JAN VERSCHUEREN - INTERVIEW - 14.08.2009

 

 

 JAN VERSCHUEREN - INTERVIEW - 14.08.2009

 

LES RANKS DE JAN VERSCHUEREN

Voici l'interview d'un des meilleurs pilotes belges actuellement en activité. Ce grand compétiteur nous fait part de sa passion et de toute son expérience. Bonne lecture.

 QUESTIONS GÉNÉRALES

 Bonjour Jan, peux-tu te présenter pour les lecteurs de PLANÈTE GPL qui ne te connaîtraient pas ?
 

 Bonjour Rookie, je m'appelle donc Jan Verschueren, j'ai 39 ans et j'habite Anvers en Flandres. Je suis ingénieur en électronique de formation, mais je travaille comme indépendant dans le domaine du service-après-vente d'appareils et systèmes de mesure depuis 15 ans.

 Quel est ton parcours de Gamer en général et de sim-racer en particulier?
 

 Comme beaucoup de gens de mon âge j'ai commencé par des jeux sur la Commodore64 et l'Amiga, puis je suis passé aux jeux sur ordinateur une fois que j'avais les sous pour m'en acheter un. Le simracing a commencé par F1GP de Geoff Crammond (toujours sur l'Amiga), puis IndyCar Racing de Papyrus, Nascar1, GP2, ICR2, F1 Racing Sim et ainsi de suite jusqu'à GPL / rFactor / LFS / iRacing maintenant. On peut dire que j'ai joué à toutes les simus plus ou moins sérieuses depuis le début du genre.

 Joues-tu actuellement à d'autres jeux en dehors du sim-racing et, dans ce cas, à quoi ?
 

 Oui, vu l'âge de mon ordinateur ce ne sont pas les jeux les plus récents, mais je joue aussi au Battlefield Vietnam, Company of Heroes, Panzer General et Test Drive Unlimited.

 En ce qui concerne le sim-racing, tu ne joues qu'à GPL ou à d'autres simus et dans ce cas lesquelles et pourquoi ?
 

 J'ai toujours joué à plusieurs simus à la fois. Avant je combinais GPL avec NR2003, LFS et rFactor. Maintenant comme le iRacing est vraiment trop exigeant pour mon PC pour rouler en ligne et mon temps plus limité, il ne reste que GPL et rFactor.

 

La raison est simple : je joue aux simus de course pour simuler le pilotage d'une voiture de course. A l'époque GPL était le jeu le plus avancé donc je ne faisais presque que de rouler à GPL, mais petit-à-petit sont arrivées des simus plus évoluées, plus exigeantes au niveau du pilotage (en comparaison avec GPL'67). Donc j'ai commencé par les faire à côté de mes champs GPL et maintenant c'est un peu l'inverse : je fais encore quelques courses de GPL sur les mods à côté de mes autres activités de simulation.

 

Les simulations stock car sont un cas à part, parce que j'en ai toujours fait en parallèle (même avant GPL). Maintenant je n'en fais plus, parce que la technologie vient de vraiment me dépasser. Je me suis toujours considéré comme un meilleur pilote de stock car que de monoplace et je me demande si, une fois que j'aurai du nouveau matériel, je vais reprendre le stock car ou changer de voie et me concentrer sur les endurances à côté de mes simus historiques...

 Comment as-tu découvert GPL et est-ce que l'attrait à été immédiat ?
 

 A l'époque j'étais un membre très actif du newsgroup rec.autos.simulators et nous attendions la sortie de la démo avec impatience. La démo est sortie fin avril 1998, si je me rappelle bien. Je l'ai téléchargée après le boulot pour découvrir que, tous les détails enlevés, ça tournait à 11 fps sur ma machine. Néanmoins j'ai joué jusqu'à 4 heures du matin et, le lendemain, je suis allé me commander un nouvel ordinateur avant d'aller travailler...
 
Donc, oui, on pourrait dire que l'attrait a été assez immédiat :-) Il est difficile de relayer aux joueurs d'aujourd'hui le "choc", le pas en avant que représentait GPL à l'époque. Maintenant c'est facile d'être un peu blasé au sujet de GPL'67, mais à l'époque personne ne croyait possible d'avoir sur ordinateur les sensations données au pilote par GPL. La sortie de GPL en septembre'98 (j'étais au magasin de jeux avant qu'ils aient eu le temps de déballer leur marchandise) a changé les caractéristiques requises pour une simulation de course et les attentes des joueurs du genre. GPL rendait tout ce qui avait existé avant complètement dépassé. Aucun titre de simulation n'a pu faire un tel bond jusqu'à présent (et je ne vois pas de candidats à l'horizon).

 Ton attrait pour GPL, c'est un attrait pour la compétition en général ou pour la convivialité des courses on-line. Autrement dit, tu cours d'abord pour gagner ou simplement pour participer ?
 

 Je n'ai jamais caché le fait que je roule pour gagner. En fait, je suis convaincu qu'il faut mettre la compétition en priorité pour pouvoir tenir en simulation de course online aussi longtemps que je l'ai fait. Ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas rencontré des gens sympas dans le monde du simracing... Je me suis même fait de nouveaux amis, mais il vaut mieux éviter les bonnes relations personnelles avec un adversaire pour pouvoir bien rouler contre lui.
 
En fait, si la personne en question ne peut pas assez trancher entre la piste et les relations personnelles, je préfère ne pas trop la connaître pour éviter des problèmes (et aussi parce que je ne maîtrise pas assez la langue pour réparer les accrocs après un incident de course qui se transforme en attaque personnelle). Parce qu'il faut savoir que la personne devant vous maintenant n'est pas le même Jan qui conduit les voitures et prend des positions directement liées aux séries/courses. Ce Jan-là est plus strict, plus conservateur et moins tolérant. J'essaye de séparer le plus possible ces deux aspects de mon personnage et, à nouveau, je trouve qu'il faut cette tactique pour survivre dans le monde du simracing. Sinon je ne vois pas comment j'aurais pu tenir (ou comment les autres font pour tenir).

 Vois-tu un avenir à GPL et lequel ? Passe-t-il par de nouveaux mods ou par de nouvelles fonctionnalités structurelles, retour au stand géré avec des anims, etc...?
 

 GPL est déjà un "evergreen", la seule fin que je vois est quand il n'y aura vraiment plus moyen de faire tourner ce jeu sur les ordinateurs du futur. Des nouveaux mods... Ce serait déjà bien si ceux qui ont été annoncés sortaient, mais il est vrai que ce sont les circuits add-on et les mods qui ont offert à GPL le statut de "jeu culte".
 
Je suis un grand avocat de l'idée d'apporter à GPL'67 les mêmes améliorations qu'aux mods, et ce serait bon d'avoir l'usure des pneus, des freins, etc., mais je ne crois pas qu'il faille aller jusqu'à hacker GPL à mort pour essayer d'en faire quelque chose de trop éloigné de ce qu'il était à l'origine, donc une simulation de nouvelle génération. Ceci dit, une meilleure gestion des effets aérodynamiques, c'est-à-dire une simulation de l'aérodynamique de monoplace au lieu de l'aérodynamique "stock car" serait bien. Mais, à la base, GPL a été conçu pour réduire les coûts de développement de NASCAR4 : en fait GPL est la version alpha de NASCAR4.

 HISTOIRE DE LA COURSE AUTO

 T'intéresses-tu à l'histoire de la course automobile et, si oui, est-ce que c'est GPL qui t'a amené à t'y intéresser ?
 

 Il faut avouer qu'avant GPL j'étais plutôt le typique fan de F1, sans vraie appréciation du pilotage et de l'héritage du sport automobile. GPL était le premier jeu capable de montrer à quel point il est difficile de piloter une monoplace, ce qui m'a donné une profonde admiration pour les gens qui risquaient leur vie dans ces engins. Cet intérêt s'est développé en rencontrant des gens passionnés qui jouaient aussi à GPL. Dans ce contexte, je dois saluer Greg Renner (que personne dans la communauté francophone ne connaît, mais bon...), un Américain qui faisait son doctorat en philosophie à l'université de Louvain entre 1999 et 2002 et qui m'a appris beaucoup sur le plan du pilotage et l'approche des gagnants. Sans lui je n'aurais jamais eu le palmarès que j'ai, ni le goût des compétions historiques.

 Qu'est-ce qui t'intéresse le plus, les circuits, les courses, les pilotes, les écuries, les voitures ?
 

 Les pilotes et leur mentalité. C'est très intéressant d'étudier leurs approches et motivations. C'est la seul chose que nous pouvons vraiment émuler sans rencontrer des limitations de budget ou de technique. Je suis fasciné par cet aspect.

 LE PILOTAGE

 Est-ce que tu privilégies le pilotage ou les réglages et qu'est ce qui t'a le plus fait progresser ?
 

 Il est faux de penser de cette façon. Le pilotage et les réglages devraient évoluer main dans la main. Si le pilote fait des progrès sur le plan pilotage, ça lui pernet de maîtriser des setups plus optimisés. 

Parallèlement, des progrès même accidentels sur le plan réglage peuvent permettre de prendre de meilleures trajectoires ou de suivre des pilotes plus rapides. Ce qui m'a le plus fait progresser c'est de réaliser que les voitures de course sont conçues pour utiliser certains réglage et être pilotées d'une certaine manière. A la différence des formules d'écolage dans la vie réelle, les simus de course ne vous forcent pas d'apprendre cette façon de piloter. J'ai donc fort bossé pour améliorer mon pilotage et, par conséquent, j'ai pu faire de gros progrès au niveau des réglages aussi. Maintenant je peux regarder les caractéristiques de la voiture et du circuit et arriver à un réglage plus ou moins correct sans devoir rouler, donc il ne me reste que le fine-tuning à faire. Une grande économie de temps dont j'ai besoin ces jours-ci.

 Est-ce que tu joues prioritairement avec les réglages par défaut, avec ceux pris sur le net, tels quels ou adaptés à ta sauce ou alors avec des réglages que tu crées entièrement toi-même ?
 

 Les réglages par défaut de GPL sont, presque sans exception, nuls. Même pour les débutants je ne vois pas leur intérêt. Je déconseille fortement l'utilisation de ces setups. Il y a assez de communautés et de sites pour trouver de meilleurs réglages. La situation est meilleure avec rFactor et la plupart de ses mods. Mais même là il semble quand même y avoir beaucoup de gens déroutés par le réglage du différentiel comme en GPL. C'est la modélisation des pneus en GPL qui empêche d'utiliser des settings de différentiels corrects avec ce jeu et maintenant ça commence à infecter les autres simus... Parfois je me sers des setups de mes co-équipiers comme base s'ils ont déjà roulé sur un circuit que je découvre, mais la plupart de mes setups sont des développements de mes propres setups de base, qui sont, à leur tour, basés sur les pensées et les observations de Richard "Ricardo" Nunnini, auteur du site "GPL Foolishness" (qui semble avoir disparu malheureusement). En tandem avec Mark Seery j'ai étendu les principes proposés par ce site pour arriver à peu près à ce que j'utilise maintenant.

 Te sers-tu de pribluda ?
 

 Non, je ne supporte pas les distractions visuelles à l'écran en pilotant.

 Te sers-tu d'autres outils comme GPL glance, virtual mirror, GP2L ou d'autres ?
 

 Non, je me sers de GPLReplayAnalyser et GPLRaceEngineer, mais d'aucun outil qui agisse "en direct". J'ai un exécutable patché GPLshift en réserve au cas où je voudrais utiliser le shifter du G25, mais c'est tout.

 Pilotes-tu avec un oeil sur le compteur de vitesse ou sur le compte-tour ou à l'oreille ou bien en prenant seulement des repères visuels sur la piste ?
 

 Un compteur de vitesse n'a pas sa place dans une voiture de course.... et moi qui pensais que c'était un blog sérieux ici !! :-)

 Tu m'as eu Jan. ;)

 Pour régler la voiture je regarde le compte-tours, mais en course la plupart des passages de rapports se fait à l'oreille. Souvent il se passe tant de choses autour de nous qu'on n'a pas le temps de regarder (c'est-à-dire : si vous prenez le temps de regarder, vous allez vous faire dépasser ;-))

 Quand tu joues, surtout dans les courses on-line où la tension peut être plus importante, as-tu besoin de calme et d'isolement ou peux-tu jouer dans n'importe quel environnement ?
 

 Je pense qu'il faut s'isoler de son environnement pour pouvoir rouler idéalement. Il faut bloquer les influences extérieures pour vraiment être dans le jeu. Pour l'online j'ai la pièce à moi seul, donc le problème ne se pose pas. Pour les courses importantes je préviens ma famille de ne pas me déranger et je débranche le téléphone dans la pièce où se trouve mon ordinateur. En LAN, je porte un casque pour le son, je me concentre et j'espère que personne ne vienne s'asseoir sur ma table.

 LES VOITURES

 Tu as déjà testé tous les châssis au long des championnats, as-tu un ou des châssis préférés et d'autres que tu n'apprécies pas tellement ?
 

 Je sais que mes meilleurs châssis en GPL'67 par rapport à leur potentiel absolu sont la Cooper et la Ferrari, mais je n'ai pas vraiment de favoris. En GPL'67 j'ai tendance à éviter l'Eagle, même sur les circuits qui devraient la favoriser, mais c'est simplement parce que, même sur ces circuits, je suis plus rapide avec la Lotus. Dans le mod'66 il y a quelques voitures qui ne sont pas bien nées, mais c'était la réalité à l'époque, donc, comme leurs pilotes originaux, j'ai beau me plaindre ça ne changera rien.

 Est-ce que tu utilises régulièrement des châssis différents pour éprouver des sensations différentes ou pour trouver une adéquation entre un châssis et un circuit ?
 

 J'aime varier les châssis pour ne pas devoir rouler avec la même voiture tout le temps et, si une série impose d'utiliser tous les châssis au cours d'une saison, je vais chercher à optimiser ma performance par rapport aux autres participants, mais le rapport voiture/circuit passe en second lieu.

 Penses-tu qu'il serait intéressant que les modeurs créent de nouveaux châssis puisqu'il y eut 28 voitures différentes utilisés en 1967 ?
 

 De nouveau : oui, il serait intéressant d'avoir une saison 1967 plus réaliste avec les améliorations dont ont déjà profité les mods '65 et '66.

 T'es-tu intéressé aux carsets, la possibilité de modifier visuellement les voitures, peintures persos etc... et pourquoi ?
 

 Pas vraiment... ça peut ajouter un peu à l'atmosphère, mais ça ne vaut pas le risque supplémentaire de freezes par rapport aux skins standard.

.

 

 LES CIRCUITS

 La question de l'oeuf et la poule : Faut-il aimer un circuit pour réussir à bien y piloter ou réussir sur un circuit pour l'aimer ?
 

 Question mal formulée à mon avis... il n'y a pas de situation de l'oeuf et la poule parce que ces relations n'existent pas, ou plutôt ne devraient pas exister pour un bon pilote. Le circuit est le même pour tout le monde, c'est au pilote à mieux l'exploiter que les autres. Il est clair que j'apprécie les circuits où mon niveau de pilotage peut faire la différence, il est difficile de ne pas apprécier un avantage.  Mais en général j'essaye de ne pas avoir de sentiments par rapport aux circuits.
 
Bien sûr qu'il m'arrive aussi d'apprécier des circuits pour des raisons non-logiques, mais ce n'est jamais une mesure de mon succès sur ces tracés. Par exemple j'aime bien rouler sur l'anneau d'un mile à Milwaukee, mais je n'arrive pas à être dans les 5/10èmes d'un bon chrono là-bas.

 Préfères-tu rouler sur les 11 circuits Papyrus ou plutôt sur d'autres pistes ?
 

 Je n'ai pas de préférence particulière. Si le circuit tourne sur ma machine et s'il n'y pas de gros problème technique (manque de "starter"/"flagmen" ou bug de terrain/texture), ni de freeze, je participe. Il est vrai qu'on a souvent des courses plus intéressantes sur les circuits Papyrus, parce que la plupart des gens sont plus dans le coup sur ces circuits que sur les add-ons. Ce qui ne cesse de m'étonner d'ailleurs. Si vous n'arrivez pas à marcher bien sur un circuit sans y avoir tourné à l'infini, il devrait y avoir un voyant qui s'allume pour se dire: "atta, je dois faire quelque chose de mauvais là", mais, apparemment, il y a très peu de gens qui ont ce déclic.

 Quels sont tes circuits préférés et ceux que tu aimes le moins parmi les 11 et pourquoi ? Idem pour les autres ?
 

 Je pense que ma préférence est très prévisible : le Nürburgring Nordschleife. Je ne pense pas qu'il y ait des pilotes qui peuvent arriver aux avant-postes et qui ne relèvent pas ce défi. Il y a autant de sections et la voiture change tellement à cause de la consommation à chaque tour que ce circuit est un vrai cauchemar pour les gens qui roulent de façon géographique (en se servant de points de référence au bord de la piste pour guider leurs actions en lieu de vraiment sentir le grip et les limites de la voiture) et donc il y a peu de gens qui savent être rapide et constant pour la durée d'une course. Ce qui est à mon profit bien sûr. Pour un Belge cela vous étonnera peut-être, mais dans le sens négatif je trouve qu'au vieux Spa-Francorchamps y a un peu trop de temps libre entre les virages, un peu trop d'opportunités pour se déconcentrer à mon goût, mais pour la plupart les circuits d'origine sont bien conçus. Dans les add-on je n'apprécie pas trop la plupart des circuits fantaisie. Il y en a quelques rares qui valent d'être courus, mais la plupart est gâché soit par des sections trop difficiles/dangereuses par rapport à l'avantage qu'on peut en tirer en prenant un risque, soit par des sections sinueuses sans vrai intérêt/défi (des virages ou le seul but que je vois est d'user la direction de la voiture). J'ai aussi horreur des créateurs qui veulent imposer leur volonté sur les pilotes en mettant des piquets ou cônes en béton pour empêcher de mettre une roue hors piste.  Pour soutenir la simu il est important que des créateurs de circuit existent, mais ils ne sont pas importants au point de se sentir le droit d'imposer leur façon de conduire à mon avis.

 Si tu t'es intéressé aux autres circuits lequel ou lesquels as-tu préféré et pourquoi ?
 

 Les pistes d'endurance comme Sebring, Le Mans, Dundrod et les pistes routières comme Reims, Clermont-Ferrand, Solitude, Avus... pourquoi ?  Parce que ce sont les lieux des exploits de légende et parce que ce genre de circuit sépare les hommes des gamins.

 Regrettes-tu que des circuits qui ont l'air d'avoir une très bonne aura au sein de la communauté comme l'Ile de Man ou Machwerk ne soient quasiment jamais utilisés dans les compétitions ? Sont-ils trop difficiles ?
 

 Oui et non, ce genre de circuit me plaît, donc il est dommage qu'ils ne soient pas plus utilisés en compétition. D'un autre côté il est difficile de vraiment disputer une course sur ce genre de circuit parce qu'ils sont souvent très étroits et les vitesses sont élevées. La plupart des gens n'ont pas la patience et la discipline requises pour bien figurer dans une telle course, donc ça produit beaucoup de frustrations et je comprends les organisateurs qui veulent éviter une telle prise de tête.

 Es-tu intéressé, justement, par des projets en cours comme ceux de circuits très longs, L'île de Man version complète par Jim Pearson ou la Targa Florio, plus de 60km chacun, ou est-ce que ça te passe complètement au-dessus de la tête ?
 

 Je suis très impatient pour qu'ils sortent. Je ne vois pas pourquoi ça passerait au-dessus de la tête de n'importe qui d'ailleurs... Avec un peu d'expérience le pilote virtuel peut juger la plupart des virages comme ils se présentent et les passer à plus de 90% d'efficacité. Bien sûr qu'il y aura des exceptions, mais une fois ces endroits/pièges reconnus, les circuits longs ne sont pas plus difficiles que les normaux. Dans un premier temps, le pilote peut oublier les endroits ou ça passe sans problèmes pour ne se rappeler que des endroits où il faut redoubler d'attention. Puis, en ne se viandant pas tous les 10 virages, il peut compléter son film du circuit au fur et à mesure quand il accumule les kilomètres.

 LE JEU OFF-LINE

 Joues-tu off-line et pourquoi ?
 

 Seulement pour m'entraîner.

 Si tu joues en course off-line t'es-tu intéressé au réglage des A.I. à travers les travaux de gens comme Alison Hine, Lee Bowden ou Kuratko ou comptes-tu seulement sur ton pilotage pour gagner et dans ce cas jusqu'à quel niveau as-tu pu aller ?
 

 J'utilise rarement de l'IA en off-line et jamais avec GPL. 

 LES MODS

 Tu t'intéresses aux autres mods existants au travers des championnat auxquels tu participes. Est-ce que c'est un plus, les mods, pour GPL et jusqu'ou ça peut continuer à l'être si un jour il y en a quelques-uns de plus ?
 

 Bien sûr que c'est un plus. Ils sont la raison d'encore être pour GPL. GPL'67 est obsolète depuis au moins 5 ans. Comme je disais, il est grand temps que les moddeurs donnent au GPL'67 les bénéfices de ce qu'ils ont appris avec les mods '65 '66 et '69 pour corriger les approximations des créateurs GPL.
 
Je ne suis pas la ligne de pensée selon laquelle les mods mèneraient à une fragmentation de la participation telle qu'il n'y ait plus aucun mod avec une grille acceptable. Les ligues sont des communautés avant tout, et il ne faut pas mettre beaucoup d'eau dans son vin pour se mettre d'accord et faire
quelques mods par saison.
 
En ligue flamande (qui utilise rFactor... vous disiez surabondance de mods ?)
ils choissisent 3 mods de 4 courses chacun par saison et, pour une région 20 fois plus petite que les pays francophones, il y a entre 30 et 40 participants par course. Il faut avouer qu'il y a 5 ou 6 Néerlandais qui roulent avec nous, mais bon...

 Que penses-tu du 66, le dernier sorti il y a maintenant plus d'un an ?
 

 C'est le plus réussi des mods, pas de doute. Même si l'aspect aspi est un peu suspect, ce qui m'arrive quand je pilote ces voitures est identique à ce qui se produirait en réalité si quelqu'un m'en donnait l'opportunité. C-a-d. vous me verrez, à l'arrêt en plein milieu de la piste, avec la voiture pointée dans le mauvais sens. ;-)

 T'intéresses-tu à d'autres mods en préparation et lesquels ?
 

 J'anticipe vraiment les tracés longs (Targa Florio, Isle of Man) et le mod "Sportscars", ainsi que le mod "Can-Am" et les mods historiques (GPL55 et GPL37/Titans).

 LE MATERIEL

 Avec quel matériel joues-tu ?
 

 Ma machine est un P.C. de bureau standard que j'ai acheté en occase en 2005 (il date de Septembre 2004) et dans lequel j'ai mis une carte vidéo plus performante.
Il est basé sur une carte mère MSI avec un processeur Athlon XP2800. J'ai 2Gb de mémoire et une carte vidéo Ati X1650 (c'est un peu du gaspillage parce que la carte mère ne supporte que de l'AGP 4x). Pour le son, j'utilise une bête Hercules Muse LT, mais ça fonctionne très bien avec GPL. Mon CRT 19" ayant rendu l'âme début 2008, j'ai maintenant un LCD 20" à résolution 1680x1050, sinon je serais encore en 1280x1024.

 Quel Volant, pédalier ?
 

 Volant Logitech G25, pédales BRD Speed7 et gants Sparco approuvés FIA2008. J'ai aussi un shifter Act Labs qui attend sa réparation depuis 3 ans...

 Joues-tu avec le retour de force ? Penses-tu qu'il puisse influencer tes performances dans un sens ou dans l'autre ?
 

 Le retour de force est pour moi indispensable pour l'immersion.  Il aide aussi à rouler de façon constante.  Mais dans l'absolu c'est plus lent, parce que la voiture virtuelle a tendance à résister à un traitement brutal qu'un autre pilote peut lui imposer sans retour de force.

 Si c'est oui, le règles-tu plutôt fort ou plutôt léger ?
 

 Je dirais moyen... Assez fort pour que la géométrie de la voiture ait un effet auto-correctif assez immédiat en cas de dérapage, mais certainement moins fort que certains.

 Au niveau du passage des vitesses, tu joues avec ou sans embrayage ?
 

 Ça dépend de la voiture et de la simu. En principe je conduis la voiture virtuelle comme elle est conduite en réalité. L'exception est GPL qui, d'abord, gère l'embrayage comme un bouton, même s'il est possible d'y lier un axe (voilà une idée pour les moddeurs) et, en plus, cet embrayage semi-automatique agit trop lentement pour une F1, donc je ne l'utilise que pour démarrer, pas aux changements de vitesse. En NR2003 cette action lente ne gène pas parce que l'action de la boîte est plus lente aussi. J'y roule avec embrayage sur les ovales et pour descendre les rapports sur circuit routier, comme le font la plupart des pilotes de stock car (les rapports sont plus courts pour les circuits routiers que pour les ovales, donc ils n'y utilisent pas l'embrayage pour monter les rapports).

 A part ça, c'est palettes au volant, levier de vitesse en H ou en séquentiel (haut-bas) ?
 

 De nouveau : en principe je copie ce qui est utilisé en réalité. Le shifter du G25 n'étant pas très précis je joue à GPL avec les palettes au volant, sinon je perds trop. Un bon shifter pourrait me faire gagner du temps sur certains circuits, mais le shifter du G25 me ferait probablement rater trop de rapports.

 As-tu un poste de pilotage spécifique, avec un siège spécifique ou une pièce dédiée ou joues-tu plutôt à l'arrache "sur un coin de table" ?
 

 Mes pédales sont attachées à mon bureau pour qu'elles ne bougent pas, mais à part ça il n'y a rien de spécial. J'utilise un siège de bureau normal (avec roulettes) et, comme mon bureau n'est pas assez profond, je ne suis même pas droit devant mon écran.

 Es-tu satisfait de ton matériel et si non penses-tu en changer bientôt et pour quels produits ?
 

 Je suis très satisfait de mon pédalier BRD. Je suis moins satisfait du volant G25 que du Driving Force Pro que j'avais avant (mais qui n'est plus en vente). Quand le G25 sera usé ou cassé je vais m'offrir un volant Fanatec GT3 RS Clubsport ou même un volant Frex / BRD FF.

J'en ai ras le bol de ce matériel "monsieur tout le monde" en plastique.  
Le shifter Act-Labs était excellent, mais s'est trouvé trop fragile. Je pense
actuellement à un shifter SimGear au lieu de réparer le Act-Labs.
 
Mon P.C. est trop vieux et trop lent, même pour les dernières modifs GPL, et va devoir être remplacé. Plus que probablement cette année encore. Il ne me manque plus que le courage de faire une ré-installation complète sur une nouvelle machine.

 QUESTIONS PERSOS

 Quel genre de pilote penses-tu être, patient, calme, stressé ?
 

 Je dirais que je suis un pilote confiant surtout, avec une disposition neutre. Les Flamands sont très pragmatiques de nature, donc mon pilotage profite de ma culture.
Bien sûr il m'arrive d'être nerveux ou de me fâcher un peu en course, mais la plupart du temps j'arrive à transformer cela en énergie positive pour améliorer mon résultat ou sauver les meubles. Je suis aussi plus tenace que la plupart des mes concurrents.

 Tu fais partie des meilleurs que ce soit en hotlap comme en course. Est-ce qu'arrivé à un tel niveau on a encore envie de s'améliorer et est-ce qu'on discerne ce qu'il faut pour y arriver ?
 

 Je crois qu'il faut que ce soit plus qu'une envie, ça doit être une préoccupation constante de s'améliorer. Sinon je ne pense pas qu'on puisse tenir longtemps dans n'importe quel loisir comportant un élément de compétition.
Cela dit, de ces derniers temps je suis plus zen à ce propos... Comme les archers japonais je cherche plutôt la perfection dans l'exécution que le
résultat. Mes derniers grands progrès en chronos datent déjà de 2003...
 
Pour arriver à un niveau élevé dans n'importe quel sport, il n'y a pas de secret : il faut travailler. Même les gens qui sont plus doués que moi, comme Fred Gubbels ou Olivier Guillo ont bossé comme des malades pour arriver où
ils sont.
Mais il faut travailler intelligemment. Je vois beaucoup de gaspillage en
simus de course.
 
D'abord, il ne faut pas réinventer l'eau chaude. Il y a beaucoup de pilotes très expérimentés qui peuvent vous aider à tout configurer comme il faut et répondre à toutes vos questions. Par exemple j'ai vu des gens perdre 6 mois
parce que leurs settings de retour de force étaient erronés.
 
Ensuite, il faut travailler pour trouver (par mod) des réglages de base qui vous conviennent, qui donnent des réactions prévisibles dans toutes les voitures, parce qu'il est important de pouvoir apprendre des circuits rapidement. S'il faut à chaque fois et apprendre le circuit et s'adapter à un autre setup par défaut (ou téléchargé) vous perdez beaucoup de temps au
volant en essayant de faire les deux à la fois.
 
Enfin, il faut travailler sur une méthode pour adapter ses setups aux différents circuits. Il faut trouver la relation entre les défauts d'un setup de base et les changements à apporter pour améliorer le comportement de la voiture. Il faut apprendre à penser en sections de tracé et trouver les aspects primordiaux par rapport aux sections précédentes/suivantes pour
arriver à un compromis règlages/pilotage optimal.
Je dis toujours de ne pas travailler pour gagner du temps, mais de travailler pour mieux adapter la voiture et piloter mieux, les chronos suivent d'eux-mêmes.

 Depuis que tu connais GPL peux-tu nous raconter ce qui t'a procuré le plus d'émotion sur le moment ou le plus de satisfaction à posteriori ?
 

 Côté déception c'est la saison 2008 en LFGPL'67 Division 2. D'abord suite aux changements de format qui rendaient cette série peu intéressante pour moi (si je n'avais pas donné ma parole de rouler pour les Vibrate je n'aurais même pas participé), puis pour ma malchance en course : 5 DNF sur 7 courses au printemps, puis 6 sur 8 après la course au Nürburgring suite à un bug que je n'avais vu arriver qu'une fois en 10 ans de GPL online. Vraiment, à chasser de ma mémoire au plus vite.
 
Coté joie et fierté il y a une victoire dans la série MARA-E (Middle Aged Racers Association, European division), il y a 6 ans maintenant. C'était à Monaco et j'étais 2ème sur la grille, derrière un concurrent qui était encore 0,5s plus rapide que moi.  J'ai fait le meilleur départ pour prendre la tête au premier virage et j'ai pu tenir 40 tours sous une intense pression. Il faut savoir que dans cette série la moitié de la grille était composée de voitures F2.  Il y avait du trafic à gérer, pas évident du tout. Le soulagement au passage de la ligne d'arrivée, la joie, les félicitations des
autres pilotes, c'était vraiment un moment spécial...
 
Coté satisfaction, le championnat de Belgique individuel et par équipe en LBGPL 2007. La coopération avec mon équipier Bertrand Peres, le fait d'avoir pris les bonnes décisions tout au long de la saison, le fait de mettre un doigt sur une course et se dire "c'est là que nous allons gagner ce championnat" et puis le faire. Ce sont de bons souvenirs...

 Comment vanterais-tu cette simulation à quelqu'un qui ne la connais pas du tout ?
 

 Oh, il y a tant de matériel promotionnel (sites web, vidéos) qu'il n'y a pas beaucoup à ajouter. Mais la vraie beauté de GPL est que c'est un jeu sans fin. La difficulté est de vaincre ses propres défauts et faiblesses, et il en reste toujours.

 Parmi les pilotes en activité que je n'ai pas encore interviewés, y a-t-il quelqu'un que tu apprécies particulièrement et dont tu aimerais lire l'interview ?
 

 Je ne suis plus assez actif du côté francophone pour répondre à cette question... Ca m'intéresserait plus d'avoir des échos des gens qui ont abandonné GPL, voire même les simus online, comme Nicolas Tailler par exemple.

 Merci Jan et bonne route pour la suite.

Propos recueillis le 2.07.09

BALISES DU PARCOURS

COURSES :

LFGPL - MOD69

 

Mexico - D2 - 02.2006 - 3ème
Nurburgring - D2 - 06.2006 -  VICT
Norisring - D1 - 11.2006 - 3ème
Bathurst Round2 - D1 - 09.2008 - VICT

 

LFGPL - MOD65

 

Monza - D1 - 12.2006 - 2ème

LFGPL - MOD67

 

Snetterton - D5 - 08.2003 - VICT
Leipzig - D4 - 10.2003 - 2ème
Spa - D3 - 01.2004 - 3ème
Nurburgring - D3 - 07.2005 - VICT
Brands Hatch - Div2 - 03.2007 - 3ème
Snetterton - D2 - 04.2007 - VICT

LBGPL

 

2005 mod 67 - 3ème
2007 - Champion
2008 - 3ème

BCRL 69

 

2006 - 3ème

 

BCRL 65

 

2007 - 3ème

2008 - Champion

 

BCRL 66

 

2008 - Champion

CHALLENGE MULTIGPLIGUES

 

2007 - 9ème / 168

2008 - 3ème / 162

HOTLAP :

GPL RANK

 

MOD67 : -36 en septembre 2008.


 

Silverstone 1.27.6 - Mexico 1.47.4 - Nürburgring 8.06.6 - Rouen 1.56.2

A suivre...

 

Sauvegarder en PDF

 



14/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres