temps quand je ne sais pas quoi faire j'essaie de compléter mon monster.


 

2- As-tu testé le nouveau mod66 et quelles sont alors tes premières impressions ?

 

Oui, je roule quelquefois sur le mod66 pour préparer les courses LBGPL. Je trouve ce mod rock and roll. Ça bouge dans tous les sens, ça se rapproche à mon sens de ce que devaient être les voitures de l'époque. Ce que je n'aime pas par contre, c'est l'aspi qui est beaucoup trop prononcée à mon goût (tout comme sur le mod69 d'ailleurs). Pour le reste, c'est très bien et quand on parlait d'avenir de GPL, je me dis que c'est peut-être là qu'il se trouve.

 


3- T'intéresses-tu à d'autres mods en préparation et lesquels ?

 

Non.

 

 

LE MATÉRIEL

 


1- Avec quel matériel joues-tu ?

 

J'ai un PC avec Athlon 3200, G Force 6600 GT, 1 Go de ram. J'ai un écran CRT 19 pouces. Je joue en 1600*1200.

 


2- Quel Volant, pédalier ?

 

J'ai un G25. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à m'y faire, notamment en ce qui concerne la pédale de frein. Auparavant j'avais un Thrusmaster force feedback racing wheel et mon premier volant a été le Sidewinder force feddback de Microsoft. J'ai vraiment adoré les deux. Le Microsoft pour sa fiabilité générale, le Thrust pour la qualité de ses rendus au niveau du retour de force. Enfin et surtout, les deux avaient une pédale de frein derrière laquelle je pouvais glisser un bout de mousse ce qui me permettait d'avoir une course limitée et progressive. J'avais d'excellentes sensations au freinage comme ça. Avec le G25 il m'a fallu tout réapprendre et encore aujourd'hui il m'arrive d'allumer mes pneus trop souvent.

 


3- Joues-tu avec le retour de force ? Penses-tu qu'il puisse influencer tes performances dans un sens ou dans l'autre ?

 

Oui je joue avec le retour de force. Je pense pour l'avoir testé qu'on va un peu plus vite sans. Mais moi je préfère jouer avec.

 


4- Si c'est oui, le règles-tu plutôt fort ou plutôt léger ?

 

Alors là, je ne sais pas trop. On va dire moyen.

 


5- Au niveau du passage des vitesses, tu joues avec ou sans embrayage ?

 

En course je joue sans. Bon, faut dire aussi que j'ai un souci physique. J'ai le pied gauche paralysé et je ne peux pas m'en servir correctement. J'ai déjà essayé de m'en servir pour embrayer mais du fait de la paralysie, mon pied reste « inerte » sur la pédale et l'enfonce sans que je m'en aperçoive, ce qui fait que je fais énormément patiner. En fait c'est comme si j'avais un poids au bout de la jambe. Du coup pour débrayer je suis obligé de lever la jambe pour que le pied suive. Enfin bref, ce n'est pas jouable en course, même si je l'active de temps en temps quand je joue seul.

 

J'ai différents fichiers GPL Shift qui sont prêts à être employés : un gpl shift d'origine (sans embrayage et palettes), un GPL shift « sans embrayage et shifter » et un gpl shift « avec embrayage et shifter » avec l'embrayage réglé pour que l'on fasse au moins 80% de la course de la pédale pour que les vitesses puissent passer. (astuce trouvée sur le forum F1 Legends). Là c'est le gros pied. Mais en course, ce n'est pas la peine, on est forcément beaucoup plus lent. Il faudrait des courses où tout le monde joue avec ces réglages pour avoir une égalité des chances.

 


6- A part ça, c'est palette au volant, levier de vitesse en H ou en séquentiel ( haut-bas ) ?

 

Comme répondu plus haut, je me sers des palettes.

 


7- As-tu un poste de pilotage spécifique, avec un siège spécifique ou une pièce dédiée ou joues-tu plutôt à l'arrache "sur un coin de table" ?

 

J'ai un siège baquet mais il est dans mon garage. Un jour peut-être aurais-je le courage de m'y mettre mais planter un cockpit au milieu du salon veut dire virer mon bureau et virer aussi tout le bazar qui est dedans (et dessus…). Pas évident donc. Et puis mes filles conduisent aussi de temps en temps alors il leur faut un poste de pilotage adaptable à leur morphologie ( et à la mienne) ce qui fait qu'il me faut un truc réglable un peu dans tous les sens et là ça dépasse de loin mes capacités de bricolage, sans compter que je fais aussi pas mal d'avion, bref, c'est pas pour demain à moins de toucher un loto et agrandir la maison.

 


8- Es-tu satisfait de ton matériel et si non penses-tu en changer bientôt et pour quels produits ?

 

Je suis content de mon matériel, même si ça rame un peu sur GTR2 et beaucoup sur Flight Simulator. Pas de changements de matos à l'ordre du jour.

 


QUESTIONS PERSOS

 


1- Quel genre de pilote penses-tu être ?

 

D'abord je ne pense pas être un pilote. Je me considère plus comme un joueur. Des pilotes (virtuels) pour moi ce sont des mecs comme Coineau ou Decorps, capables d'enchaîner des courses d'une heure à un rythme de folie, sans jamais se sortir, des mecs naturellement très rapides et en outre capables d'une concentration totale. Moi je ne suis qu'un joueur de tutures sur ordi. D'ailleurs, je suis très peureux de nature. En vélo, je ne vais jamais très vite dans les descentes. J'ai toujours les mains sur les freins. En voiture, je n'ai jamais attaqué comme un dingue dans les virages.  Je suis inquiet de nature et assez peu sûr de moi donc ça se répercute forcément sur mon comportement en course.

 

J'ai toujours peur de me planter et je pense être trop cérébral pour me libérer complètement. Pour aller vite il faut être d'abord doué au niveau pilotage (avoir la vitesse en soi, ce que je n'ai pas) et ensuite être capable de se concentrer sur son pilotage sans se poser moultes questions. Il faut être imperméable et imperturbable. Or moi je suis tout le contraire de ça. Il suffit que je me dise que je vais faire un bon tour pour faire une connerie, il suffit que je me dise que j'ai freiné un peu plus tard que d'habitude pour foirer mon freinage, il suffit que je me dise que je vais peut-être gagner pour me sortir et perdre la course. C'est pour ça que je n'utilise plus les partiels de Pribluda. Dès que je les regarde et que je les analyse, je fais une connerie. Bref, je ne suis pas très bon.

 

Je ne suis pas un gagneur hargneux dans la vie et au volant c'est pareil : Je roule pour participer et être avec des gens que j'apprécie. C'est sans doute pourquoi j'aime tant la communauté F1 Legends où il me semble qu'il y a pas mal d'olibrius qui pensent comme moi. Malgré cet espèce de détachement  il y a encore des fois où j'ai mal au bide avant de me mettre derrière mon volant, notamment sur les courses où j'ai envie de réussir une perf honorable, mais je suis tout de même moins stressé maintenant qu'il y a quelques années. En fait, j'espère surtout être aux yeux des autres un compagnon de route relativement propre, le genre de mec dont on sait quand il est derrière vous que vous n'avez pas trop de soucis à vous faire pour votre train arrière (ou arrière-train…).

 


2- Que faudrait-il que tu travailles pour t'améliorer encore et est-ce que tu y viendras ou est-ce que ton niveau actuel te convient ?

 

Je crois que je ne peux guère m'améliorer en ce qui concerne la performance pure. Comme je l'ai dit plus haut je suis un conducteur, pas un pilote. Maintenant, dans la régularité, dans la concentration, oui je peux encore sans doute m'améliorer.

 

 

3- Depuis que tu connais GPL peux-tu nous raconter ce qui t'a procuré le plus d'émotion sur le moment ou le plus de satisfaction à posteriori ?

 

Mon meilleur souvenir reste incontestablement mon titre F1 Legends 2006. Jamais je n'aurais pensé qu'un truc aussi virtuel que celui-là me fasse autant plaisir. Et que ce plaisir puisse encore durer aujourd'hui. J'y pense vachement souvent. C'est un truc qu'on ne peut pas me prendre. C'est vraiment con quand j' y pense parce que ce n'est finalement pas grand-chose, mais peu importe. Je suis fier de ce titre même si l'ami Zaiit le méritait beaucoup plus que moi. Mais bon, la chance ne m'a pas lâché tout au long de l'année et le règlement m'a bien servi.


Juste après je dirais mes Lans en Belgique avec mes potes, mes repas avec Philippe Martinelli et les copains de la région, avoir rencontré Manu Grossin, Alain Genouille, Didier Conjeaud, Pascal Salar et tous les autres. Plus que les courses, c'est le contact et les amis qui me viennent à l'esprit.
 
(Cette course là semble être mythique).


Ha…cette course…en fait ça a été mon premier résumé. Personne n'avait jamais fait ça à l'époque et je m'y suis mis. Ça m'a pris un temps fou parce que j'étais nul en informatique (je le suis toujours d'ailleurs). Quand je vois ma course d'hier où je me fous en l'air dans le dernier tour et celle-là où je perds la victoire dans le dernier virage, je me dis que le temps n'a rien changé à l'affaire lol. Sinon, pour en revenir aux résumés imagés, il doit y en avoir un ou deux autres qui traînent dans un coin du Net.

 


4- Toi qui a vu toute l'évolution de GPL peux-tu nous raconter ton ressenti à ce sujet ? Evolution de l'état d'esprit des pilotes, etc...

 

Pour moi le truc le plus marquant ce sont les progrès technologiques faits pendant ces années et au premier rang il y a l'évolution des PC. Au début, il fallait vraiment avoir envie de jouer. Même avec une seule voiture en piste, le PC souffrait et on n'avait guère plus de 15/20 images par seconde. Aujourd'hui, c'est le grand confort. Le deuxième point, c'est l'explosion d'internet, la généralisation du haut débit. On ne se rend pas compte ce que c'était au tout début : les discos étaient légions, c'était l'enfer. Ensuite on peut citer la création des différentes ligues, chacune avec ses spécificités et son public aussi, la création de Vroc, tout le boulot des passionnés pour améliorer GPL et faire de ce jeu ce qu'il est aujourd'hui.

 

Aujourd'hui, beaucoup de personnes qui ont joué à GPL un jour n'y jouent plus. Je pense qu'il ne reste plus que le cercle de passionnés. L'avantage c'est qu'il y a beaucoup plus de respect aujourd'hui qu'à une époque. Il ne faut pas oublier qu'on a eu la période des pilotes de pointe qui savaient tout, qui étaient les meilleurs, la période des donneurs de leçons, ceux devant qui il fallait s'écarter au plus vite quand on se faisait prendre un tour sous peine de se faire remonter les bretelles à l'arrivée. Y'avait un bon paquet de connards en fait. Mais heureusement, ils sont allés vers d'autres simus où ont disparu de la circulation quoique certains spécimens rôdent encore. Aujourd'hui je trouve que l'esprit bête et méchant de compétition a disparu de nos ligues. Il suffit de lire les forums pour s'en apercevoir. A contrario, il m'arrive de lire les forums de simus plus récentes pour voir que l'étripage existe toujours, mais c'est ailleurs…

 


5- Comment vanterais-tu cette simulation à quelqu'un qui ne la connais pas du tout ?

 

Je lui dirai d'essayer et d'aller faire un tour sur le forum des F1 Legends. 

 

6- Parmi les pilotes en activité que je n'ai pas encore interviewé, y a-t-il quelqu'un que tu apprécies particulièrement et dont tu aimerais lire l'interview ?

 

Ben y'a un paquet de gens que j'apprécie et je pourrais pas tous les citer, mais je privilégierai Philippe Martinelli.

 

 

Propos recueillis le 14 avril 2008.

 

 

 


BALISES DU PARCOURS

 

 

LFGPL

 

MOD67


10.99 - D2 - MONZA - 2E - 1ERE COURSE EN LIGNE

02.00 - D3 - KYALAMI - 2E

02.02 - D4 - ZANDVOORT - 2E

12.02 - D4 - MEXICO - 1ER

02.04 - D4 - ZANDVOORT - 1ER

04.05 - D4 - ALBI - 3E

07.05 - D4 - NURBURGRING - 1ER

09.05 - D3 - MOSPORT - 2E

03.07 - D2 - BRANDS HATCH - 2E

01.08 - MEXICO - 1ERE COURSE EN D1

 

MOD69


06.07 - D1 - 1ER

 

LBGPL

 

MOD67


2E - MONACO - 2005

1ER - MONZA - 2006

 

MOD65

2E - KYALAMI - 2005

1ER - ZANDVOORT - 2006

 

MOD69

3E - CHARADE - 2006

 

GPL CUPS

 

3E - SPA - 2006

 

3E - LE MANS BUGATTI - 2006

 

3E - SPA - 2008

 


F1 LEGENDS


CHAMPION 2006

 

 

CHALLENGE MULTIGPLIGUES

 

2007 - 23E 

 

2008 - 14E au 31 Mars 

 

 

 

 

Merci Hervé d'avoir bien voulu répondre à toutes ces questions et nous faire partager ainsi toute ton expérience.

 

Bonne continuation.

R4E


 



25/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres